vn-008060413 4

Les ventes aux enchères sont concurrencées par les ventes sur internet. L’atout d’une salle des ventes est de pouvoir vivre l’ambiance des ventes en direct (les enchérissements sont des moments excitants que vous ne vivrez pas sur internet, mais attention à l’emportement du moment…)

Ils existent avant une vente, une ou plusieurs dates d’exposition des objets vendus présentés. Allez-y. Vous pourrez ainsi voir l’état de l’objet, le toucher, donner si vous le souhaitez un ordre d’achat et échanger avec le commissaire priseur.

L’estimation de l’objet est défini par le commissaire priseur. Il s’agit d’une fourchette. Vous pouvez enchérir en levant la main (éviter de vous grattez la tête à ce moment là, si l’objet ne vous intéresse pas …) Pour les habitués, un clignement des yeux visibles par le commissaire priseur suffit à augmenter les enchères (la classe …) Une fois que l’objet est adjugé, un numéro d’enchérisseur peut vous êtes attribué pour les prochaines ventes. Un employé vous demande alors le règlement. Soit en liquide avec un plafond légal ou par chèque. Dans certaines ventes le règlement peut se faire par carte bancaire (se renseigner avant). Le montant de l’adjudication est amputé d’une pourcentage de frais de ventes (entre 20 et 25 % tarif libre). Dans le cas de ventes sur inter enchères, il faut ajouter à ce pourcentage environ 4 %. Le lot peut vous être donnait dès paiement. Bonnes ventes.

Comment fonctionnent les ventes aux enchères ?

Des ventes aux enchères sont organisées quotidiennement dans toute la France. Publiques, elles sont accessibles à tous. Dans les jours qui précèdent la vente, le commissaire-priseur, officier ministériel en charge de son organisation, présente les lots mis en vente lors d’une exposition. Le jour de la vente, les lots sont mis aux enchères et attribués au dernier enchérisseur. L’ensemble des transactions effectuées sont consignées sur un procès verbal établi par le commissaire priseur.

Qu’est-ce qu’une adjudication ?

Il s’agit d’un acte légal par lequel un commissaire priseur attribue un lot mis en vente au dernier enchérisseur.

A quoi sert un expert ?

Lors d’une vente, le commissaire priseur peut nommer un ou plusieurs experts qui l’assisteront dans l’évaluation des produits mis en vente. La responsabilité de l’expert, partagée avec celle du commissaire-priseur, sera alors engagée sur l’authenticité et la valeur des produits. L’expert apporte une garantie complémentaire sur la qualité des produits mis en vente.

Comment sont déterminées les estimations des lots présentés aux enchères ?

Les estimations sont déterminées par le commissaire priseur et l’expert de la vente aux enchères. Certains catalogues de vente ne comportent pas d’estimation des lots. iDealwine vous indique alors la cote du vin concerné, en tenant éventuellement compte de l’état de l’étiquette et du niveau dans la bouteille. Pour les vins issus des régions autres que Bordeaux, iDealwine peut également être amené à indiquer une cote sensiblement différente de la cote générique de l’appellation, pour tenir compte de la spécificité de certains producteurs très recherchés ou de certaines cuvées de prestige.

Attention : l’estimation indiquée pour un lot proposé dans une vente aux enchères en salle intègre le montant des frais légaux prélevés par le commissaire-priseur lors de la vente.

Que signifie  » Lot retiré  » dans le résultat des enchères ?

Un lot est dit « retiré » soit parce qu’il n’a pas été présenté aux enchères par le commissaire-priseur lors de la vente soit parce que le prix de réserve du vendeur n’a pas été atteint par les enchères portées dans la salle. Sur un lot pour lequel vous vous étiez porté enchérisseur, iDealwine peut également vous indiquer que ce lot a été retiré s’il ne se révèle pas conforme à la description qui en a été faite sur le catalogue : étiquettes abimés, niveau du vin dans la bouteille non conforme à ce qui était indiqué, erreur dans les informations concernant le nombre de bouteilles, le nom du propriétaire, de l’appelation… iDealwine s’interdit alors d’enchérir pour votre compte.

Prix d’adjudication, prix de vente en salle : quelle différence ?

Le prix d’adjudication est le prix auquel le commissaire priseur « frappe le marteau ». Ce prix sert de base au calcul des frais prélevés au vendeur du lot, d’une part, et à l’acheteur d’autre part.

Le prix de vente en salle correspond au prix d’adjudication, augmenté des frais légaux prélevés par le commissaire priseur à l’acheteur. Chaque maison de vente est libre, depuis le 1er janvier 2002, de fixer le montant des frais qu’elle prélève.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s