Philippe-Joseph BROCARD (1831-1896) Verrier-émailleur. Un des pères méconnus de l’Art Nouveau !

V3v1V1VVV2V1V

VBRO 4 bro BRO 1 BRO 2 BRO 3

Philippe-Joseph BROCARD (1831-1896) verrier émailleur et originellement restaurateur d’antiquité. Il  est un artiste méconnu mais qui jouissait à son époque d’une grande notoriété. Collectionneur, restaurateur d’objets d’Art et créateur autodidacte, il fut le premier artiste verrier moderne en parvenant à retrouver les secrets des émaux arabes des XIII ème et XIV ème  siècle (Art des mosquées Mamelouk). Il participa ainsi à l’évolution des techniques du verre. Il put copier des lampes de mosquées de façon presque parfaite en maniant les émaux avec une finesse mesurée.  

Il présenta ces premières pièces émaillées avec succès, lors de l’Exposition Universelle de 1867 à Paris. Il suscitera l’admiration d’Emile Gallé présent à celle exposition pour le compte de son père Charles Gallé. Les verreries influencèrent beaucoup les premiers verres émaillés d’Emile Gallé, qui à son tour dans les années 1880, inspirera Brocard dans ses créations aux formes et décors européens. 

L’œuvre de P.-Joseph Brocard a été partiellement étudiée et de façon éparse. Les dates sont mal connues. Grâce à des exemples de signatures on peut cependant affirmer qu’il réside dès les années 1870 au 23, rue Bertrand et qu’il commence à travailler avec son fils Emile-Joseph vers 1878 (Gazette de l’Hôtel Drouot) et signe alors BROCARD et FILS.

Des grands musées, tels le British Museum ou le Victoria & Albert museum de Londres, font l’acquisition de ses pièces. Gallé a rendu visite dans son atelier parisien.

Brocard participa à de nombreuses expositions telles que :

L’Exposition Universelle de 1867 à Paris

L’Exposition de l’Union Centrale des Arts Décoratifs de 1869

L’Exposition Universelle de 1871 et 1872 à Londres

L’Exposition Universelle de 1873 à Vienne (Médaille d’Or)

L’Exposition Universelle de 1876 à Philadelphie

L’Exposition Universelle de 1878 et 1889 à Paris

En 1891 Brocard fit breveter son procédé de fabrication.

Après sa mort, en 1896, la Maison continuera peu de temps sa production sous le nom de VERRERIE BROCARD et participera en 1904 à l’Exposition Internationale Universelle de Saint Louis (E.U.) (Catalogue général / Exposition / Saint-Louis 1904).

Source : http://www.atelier-dl.com/index.php/collection-fr/brocard

Avec nos remerciements au Atelier DL – Didier LUTTENBACHER – Eric GASQUET (Paris)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s