La Cristallerie de Saint Louis existe depuis 1586 (France) 1/3

V1V2V3V1VV1V1VV2V1V1VV20V13V1 V2 V3 V4 V5 V6 V7 V8 V9 V10 V11 V12 V14 V15

Incomparable, dense, limpide, sonore et lumineux, né d’une boule de feu et du souffle des hommes, le cristal selon Saint Louis vibre de tout le talent hérité de l’histoire et de l’incroyable fantaisie créative inspirée par l’air du temps.

En 1767, près de deux siècles après sa création, le roi Louis XV confère par lettres patentes à la verrerie de Müntzthal le titre de « Verrerie royale de Saint Louis ». Quinze ans plus tard, François de Beaufort y met au point la formule du cristal. Rebaptisée Cristallerie royale de Saint Louis, la manufacture se consacre dès 1829 à la seule production du cristal et introduit notamment la notion du service de verres pour la table avec le célèbre modèle Trianon.

Aujourd’hui, Saint Louis signe chaque jour des pièces en cristal réalisées par des maîtres verriers et des maîtres tailleurs comptant parmi les Meilleurs Ouvriers de France. Tous sont détenteurs d’un savoir-faire irremplaçable, enrichi de génération en génération. Grâce aux progrès autorisés par les procédés chimiques et mécaniques, pour certains inventés au XIXème siècle, la cristallerie a également su initier les techniques les plus pointues de coloration du cristal, façonnage à chaud, taille à froid, gravure des motifs les plus sophistiqués et décor à l’or.

Marcel Goupy, Jean Luce, Maurice Dufrêne commissionnent l’exécution de modèles décorés de matifs Art Déco à la cristallerie. Jean Sala fut le directeur artistique de 1933 à 1939.

Les signatures :

Beaucoup de pièces ne sont pas signées. Dans le cas contraire elles le sont sous forme d’étiquettes dans un cartouche qui représente un ovale composé d’une soucoupe avec un gobelet posé sur une carafe. A partir des années 30 apparaissent des signatures gravées à l’acide. Paul Nicolas et Jean Sala participent aux productions de la cristallerie. Par convention avec Paul Nicolas, sa signature D’Argental est apposée sur les modèles dessinés par ses soins, fabriqués et commercialisés par les Cristalleries saint Louis, et la signature « Croix de Lorraine D’Argental » accompagnée d’une petite Croix de Lorraine est réservée aux modèles décorés et commercialisés par Paul Nicolas à Nancy.

Vers 1850 « S L ». De 1860 à 1870 « Winckler » Henri Winckler est un graveur de bohème qui a travaillé et est le seul à signer ses pièces à l’époque. Vers 1868 « St LOUIS » dans l’ovale et « TRADE MARK St LOUIS » avec l’ovale. Vers 1869 « Marque de Fabrique Déposée » dans l’ovale. Vers 1870 et jusque l’ovale. A partir de 1880 « St LOUIS dans l’ovale et « FABRIK MARKE St LOUIS » dans l’ovale.  A partir de 1884 « MARQUE DE FABRIQUE St LOUIS » dans l’ovale. A partir de 1887  » St LOUIS » dans l’ovale. A partir de 1896 « St LOUIS » dans l’ovale variante. Au XXième siècle « St LOUIS DEPOSE » avec étoile. Vers 1900  » St Louis » signature à la pointe et « St Louis » signature gravée. A partir de 1905 « St Louis » avec l’ovale. Vers 1905-1908 « MARQUE DE FABRIQUE ST.LOUIS. » dans l’ovale. Vers 1907 « FABRIKMARKE ST.LOUIS. »dans l’ovale. A partir de 1908 « ST.LOUIS. » dans l’ovale. De 1905 à 1925 « D’Argental » signature gravée sur les modèles dessinés par Paul Nicolas fabriqués et commercialisés par les Cristalleries Saint Louis. De 1920 à 1925 « D’Argental » avec une petite Croix de Lorraine. Signature de Paul Nicolas avec « SL » S dans le L pour Saint Louis. Vers 1920 jusque 1925 « SLouis » S dans le L pour Saint Louis.

Informations pratiques : Le musée du cristal Saint Louis se situe au sein de la Manufacture. Dans une architecture épurée, construite au cœur même de la Manufacture, 2000 oeuvres illustrent les 4 siècles d’innovations techniques et de créations artistiques de Saint Louis. La visite guidée des ateliers vous fait découvrir les métiers du « chaud » et les métiers du « froid » : d’un côté les verriers qui façonnent des objets à partir du cristal en fusion ; de l’autre, les tailleurs, graveurs et décorateurs qui apportent leur touche finale.

Les visites ont lieu le matin sur rendez-vous du lundi au vendredi, à 9 h 30 et 11 h. Durée de la visite : 1 h 30.

Contact : rue Coëtlosquet – 57620 Saint Louis lès Bitche (France) Tel. + 33 (0)3 87 06 40 04

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s