Jacques Grüber (1870-1936) a réalisé des vitraux mais aussi des vases pour Daum et Rambervillers (France)

V10V5V3VV3VVVVR R3VV1V2V5V6V7 R4 V1 V2 V3 V4 V5 V6 V7 V8 V9

v1

Jacques Gruber (1870-1936) appartient à la seconde génération des artistes qui forment l’Ecole de Nancy. Gallé, Majorelle, les frères Daum ou Prouvé sont déjà bien connus sur la scène de l’avant-garde artistique, quand Jacques Gruber revient à Nancy en 1893 après ses études à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris, dans les ateliers de Pierre Victor Galland et de Gustave Moreau.

Avant de se consacrer au vitrail à partir de 1896-1898, Gruber exprime la vigueur et l’inventivité de son style dans toutes les techniques des arts décoratifs. Il réalise ainsi des décorations de vases pour Daum, du mobilier pour Majorelle, des reliures de livres pour René Wiener, des modèles de céramique avec la manufacture de Rambervillers. Son goût pour les références troubadour et la science des formes inspirées par la nature font le propre du style Gruber.

Mais c’est bien en tant que maître-verrier, spécialisé dans le vitrail, que Jacques Gruber connaît la véritable reconnaissance critique. La première guerre mondiale le pousse à s’établir à Paris où débute la seconde partie de sa carrière.

Avec comme thème de prédilection le monde végétal, Gruber crée des ensembles où la composition savante rivalise avec l’excellence des techniques mises en œuvre.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s