Vase « Mont Fuji » réalisé en 1884 par François-Eugène ROUSSEAU (1827-1890) (France)

V
François-Eugène ROUSSEAU (1827-1890), vase « Mont Fuji », en verre jade, soufflé, doublé et gravé à la roue. Hauteur : 20 cm.
Le marchand-éditeur François-Eugène Rousseau peut être considéré comme un des plus importants révélateurs du japonisme à Paris, mêle ici avec une grande liberté les sources japonaises et chinoises. La matière même du vert-jade emprunte son aspect aux pierres dures chinoises ou imite le « verre de Pékin », verre opaque utilisé au

XVIIIe siècle par les Chinois pour réaliser les petits flacons-tabatières pansus.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s