Georges DUMOULIN (1882-1959) précurseur de l’art verrier moderne (France)

v1v2v2v1v1

Georges DUMOULIN (1882-1959) précurseur de l’art verrier moderne

Ce bourguignon est un artiste complet : décorateur à l’émail, céramiste, peintre puis verrier. Après une initiation chez le bijoutier et orfèvre parisien Lucien Falize (ami d’Emile Gallé), il rejoint la manufacture de Sèvres pour son apprentissage à la céramique.

Peintre passionné, à partir de 1922 il s’intéresse aux techniques du verre dans son propre atelier. Au début des années 1920, il sera récompensé pour ces œuvres et il acquière une réputation qui sera couronnée par des prix et médailles dans des salons artisitiques. Ce succès l’oblige à se concentrer uniquement sur les recherches sur le verre à partir de 1928.

Le magasin « Le Grand Dépôt » et la galerie Druet à Paris commercialiseront entre 1928 et 1932 ces pièces uniques.

Influencé par le travail de Maurice Marinot, Georges Dumoulin exécute des vases et flacons d’une grande technicité : bulles, filaments en intercalaires, inclusions d’oxydes ou salissures colorantes effets de matières. Sa production annonce l’arrivée de l’art verrier moderne.

Dès 1932, sa production est ralentie suite à la crise économique.

Les signatures de ses pièces portent l’inscription : « G. Dumoulin », GDVMOULIN » ou « Dumoulin ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s