Archives mensuelles : octobre 2018

Vase à décor émaillé de fleurs stylisées pour DELVAUX (France)

DELVAUX, vase en verre à décor de fleurs stylisés. 

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/03/16/delvaux-magasin-prestigieux-a-paris-1880-france/

Publicités

Coupe en verre des Frères DAUM à décor de violettes (France)

Frères DAUM, coupe en verre doublé à décor dégagé à l’acide fleurs de violettes mauve et vert sur fond opaque givré. Signature à l’or « Daum Nancy ». Hauteur : 7 cm. Diamètre : 14 cm.

La saga des Daum débute lorsqu’un notaire de Bitche, Jean Daum, ayant fui l’annexion de la Moselle après la défaite de 1870 achète une verrerie industrielle de Nancy en 1875, la verrerie Sainte-Catherine. Ses fils, Auguste et Antonin, décident de se lancer dans la verrerie artistique et adoptent rapidement le style Art nouveau que Gallé a développé. De 1890 à 1914, les frères Daum vont mettre en oeuvre toutes les techniques verrières connues et en inventeront de nouvelles. Pas moins de 3000 modèles différents seront produits pendant cette période, du plus humble au plus sophistiqué. Les verreries Art Nouveau des frères Daum se reconnaissent entre toutes, à la fois par les techniques utilisées et leur style. Beaucoup, font partie des plus grands chefs-d’oeuvre de l’histoire du verre.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/28/daum-un-style-depuis-1875/

Veilleuse en verre de signé DE VEZ haute de 23 cm (France)

DE VEZ (Camille Trutié de Varreux (1872-1942)), veilleuse en verre dégagé à l’acide, couvercle en métal argenté représentant une libellule, monture du socle en bronze, trois pieds en forme d’hippocampes, signée. Hauteur : 23 cm.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/27/de-vez-camille-trutie-de-varreux-1872-1942-cristallerie-de-pantin-france/

Vase des Frères MULLER à décor de palmeraie et montagne haut de 23 cm (France)

Frères MULLER (1897-1936), vase en verre à décor brun gravé à l’acide d’un paysage de palmeraie sur un fond montagneux bleuté. Signé sur la panse. Hauteur : 23 cm. Diamètre : 18 cm. Estimation :  700 €.

Au nombre de 10, les frères Muller sont formés à la cristallerie de Saint Louis lès Bitche puis, certains d’entre eux travaillent plusieurs années chez Gallé à Nancy de 1894 à 1897. En 1897, ils s’installent à Croismare, à côté de Lunéville, et démarrent une production verrière très proche de celle d’Emile Gallé ou des Frères Daum. Même si l’on peut considérer que les Frères Muller possédèrent  «la troisième manufacture de verre de l’Ecole de Nancy», ils ne furent pas membres de celle-ci. Ils surent toutefois tirer profit de l’intense activité artistique de la ville et de l’engouement spectaculaire pour les arts décoratifs au début du 20ème siècle, en privilégiant le répertoire naturaliste cher à l’Art nouveau nancéien. Parfois accusés de pastiches, les Frères Muller ont produit des pièces originales et d’une grande sophistication tant technique que décorative, à même de faire la démonstration de l’originalité et de l’excellence de la production verrière lorraine à cette période.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/11/freres-muller-a-luneville-1897-1936-lhistoire-dune-famille-verrier-france/

Cristallerie de HARTZVILLER (1932-2004) fournisseur de grands hôtels parisiens (France)

CRISTALLERIE DE HARTZVILLER (1932-2004)

La Cristallerie de Hartzviller située en lorraine, berceau de la cristallerie française, a été fondée en 1932 par des Maîtres-verriers expérimentés. Depuis cette époque, la Cristallerie de Hartzviller conçoit et réalise des articles soufflés à la bouche et façonnés à la main dans le respect des traditions artisanales, pour la décoration de la table et de la maison grâce à une équipe de 60 Maîtres-verriers.

Ce processus de fabrication manuelle a permit de réaliser des articles contemporains en grande série pour les listes de mariage, et des articles personnalisés en petite série pour l’hôtellerie-restauration de renommée internationale (le Ritz, le Plaza, Restaurant Pierre Gagnaire, le Crillon, etc…) Chaque article  réhaussé d’un décor taillé à la main dont chaque facette brille de multiples éclats au contact de la lumière.

Les fours de la cristallerie de Hartzviller se sont définitivement éteints en 2004, mettant fin à près de 72 ans d’activité, et laissant dans le paysage urbain un immense paquebot vide. Un temps envisagé comme nouveau siège de la communauté de communes de la Vallée de la Bièvre, cet ensemble industriel est désormais en trop mauvais état pour être sauvé. La démolition est prévue pour 2017.

Vase en verre à décor d’abeilles et d’alvéoles de ruche de Emile GALLE (France)

Emile GALLE (1846-1904),  vase en verre à décor d’abeilles et d’alvéoles de ruche, ainsi que de tiges fleuries émaillées en relief. Signature à la pointe « Emile Gallé Delt ». Hauteur : 25 cm. Estimation : 3 000 €.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

Vase signé DEGUE à décor de fleurs stylisés haut de 14 cm (France)

DEGUE (David GUERON), vase en verre multicouches dégagées à l’acide à décor de roses stylisées. Vers 1930. Hauteur : 14 cm.

En 1926, David GUERON reprend une ancienne verrerie-cristallerie à Compiègne (Oise), spécialisée dans les flacons de parfumerie qui nomme : «SA Cristalleries de Compiègne ».  Il fonde la même année la «Verrerie d’Art Degué » au 63 boulevard Malherbes à Paris (fabrique) et acquière un local au 41 rue de Paradis dans le 10 ième arrondissement (magasin d’exposition),  afin de présenter avec une production de vases et luminaires aux couleurs vives et de qualité. Ce dernier sera déplacé au 52, rue de Londres à Paris. Il s’inspire d’un style Art Déco des décors de Charles Schneider ce qui lui voudra dans poursuites judiciaires pour contrefaçon avec gain de cause par Schneider en 1932. Edouard Cazeaux est le directeur artistique de David Guéron. La cristallerie produit également des verres, gobelets industriels entre 1934 et 1935. Une commande de 6000 pièces pour le paquebot «Le Normandie » destinées à la décoration murale et lumineuse composée de dalles de verre taillées au burin. C’est la seconde guerre mondiale qui mit un terme à la Verrerie d’Art Degué, David Guéron quittant la France en 1939 pour échapper aux nazis.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/16/degue-david-gueron-signature-dun-artiste-verrier-des-annees-1930/

Vase de Paul NICOLAS haut de 15 cms à décor de paysage (France)

Paul NICOLAS (1875-1952), vase en verre multicouche au décor, dégagé à l’acide, traité brun et roux sur fond bleu pâle. Signé D’ARGENTAL. Hauteur : 15 cm. Estimation : 250 €.

Paul Nicolas est issu de l’École de Nancy. Elève d’Émile Gallé dont il rejoint l’entreprise en 1894 après un bref passage chez l’architecte Charles André. Il crée en 1919 sa propre entreprise avec trois artistes de chez Gallé : Pierre Mercier, Emile Villemaux et Eugène Henri Windeck et le soutien des Cristalleries de Saint-Louis. Il produit à contre-courant des goûts de l’époque, des verreries Art Nouveau proches des séries industrielles des Etablissements Gallé toujours en activités. Les blancs sont produits à Saint Louis, alors que la gravure à l’acide est exécutée à Nancy, dans son atelier.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/16/paul-nicolas-1875-1952-ou-dargental-verrier-lorrain-un-de-mes-preferes/

Flacon des Frères VESSIERE avec devise « Ne toquès mi, je poins » haut de 15 cm (France)

Frères VESSIÈRE (1901-1950), flacon cylindrique en verre multicouches à décor dégagé à l’’acide de chardons et d’’une croix de Lorraine avec la devise « Ne toquès mi, je poins » qui signifie « Ne me touche pas, je pique » dans des tons violet sur fond opaque blanc. Signature dégagée à l’’acide C. Vessière Nancy et sous le vase une étiquette de la boutique « Cristaux artistiques C. VESSIERE NANCY ». Hauteur : 15 cm. Estimation : 150 €.

Charles et Justin Vessière ont créé en 1901 un atelier de décoration. Le magasin d’exposition et de vente était situé au 4 de la rue Saint Dizier à Nancy. Ce magasin était connu en temps que dépositaire des produits des Cristalleries de Baccarat mais aussi les propres productions des Frères Vessière. Jusque dans les années 1950, plusieurs décorateurs formés dans les autres verreries nancéiennes, gravent à l’acide, émaillent et pratiquent la dorure dans cet atelier jusque dans les année 50. Deux générations de Vessière se succèdent au magasin de Nancy jusque dans les années 1990 et quatre au magasin de Baccarat, la cinquième génération est très active et a su s’adapter au changement de la clientèle.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2017/01/18/freres-vessiere-1901-1950-editeurs-et-createurs-a-nancy-et-baccarat-france/

Vase des Frères MULLER à décor de papillons et pomme de pin haut de 15 cm (France)

Frères MULLER (1897-1936), coupe en verre multicouche dégagé à l’acide sur fond marmoréen, à décor de papillons et pommes de pin, monture de fer forgé. Diamètre : 36 cm. Hauteur : 15 cm. Estimation : 1 000 €.

Au nombre de 10, les frères Muller sont formés à la cristallerie de Saint Louis lès Bitche puis, certains d’entre eux travaillent plusieurs années chez Gallé à Nancy de 1894 à 1897. En 1897, ils s’installent à Croismare, à côté de Lunéville, et démarrent une production verrière très proche de celle d’Emile Gallé ou des Frères Daum. Même si l’on peut considérer que les Frères Muller possédèrent  «la troisième manufacture de verre de l’Ecole de Nancy», ils ne furent pas membres de celle-ci. Ils surent toutefois tirer profit de l’intense activité artistique de la ville et de l’engouement spectaculaire pour les arts décoratifs au début du 20ème siècle, en privilégiant le répertoire naturaliste cher à l’Art nouveau nancéien. Parfois accusés de pastiches, les Frères Muller ont produit des pièces originales et d’une grande sophistication tant technique que décorative, à même de faire la démonstration de l’originalité et de l’excellence de la production verrière lorraine à cette période.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/11/freres-muller-a-luneville-1897-1936-lhistoire-dune-famille-verrier-france/