Vase signé d’ARGENTAL haut de 30 cms en verre à décor de pavots réalisé en 1920 (France)

Paul NICOLAS ( 1875-1952), vase balustre en verre multicouches à décor dégagé à l’acide de pavots bleues. Signé d’Argental. Hauteur : 30 cm. Estimation : 500 €.

Sa carrière :

Paul Nicolas est issu de l’École de Nancy. Elève d’Émile Gallé dont il rejoint l’entreprise en 1894 après un bref passage chez l’architecte Charles André. Il crée en 1919 sa propre entreprise avec trois artistes de chez Gallé : Pierre Mercier, Emile Villemaux et Eugène Henri Windeck et le soutien des Cristalleries de Saint-Louis.

Il produit à contre-courant des goûts de l’époque, des verreries Art Nouveau proches des séries industrielles des Etablissements Gallé toujours en activités. Les blancs sont produits à Saint Louis, alors que la gravure à l’acide est exécutée à Nancy, dans son atelier.

Il signe d’abord ses productions « d’Argental », puis à partir de la fin des années 1920, de son nom, « P. Nicolas », en y ajoutant de temps en temps la mention « Nancy » et parfois la Croix de Lorraine.

Le style de Paul Nicolas évolue avec le temps. Les oeuvres signées « d’Argental » sont typiques de l’École de Nancy, puis s’en écartent progressivement, en particulier en témoignant de l’influence de l’art déco.

Les œuvres signées « P .Nicolas » qui sont donc plus tardives, témoignent de la recherche personnelle de l’artiste vers la stylisation, ainsi que vers des techniques mettant en valeur le cristal, seule matière sur laquelle il travaille jusqu’à la deuxième guerre mondiale. Au sortir de celle-ci, ne pouvant plus se fournir en cristal à Saint-Louis, il travaille le verre jusqu’à sa mort en 1952. Il utilise au cours de sa carrière l’ensemble des techniques de travail du verre et du cristal : émaillage, gravure à l’acide, gravure à la roue, taille à la meule, applications à chaud, décor intercalaire…

De nombreuses récompenses émaillent la carrière de Paul Nicolas, dont les plus importantes sont une médaille de bronze à l’exposition universelle de 1900, en tant qu’employé d’ Emile Gallé, la médaille d’Honneur à l’exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes de Paris en 1925, la médaille de Meilleur Ouvrier de France en 1936 et la médaille d’or lors de l’exposition internationale des arts et techniques de 1937. Plusieurs de ses créations ont été offertes à des personnalités de l’époque : le Président Lebrun, la Grande-Duchesse du Luxembourg, le Bey de Tunis… . Une exposition au Musée de l’École de Nancy (6 novembre 2010-11 février 2011) a fait revivre l’homme et son œuvre, oubliés du grand public, sinon des connaisseurs, qui ont toujours reconnu en lui un artiste d’une très grande qualité et originalité. La ville de Laxou a présentée en 2017 dans sa médiathèque une magnifique exposition sur sa vie. Signalons pour être exhaustif que Paul Nicolas était également un dessinateur et aquarelliste de talent. Il a son diplôme des Beaux Arts de Nancy.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/16/paul-nicolas-1875-1952-ou-dargental-verrier-lorrain-un-de-mes-preferes/

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s