Vase bouteille Cristallerie de PANTIN période Stumpf, Touvier, Viollet & C. (France)

CRISTALLERIE de PANTIN (1855-1914), vase bouteille à double renflements en verre irisé multicouche simulant le martelage et gravé à l’acide d’un décor dégagé de fleurs mauves. Signé et monogrammé STV Cie à la pointe sous le fond, ancienne étiquette d’inventaire. Hauteur : 40 cm. Diamètre : 19 cm. Estimation : 200 €.

Cette manufacture de cristal fondée en 1851 par E.S. Monot est transférée à Pantin en 1855 (84 rue de Paris), son dépôt est alors situé au  66 rue d’Hauteville à Paris en 1903.

Elle connaît plusieurs raisons sociales « Monot et Cie », puis « Monot Père et Fils et Stumpf », « Stumpf, Touvier, Viollet & Cie » après le retrait de Monot en 1889.

Camille Trutié de Varreux est le nouveau directeur artistique en 1907. Il codirige avec Viollet en proposant une orientation artistique nouvelle : vases, coupes, lampes, en verre à couches multiples, gravé à l’acide d’ornements.

Avant 1914, la Cristallerie de Pantin produit une petite quantité d’œuvres de style Art Nouveau gravée et signée Thiaucourt (attribuée à Emile Thiaucourt), verrier et graveur de talent. Au début de la guerre, la manufacture ferme pour rouvrir en 1919 avec une production de verres moulé pressé réalisée de manière industrielle.

En 1920, l’entreprise déclinant est reprise par la Société industrielle de Verrerie propriétaire de plusieurs verreries en France et dirigée par Touvier puis Jacquemin.

La cristallerie a été active, difficilement dans les derniers temps faute d’investissements et de modernisation des outils de production. Elle ferme en 1925. En 1931, elle est mise en vente et acquise par la société Paris-Pantin qui édifiera des constructions scolaires vers 1940.

Les signatures de la Cristallerie de PANTIN de 1855 à 1914 :

Bon nombre de pièces produites n’ont pas été signées. S’il y a une signature elle est peinte en émail ou en or, gravée à l’acide ou à la roue ou moulée.

Vers 1855 signature « Cristallerie de Pantin », vers 1855-1888 « PANTIN » modèle étiquette, vers 1888-1907 « Pantin PE STV 1299 » pour Stumpf, Touvier, Viollet, et « Cristallerie * de Pantin * STV & C. » pour Stumpf, Touvier, Viollet & C., et « Cristallerie de Pantin * STV & B Marguery – Fleurs – Bordeaux », mais également « Cristallerie d’Art STV & C. » pour Stumpf, Touvier, Viollet & C. Après 1888 « STV » pour Stumpf, Touvier, Viollet et « PANTIN STV » pour Stumpf, Touvier, Viollet, parfois suivie d’un numéro. Vers 1900 « PANTIN et STV » pour Stumpf, Touvier, Viollet et « CP » initiales de Cristallerie de Pantin, signatures monogrammes variantes, également « Les Coquelicots AB CRISTALLERIE D’ART STV », « AB » initiales du décorateur. De 1907 à 1914 « DEVEZ ». Avant 1914 « THIAUCOURT ».

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/27/de-vez-camille-trutie-de-varreux-1872-1942-cristallerie-de-pantin-france/

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s