Archives pour la catégorie Autres Designer Verriers Français

Olivier BENNASAR, Maître Verrier sous les tropiques (France)

R VV2V3V4R1V1 V2 V3 V4 V5 V6 V7

Olivier Bennasar est Maître Verrier au chalumeau à la Réunion. Après sa formation de verrier avec Eddie Legus, il créé son atelier.

Depuis l’océan Indien, il imagine et réalise des figurines mais également des bijoux parfois très colorés.

https://www.facebook.com/olivier.bennasara

Publicités

Eddie LEGUS Maître Verrier au chalumeau, Meilleur Ouvrier de France (France)

V1 OLYMPUS DIGITAL CAMERA V4 V5 V6

Eddie LEGUS est né à Baccarat. Dès l’âge de 14 ans, il choisit d’être apprenti car attiré par cette matière noble : le verre.

Il obtient une maîtrise compagnonnique et à 23 ans, il est consacré Meilleur Ouvrier de France. Il a été décoré par F. Mitterrand et J. Chirac pour son talent.

Ce Maître verrier Verrerie d’Art au chalumeau Verrerie artistique Verrerie sculptée est capable de réaliser une pièce de quelques grammes ou de 200 kgs.

Prenez le temps de regarder ses pièces, elles témoignent d’un travail remarquable avec un souci de la perfection rare.

https://www.facebook.com/pages/AEVA-Plombi%C3%A8res-Vivaldi-School-lampwork/168092130029456

Encouragements du Maître Verrier Antoine PIERINI (France)

v

« Un beau site dédié au verre et au cristal à découvrir et à partager » écrit le Maître Verrier Français de renommée internationale Antoine Pierini de Biot, en évoquant le site « Le Verre, le Cristal et la Pâte de Verre »

Nous vous invitons à découvrir ou redécouvrir son site internet

http://www.antoinepierini.com/

Fusion Libre des Créateurs Verriers dans la pure tradition (France)

V5 V6 V7VV1V3V4L’atelier Fusion libre est né de l’association de deux, créateurs verriers : Guillaume Rude, souffleur de verre et Sandrine Isambert, plasticienne. Ils ont effectué la formation professionnelle de compagnons verriers européens au CERFAV en 2002 et ont ensuite travaillé dans différents ateliers en France et à l’étranger (Luxembourg, république Tchèque), puis au Centre International d‘Art Verrier de Meisenthal, avant de créer leur propre atelier de soufflage de verre en 2009, à proximité du « Plan Incliné », un des sites les plus visités de Lorraine.

L’implantation sur le site industriel réhabilité d’une ancienne verrerie a permis de bénéficier de  nombreuses machines et outillages provenant de la cristallerie de Hartzviller. Leur maîtrise, reconnue par les prix obtenus dans de nombreux concours, se met également au service des designers, décorateurs, et de tous les professionnels pour réaliser des pièces sur mesure.

Fusion Libre : ZA Hofmuhl – 57820 Saint Louis  09 50 08 58 16

http://www.fusionlibre.fr/

Gérald VATRIN Designer Verrier (France)

V10V V1 V2 V3 V4 V5 V6 V7 V8 V9

Gérald VATRIN est né en 1971.

Il incarne la nouvelle énergie du verre artistique français. Ces nouveaux adeptes de la silice en fusion manient la canne sans aucun complexe, comme des enfants chahutant avec des épées de bois. Aux discours, ils préfèrent l’action, la casse, les ratés, les espoirs qui précèdent l’éclair de lucidité qui fait jaillir une bonne pièce de la « cueille ».

Aujourd’hui, Gérald Vatrin expose et s’expose, après des années passées à tirer le verre pour les autres. Formé au Cerfav de Vannes-le-Châtel après un DNSEP de l’École des Images d’Épinal et un CAP des techniques du verre, il rejoint le Cirva de Marseille pour y assister artistes et designers invités, dont Jean-Michel Othoniel, Anish Kapoor, Erik Dietman, Pierre Charpin ou Ettore Sottsass avant de collaborer avec Philip Baldwin en 2000 et 2001 à Paris.

Chemin faisant, il profite de toutes les occasions pour échafauder son propre jeu en « bousillant » du verre quand les fours sont libres. Lors des rencontres du soufflage de Sars-Poteries en 2004, il était partout, prêtant son souffle à sa bande d’amis qui le lui rendait bien. Cachées comme des œufs de Pâques dans un coin, quelques pièces achevées traduisaient sa quête préférée depuis des années : le rendu subtil d’effets de surface veloutés. « Quand j’ai commencé à graver le verre, confie-t-il, ma formation de graphiste est remontée à la surface, commente Gérald. Après m’être entaillé les mains sur un tour diamanté, j’ai saisi un micro-outil de gravure et m’en suis servi comme d’un crayon pour dessiner sur des formes spécialement conçues pour servir d’alibi aux motifs. Ce ne sont pas des galets, mais des univers graphiques, des mondes à part. »

Gérald incruste frénétiquement toute la surface des pièces de motifs animaliers, préférant le rendu du « jeté » à la perfection du trait. « J’aime le brut élégant, avoue-t-il. » Le résultat évoque les dessins aborigènes ou africains. Normal, l’artiste mène ce qu’il appelle une « double vie » à Jene, au Mali, où il œuvre comme… céramiste local, connu pour réhabiliter des techniques ancestrales locales oubliées.