Archives pour la catégorie Autres Verreries ou Maîtres Verriers Etrangers

Nuutajärvi Natsjo est la plus ancienne verrerie findanlaise et la première au monde a réaliser des verres moulés à la presse (Finlande)

V V1 V2 V3 V4 V5 V6 V7

Nuutajärvi Natsjo fut la première verrerie au monde à réaliser des productions de verres moulés à la presse dès 1851.

Créée à 1793, elle est la plus ancienne verrerie de Finlande. Elle fut absorbée en 1950 par le groupe Wärtsilä Oy puis fusion avec Littalaen 1988.

Ses productions d’usage et artistiques sont conçues dès les années 50 par des designers finlandais : Kaj Franck, Saara Hopea, Kertu Nurminen, Gunnel Nyman ..

Riihimäen Lasi Oy est la réfèrence de la production de verrerie des années 70 (Finlande)

V V1 16,3  2 unregelm. vom Prod. 68 V3 V4 V5 V6 V7 V8 V9 V10 V12 SONY DSC V14

Riihimäen Lasi Oy, fut la verrerie finlandaise la plus importante du pays et fut fondée en 1910 par Adolf Mikko Kolehmainen , Aatu Kolehmainen , HG Tribu du Feu , KA Tribu du Feu , et Waino Bondsdorff .

Elle produit jusqu’au début des années 60 de la verrerie de table et autres objets d’usage. Elle se spécialisa également dans la fabrication de vases et de luminaire. Des vases pressées ont été produits en 1960 puis dans les années 70, où des quantités importantes furent exportées. De nombreux designers ont succédé pendant prés de 30 ans au sein de cette entreprise. La verrerie fermera ses portes en 1990.

John Burton un Maître Verrier avec un immense talent (Pays-Bas)

V1 V2 V3 V7 V8

John Burton (Pays-Bas) est un Maître Verrier avec un grand talent. Les pièces qu’ils réalisent, sont généralement de forme cellulaire et douce.

Elles nécessitent de la patience du fait de la fragilité de la matière et de la complexité de la créativité. Le travail de John Burton est le fruit d’une connaissance et expérience précoce. Chaque pièce est unique et traduit une sensibilité qui s’échappe de l’attirance pour l’art antique. Il a réalisé des pièces pour the Commissarie to the Queen Beatrix.

John Burton : +31 (0)618 497526

http://www.johnburtonglass.com/John_Burton_Glass/Welcome.html

https://www.facebook.com/john.burtonglass/photos

 

 

Ferro & Lazzarini une verrerie de Muruna fondée en 1929 (Italie)

V V2 V3 V4 V5 V6

La verrerie Ferro & Lazzarini a été fondée le 18 août 1929 par les maîtres verriers Eugenio Ferro et Giovanni Lazzarini. D’abord nommée Ferro Eugenio & C., la société est réorganisée et rebaptisée en 1947, suite au décès d’Eugenio Ferro. Giovanni Lazzarini est dès lors secondé par Eredi Ferro, l’un des descendants de son ancien collaborateur.

La production de la fabrique consiste d’abord en des verres soufflés aux formes traditionnelles. Avec l’arrivée d’Ezio Rizzetto comme directeur artistique au milieu des années 1950, la maison Ferro & Lazzarini commence cependant à réaliser des pièces plus novatrices. À la même époque, la firme débute en outre des collaborations avec la Fucina degli Angeli, coopérative d’artistes fondée en 1950 à Murano. Elle exécute ainsi les pièces créées par des artistes de renommée internationale, tels qu’Alexander Calder, Le Corbusier ou Oskar Kokoschka. Parallèlement, elle travaille aussi avec d’autres designers, comme Virgilio Guidi (1891-1984) et Fulvio Bianconi.

En 2001, Dario Ferro, petit-fils d’Eugenio, a pris la direction de l’entreprise. L’année suivante, il a choisi de réhabiliter l’appellation originelle de la firme en hommage à son aïeul. Depuis, il semblerait que la société fonctionne sous deux noms différents (Ferro Eugenio et Ferro & Lazzarini), bien qu’il n’existe qu’une seule fabrique, située au numéro 75 de la Fondamenta Navagero à Murano.

Livio SEGUSO Designer réalise des pièces d’une pureté absolue (Italie)

V V1 V2V V3 V4 V5 V6 V7 V8 V9 V11 V12

Livio Seguso naît dans un milieu qui le prédestine au travail du verre : son père est maître verrier et ses oncles tiennent une fabrique à Murano. En 1942, il entre à l’École Abate Zanetti de Murano, où il suit les cours de dessin du peintre Vittorio Zecchin.

Irrésistiblement attiré par le verre, il débute en 1944 sa carrière comme apprenti dans la société tenue par ses oncles, continuant à suivre parallèlement des cours du soir de dessin. Après la faillite de l’entreprise familiale, il rejoint en 1950 son oncle Alfredo Barbini qui vient d’ouvrir la Vetreria Artistica Alfredo Barbini. D’abord assistant, il y continue son apprentissage avant d’obtenir à son tour le titre de maestro. Dès 1959, il travaille comme maître verrier chez Salviati & C., en étroite collaboration avec son directeur artistique, le peintre Luciano Gaspari (1913). Durant dix ans, il y réalise des pièces innovantes, abandonnant peu à peu les techniques traditionnelles vénitiennes.

En 1969, Livio Seguso ouvre sa propre fabrique à Murano, baptisée Seguso Arte Vetro, où il s’adonne à la sculpture du verre. À l’aspect décoratif excessif de la production commerciale vénitienne, il oppose son approche conceptuelle et sa recherche de pureté absolue. Il crée ainsi notamment dans les années 1980 des œuvres circulaires ou hélicoïdales aux formes nettes, qui privilégient le verre transparent et incolore. Il marie également d’autres matériaux au verre, comme l’acier, puis le marbre dès la fin des années 1990, donnant des formes très géométriques à certaines de ses créations. À la vente de son atelier en 1990, Livio Seguso ouvre une autre manufacture et poursuit ses expérimentations. Maestro reconnu et apprécié pour ses compétences et sa conception atypique du travail du verre, Livio Seguso est aujourd’hui encore en activité.

Plusieurs expositions ont été consacrées à l’artiste, dont une en 1980 (Musée d’art moderne Ca’ Pesaro de Venise), et deux en 2007 (Musée national d’histoire de Taïpeï et Casa dei Carraresi de Trévise). Ses œuvres sont en outre présentes dans les collections de nombreux musées, aussi bien en Italie, qu’en Belgique, en Allemagne ou aux États-Unis d’Amérique.

En 2002, Livio Seguso a inauguré à Murano une école du verre, structure inédite sur l’île, destinée à la formation des générations futures de verriers.

Manufacture Venini (1921-1985) a collaboré avec de nombreux artistes internationaux (Italie)

v20V V1 V3 V4 v5 V6 V7 V8 V9 V10 V11 V12 V15 V16 V17 V18 V19

L’histoire de la firme Venini débute en 1921, lorsque l’antiquaire vénitien Giacomo Cappellin et l’avocat d’origine milanaise Paolo Venini (1895-1959) fondent, avec deux autres associés (Luigi Ceresa et Emilio Ochs), la maison Vetri Soffiati Muranesi Cappellin Venini & C. Ils en confient la direction artistique à Vittorio Zecchin, talentueux peintre et designer, à qui ils devront leurs premiers succès.

Après seulement quatre ans d’activité, ils choisissent de se séparer. Paolo Venini et Emilio Ochs conservent la verrerie, la rebaptisant Vetri Soffiati Muranesi Venini & C. Ils s’assurent dès lors les services du sculpteur milanais Napoleone Martinuzzi, promu nouveau directeur artistique, qui introduira notamment le verre pulegoso (bulleux) en 1928.
Paolo Venini a toujours su s’entourer des meilleurs artistes. La renommée de la firme doit beaucoup au génie créateur des multiples designers qui s’y sont succédés. Tous ont activement participé à l’élaboration d’un style Venini, et plus généralement au rayonnement du style Novecento.
Après Vittorio Zecchin entre 1921 et 1925, e tNapoleone Martinuzzi entre 1925 et 1932, ce sont les architectes et designers Tommaso Buzzi (1900-1981), puisCarloScarpa (1906-1978) qui héritent successivement de la direction artistique de la société devenueVenini & C. en 1929. De 1934 à 1946 CarloScarpa maintient ainsi la firme dans la modernité , anticipant même les goûts futurs. Paolo Venini n’est pas de reste, créant lui aussi, dès les années 1930,des pièces saluées par la critique.
Après la guerre, Paolo Venini appelle de nombreux artistes à venir travailler avec lui (comme les Italiens Fulvio Bianconi, Gio Ponti et Tobia Scarpa), initiant également la tradition des collaborations internationales avec Tyra Lundgren (Suède) et Ken Scott (États-Unis d’Amérique). En 1959, après son décès, la firme est reprise par son beau-fils Ludovico Diaz de Santillana, qui multiplie à son tour les collaborations extérieures.
L’entreprise Venini est indissociable de l’île de Murano et du verre vénitien. Elle en est la vitrine à l’étranger. Ses vases Mouchoirs (Fazzoletti), imaginés par Fulvio Bianconi en 1949 et déclinés depuis sous diverses formes, sont d’ailleurs l’une des pièces les plus typiques et les plus populaires de sa production.

La maison Venini & C. a été vendue une première fois en 1985. Elle est aujourd’hui la propriété du groupe Italian Luxury Industries. Depuis 1988, elle porte le nom Venini S.p.a.

Arte Vetraria Muranese (A. V. E. M.) un collectif de Maîtres Verriers depuis 1932 (Italie)

Vv v1 V2 V4 VV5 V6 V7 V8 V10 V11

Créé en 1932, Arte Vetraria Muranes regroupe des maîtres verriers italiens expérimentés. Antonio Luigi Ferro et son fils Egidio Ferro, Emilio Nason, Galliano Ferro, Giulio Radi.

Elle se spécialisa au départ dans des œuvres raffinés d’inspiration vénitienne avec le dessinateur Vittorio Zecchin et de créations Novecento de Emilio Nason.

De 1940 jusqu’au décès de Giulio Radi en 1952, les créations de cette verrerie vont vers la recherche de précieux effets chromatiques avec inclusions d’or ou d’argent. Dans les années 1950, la mode du retour du « Murrhins » apporte un succès à la production de cette manufacture.

Seguso Vetri d’Arte (1932-1973) fut l’un des plus importants ateliers de verre du vingtième siècle (Italie)

V15 V16V1 V2 V3 V4 V5 V6 V7 V8 V9 V10 V11 V13

La maison Seguso Vetri d’Arte a été fondée en 1932, par d’anciens employés de la verrerie Vetri Artistici Fratelli Barovier, au nombre desquels : Antonio Seguso (1884-1965) et ses fils Ernesto (1908-1986) et Archimede (1909-1999), Napoleone Barovier (1881-1957) et Luigi Olimpio Ferro.

La direction artistique de l’entreprise, appelée originellement Barovier Seguso & Ferro (jusqu’en 1937), est confiée à Vittorio Zecchin. Dès 1935, ce dernier laisse cependant sa place au designer Flavio Poli. La production de la fabrique de Murano, notamment caractérisée par des figurines de verre zoomorphes, ne diffère d’abord pas de celle de ses concurrents. Les techniques employées, tout comme la forme des objets créés, se retrouvent dans la plupart des fabriques de Murano.

Le talent d’invention de Flavio Poli permet cependant de s’en distancer peu à peu. Dès la fin des années 1930, il commence par exemple à développer des modèles composés de plusieurs couches de verre superposées (verre sommerso, ou immergé). Ses expérimentations donnent naissance, dans les années 1950, à des séries très populaires, également saluées par la critique, telles que les pièces A Sommerso ou Valve. Dès lors, les récompenses se succèdent, comme le Compasso d’Oro en 1954, ou le Grand Prix de l’Exposition internationale de Bruxelles en 1958.

Au départ de Flavio Poli en 1963, la direction artistique est d’abord assurée par Mario Pinzoni (1927-1993), qui poursuit l’œuvre de son prédécesseur, puis de 1971 à 1992 par Vittorio Rigattieri, qui privilégie pour sa part les collaborations avec des designers extérieurs à l’entreprise. Entre 1973 et 1976, sous l’impulsion de Maurizio Albarelli (1942), nouvel associé, la maison Seguso Vetri d’arte prend le nom de Sculpture Artistico Muranese. La société fait toutefois faillite, conduisant à sa réorganisation et au retour de son appellation précédente.

En 1993 enfin, la maison Cenedese fait l’acquisition de son nom et de ses contacts. La verrerie Seguso Vetri d’arte a cependant depuis retrouvé son autonomie. Toujours active, la firme est aujourd’hui dirigée par Maurizio Albarelli. Une partie de sa production est encore caractérisée par les pièces en verre sommerso.

 

La firme BAROVIER & TOSO est née en 1935 (Italie)

VVV1V3V V1 V2 V3 V4 V5 V6 V7 V8 V9 V10 Antiques of River Oaks V13 V14 V15 V17 V18

La firme Barovier & Toso est née en 1935, de la fusion de deux verreries vénitiennes : la Vetreria Artistica Barovier & C. (1919-1935), dirigée par Ercole Barovier ; et la S.A.I.A.R. (Società Anonima Italiana Arti Riunite) Ferro Toso & C. (1902-1935), dirigée par Decio et Artemio Toso. Dans la région, le nom des familles Barovier et Toso était cependant déjà lié depuis des siècles au travail ou au commerce du verre (respectivement depuis les XIVe et XVIIe siècles). Les maisons Fratelli Toso et Fratelli Barovier existaient en outre depuis 1854 et 1883.

D’abord baptisée Ferro Toso Barovier & C., puis Barovier Toso & C. dès 1938, la firme prit son nom actuel, Barovier & Toso, en 1942. Ercole Barovier (1889-1974) en assura l’administration et la direction artistique jusqu’en 1972, avant que ne lui succède son fils Angelo (1927), rejoint en 1975 par Mario Toso. La verrerie est aujourd’hui toujours propriété de descendants des familles Barovier et Toso.

Riche des expériences et succès liés aux deux entreprises fondatrices, et portée par le génie créateur d’Ercole Barovier, la nouvelle entité devint immédiatement une référen-ce incontournable à Murano et à l’étranger. Sa production, régulièrement récompensée par de prestigieux prix, fut longtemps dominée par les pièces imaginées par son directeur artistique. Depuis les années 1970, la maison Barovier & Toso s’est toutefois diversifiée, en s’assurant la collaboration de nombreux designers, tels que : Toni Zuccheri, Renato et Giusto Toso, ou encore Matteo Thun ; puis plus tard, Sergio Calatroni, Steve Chase, Marco Mencacci, Hiroyuki Toyoda, Luca Scacchetti, etc.

En 1995, la maison Barovier & Toso a ouvert son propre musée à Murano, y exposant plus de 250 pièces (couvrant les années 1880 à 1970), et mettant à la disposition des chercheurs ses archives, comprenant, outre des photographies et des documents divers, plus de 22 000 dessins originaux d’Ercole Barovier.