Archives pour la catégorie Emile BOURGEOIS (1832-1926) propriétaire du Grand Dépôt et éditeur reconnu (France)

Partie de service de la marque BMX&C Pomona vendue au « GRAND DEPOT de Emile BOURGEOIS (France)

V5 V6 V7

Emile BOURGEOIS (1832-1926), partie de service en faience Marque BMW&C Pomona et marque du « Grand dépôt » 21 rue Drouot à Paris. Le grand dépôt d’Emile Bourgeois a été fondé en 1863 et était la plus grande maison du monde pour les services de table, dessert et cristal.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/18/emile-bourgeois-1832-1926-proprietaire-du-grand-depot-et-editeur-reconnu-france/

Service de table à décor de violettes d’Emile BOURGEOIS du Grand Dépôt (France)

V

Emile BOURGEOIS (1832-1926), service de table en porcelaine, contour polylobé, à décor polychrome de violettes. Tampon du Grand Dépot E.Bourgeois à Paris.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/18/emile-bourgeois-1832-1926-proprietaire-du-grand-depot-et-editeur-reconnu-france/

Vase de Jules SARLANDIE présenté par la magasin d’Emile BOURGEOIS le GRAND DEPOT (France)

V3

Magasin GRAND DEPOT, vase à décor de barque dans un paysage réalisé par Jules SARLANDIE (1874-1936) en cercage métal au col, signé Sarlandie Limoges, Hauteur : 18,5 cm. A la fin des années 20, Sarlandie collabore avec des décorateurs dont il transpose les modèles sur émail. La galerie Légédé du magasin Grand Dépôt diffuse ses œoeuvres à Paris. Récompensé à l’exposition de Liège en 1930.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/18/emile-bourgeois-1832-1926-proprietaire-du-grand-depot-et-editeur-reconnu-france/

Planches commerciales du catalogue de 1882 LE GRAND DEPOT (France)

008003 006 010 011

LE GRAND DEPOT (Emile BOURGEOIS (1832-1926), planches commerciales du catalogue de 1882 :

« Le Grand Dépôt » était un magasin du même type que « l’Escalier de Cristal ». Il ne fabriquait pas, mais revendait des modèles correspondant au goût de sa clientèle qu’il trouvait dans des grands cristalleries françaises et autres manufactures. Des catalogues permettaient de créer un style « Le Grand Dépôt » et inciter la clientèle de venir y faire son choix. Le grand initiateur de ce concept est Emile Bourgeois.

Le catalogue de 1882 « Le Grand Dépôt » est un exemple de ce qu’il doit figurer sur la table bourgeoise du XIX e siècle : des cristaux taillés à facettes au forme moins massives, des décors délicats et légers.

Les services du meilleur goût de l’époque avec des verres aux noms évocateurs : services « Paris », Pierre le Grand » ou « Parlement », mais aussi « Flore », « Prisme 1881 » ou « Moulé Diamants ». « Le Grand Dépôt » proposé 90 modèles de verres différents au décor varié pouvant être personnalisé avec des chiffres ou armes.

Un service standard était composé d’un verre à eau, Bordeaux, Madère et Champagne. De là s’ajoutait une carafe à eau, à vin mais aussi des verres à liqueur ou madère. La clientèle pouvait se laisser tenter par un service plus complet : compotier haut -trois pièces, des confituriers, des coupes à glaces, des rince-bouches. Les pièces d’ornement sont également proposées : japonisantes étaient de bon goût et à la mode.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/18/emile-bourgeois-1832-1926-proprietaire-du-grand-depot-et-editeur-reconnu-france/

Service de table du prestigieux magasin LE GRAND DEPOT à PARIS (France)

V V1 V2 V3

Grand Dépôt 21 Rue Drouot Paris (1832-1926), service de table en faïence à décor en camaïeu bleu de paysages soulignés de frises. Signé. Vers 1900.

Alors qu’il venait de passer plusieurs années en Angleterre (de 1856 à 1860) où il avait pu étudier de près les ressources qu’offrait la branche du commerce, Emile Bourgeois revint en France, après la signature des traités de commerce (Gladstone, 1860), en tant que représentant des principales manufactures anglaises.
Il fonda en 1863, au 21 de la rue Drouot, à l’angle de la rue de Provence à Paris, un magasin, modeste d’abord, qui devait servir de débouché aux produits céramiques anglaises : le « Grand Dépôt ».

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/18/emile-bourgeois-1832-1926-proprietaire-du-grand-depot-et-editeur-reconnu-france/

« Ce qui confirme une nouvelle fois l’importance de l’existence de votre site » : Patrick Bourgeois descendant d’Emile Bourgeois (Le Grand Dépôt) (France)

V2

« Bonjour. Je reviens vers vous (car j’ai déjà eu le plaisir de vous communiquer ma satisfaction d’avoir eu à vous lire, sur l’historique commercial de Emile Bourgeois) pour vous féliciter à nouveau de l’enrichissement que vous nous apportez grâce à votre site. Je viens d’acquérir une pièce de verrerie émaillée, une coupe avec anse signée  » Grand dépôt 21 rue Drouot » mais sans aucune référence sur l’origine de sa fabrication et grâce à vous je retrouve la même mise en forme de cette pièce dans la galerie du maître verrier Auguste Jean, ce qui confirme une nouvelle fois l’importance de l’existence de votre site.
Bravo !  » nous précise Patrick Bourgeois.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/18/emile-bourgeois-1832-1926-proprietaire-du-grand-depot-et-editeur-reconnu-france/

https://leverreetlecristal.wordpress.com/category/auguste-jean-1830-1890-precurseur-de-lart-nouveau-France/

Serviteur mendiant du magasin Le Grand Dépôt créé par Emile BOURGEOIS (France)

V1

Serviteur mendiant en porcelaine de Limoges, de forme chantournée, à décor de chute de marguerites d’or. Tampon du Grand Dépôt Paris-Marseille;

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/18/emile-bourgeois-1832-1926-proprietaire-du-grand-depot-et-editeur-reconnu-france/

Petit vase boule de Jules SARLANDIE proposé par Emile BOURGEOIS du magasin Le Grand Dépôt (France)

V5

Emile BOURGEOIS (1832-1926) propriétaire du magasin de luxe parisien « Le Grand Dépôt », petit vase boule de Jules SARLANDIE (1874-1936) à décor de points colorés, émail sur fond jaune, signé « J Sarlandie Limoges » à la base. H. 7,5 cm. A la fin des années 20, il collabore avec des décorateurs dont il transpose les modèles en émail. Créateur de modèles adaptés au marché parisien pour la galerie Légédé du magasin Grand Dépôt qui diffuse ses œœuvres à la fin des années 20.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/18/emile-bourgeois-1832-1926-proprietaire-du-grand-depot-et-editeur-reconnu-france/

Vase de Jules SARLANDIE proposé par le magasin de luxe parisien Le Grand Dépôt (Emile BOURGEOIS) (France)

V

 

Emile BOURGEOIS (1832-1926) propriétaire du magasin de luxe parisien « Le Grand Dépôt », vase de Jules SARLANDIE (1874-1936) en émail à coulures, cerclage métal au col, signé « J Sarlandie Limoges » au col. H. 9,5 cm.

A la fin des années 20, Sarlandie collabore avec des décorateurs dont il transpose les modèles en émail. Créateur de modèles adaptés au marché parisien pour la galerie Légédé du magasin Grand Dépôt qui diffuse ses œœuvres à la fin des années 20. écompensé à l’exposition de Liège en 1930.

Alors qu’il venait de passer plusieurs années en Angleterre (de 1856 à 1860) où il avait pu étudier de près les ressources qu’offrait la branche du commerce, Emile Bourgeois revint en France, après la signature des traités de commerce (Gladstone, 1860), en tant que représentant des principales manufactures anglaises.
Il fonda en 1863, au 21 de la rue Drouot, à l’angle de la rue de Provence à Paris, un magasin, modeste d’abord, qui devait servir de débouché aux produits céramiques anglaises : le « Grand Dépôt ».

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/18/emile-bourgeois-1832-1926-proprietaire-du-grand-depot-et-editeur-reconnu-france/