Archives pour la catégorie Livio SEGUSO Designer réalise des pièces d’une pureté absolue (Italie)

« L’Eléphant » de Livio SEGUSO Designer réalise des pièces d’une pureté absolue (Italie)

V

Les figurines anthropomorphe et zoomorphe font partie intégrante de la tradition du verre vénitien. Produites depuis des siècles, elles sont aujourd’hui encore proposées à la vente par un grand nombre de manufactures, et rencontrent toujours un vif succès auprès du public.

La pièce n° 15 a été réalisée par la maison Seguso Arte Vetro (à ne pas confondre avec la Seguso Vetri d’Arte), verrerie fondée en 1969 par Livio Seguso. Cette figurine, représentant un éléphant, fait partie d’une série disponible dans plusieurs combinaisons de couleurs : en verre opaque noir, orné de baguettes rouges ; en verre opaque blanc, avec décor linéaire blanc ; en verre incolore transparent, avec baguettes bleues ; etc. Outre leur forme, ces pièces ont pour particularité commune d’être toutes recouvertes d’une couche de verre incolore transparent, et de partager le même décor reporté à chaud (yeux et oreilles marqués en creux).

Bien que cet objet ne porte à sa base que la signature gravée de la manufacture (« SEGUSO AV »), des recherches menées sur internet ont permis de trouver une pièce similaire (modèle transparent incolore avec décor linéaire bleu) avec la marque « DES. L. SEGUSO ». Il s’agit donc d’une série créée par le sculpteur et maître verrier Livio Seguso.

Si la plupart des auteurs de figurines zoomorphes recherchent la ressemblance, l’artiste a ici choisi de pousser la stylisation à l’extrême, obtenant un modèle résolument moderne et original. Livio Seguso est d’ailleurs connu pour avoir adopté peu à peu une vision très conceptuelle du travail du verre, et pour avoir orienté sa production dans le courant des années 1980 vers des formes abstraites. Une datation antérieure (années 1970) semble donc devoir être privilégiée.

Livio SEGUSO Designer réalise des pièces d’une pureté absolue (Italie)

V V1 V2V V3 V4 V5 V6 V7 V8 V9 V11 V12

Livio Seguso naît dans un milieu qui le prédestine au travail du verre : son père est maître verrier et ses oncles tiennent une fabrique à Murano. En 1942, il entre à l’École Abate Zanetti de Murano, où il suit les cours de dessin du peintre Vittorio Zecchin.

Irrésistiblement attiré par le verre, il débute en 1944 sa carrière comme apprenti dans la société tenue par ses oncles, continuant à suivre parallèlement des cours du soir de dessin. Après la faillite de l’entreprise familiale, il rejoint en 1950 son oncle Alfredo Barbini qui vient d’ouvrir la Vetreria Artistica Alfredo Barbini. D’abord assistant, il y continue son apprentissage avant d’obtenir à son tour le titre de maestro. Dès 1959, il travaille comme maître verrier chez Salviati & C., en étroite collaboration avec son directeur artistique, le peintre Luciano Gaspari (1913). Durant dix ans, il y réalise des pièces innovantes, abandonnant peu à peu les techniques traditionnelles vénitiennes.

En 1969, Livio Seguso ouvre sa propre fabrique à Murano, baptisée Seguso Arte Vetro, où il s’adonne à la sculpture du verre. À l’aspect décoratif excessif de la production commerciale vénitienne, il oppose son approche conceptuelle et sa recherche de pureté absolue. Il crée ainsi notamment dans les années 1980 des œuvres circulaires ou hélicoïdales aux formes nettes, qui privilégient le verre transparent et incolore. Il marie également d’autres matériaux au verre, comme l’acier, puis le marbre dès la fin des années 1990, donnant des formes très géométriques à certaines de ses créations. À la vente de son atelier en 1990, Livio Seguso ouvre une autre manufacture et poursuit ses expérimentations. Maestro reconnu et apprécié pour ses compétences et sa conception atypique du travail du verre, Livio Seguso est aujourd’hui encore en activité.

Plusieurs expositions ont été consacrées à l’artiste, dont une en 1980 (Musée d’art moderne Ca’ Pesaro de Venise), et deux en 2007 (Musée national d’histoire de Taïpeï et Casa dei Carraresi de Trévise). Ses œuvres sont en outre présentes dans les collections de nombreux musées, aussi bien en Italie, qu’en Belgique, en Allemagne ou aux États-Unis d’Amérique.

En 2002, Livio Seguso a inauguré à Murano une école du verre, structure inédite sur l’île, destinée à la formation des générations futures de verriers.