Archives pour la catégorie MEISENTHAL (Verrerie d’Art de Lorraine Burgun Schverer et compagnie) créée en 1711 (France)

LAB : la nouvelle boule de Noël cuvée 2019 de MEISENTHAL ! (France)

LAB, la dernière merveille du laboratoire de Meisenthal !

Après Goutte, Diva, Ovni, Vergo, Tilt, Helium, Cumulus, Kilo, Vroum, Sylvestre, Mix, Silex, Fizz, Rotor, Arti, LAB est la nouvelle boule de Noël de Meisenthal. LAB comme laboratoire ou comme l’alchimie de Noël …

Créée par Clara BELLET et Clémence PAILLIEUX, ainsi qu’avec le savoir-faire des maîtres verriers de Meisenthal, la nouvelle boule de Noël produite par l’une des plus anciennes verrerie de France, trouvera certainement place dans votre sapin cette année.

LAB vient compléter une collection de boules de Noël colorées dont l’histoire a débuté en 1999. Aux modèles traditionnels aux formes de raisin, de glaçon, de pomme s’ajoute chaque année une boule contemporaine créée grâce à la collaboration d’un créateur et des souffleurs de verre du Centre International d’Art Verrier.

Mais comment est née cette tradition ?

On raconte qu’en 1858, la nature fut tellement avare que la sécheresse priva les Vosges du Nord de fruits et ainsi, le sapin de Noël de décoration. L’idée vint à un maître verrier de Goetzenbruck de souffler quelques boules pour pallier à ce manque… la tradition était née !

Suspendues au plafond, accrochées au sapin ou disposées dans une coupe en centre de table… les boules de Noël de Meisenthal sont du plus bel effet. Elles peuvent également se glisser sous le sapin pour un cadeau original. Elles viennent de fêter leur 20 ans d’existence. 50 000 boules ont été vendues l’année dernière.

LAB est en verre soufflé. Diamètre : 8 cm. Hauteur : 11,7 cm.

Prix : à partir de 19 € (selon points de vente)

http://ciav-meisenthal.fr

Vase BURGUN, SCHVERER & Cie à décor d’Hellébores haut de 21 cm (France)

BURGUN, SCHVERER & Cie (1824-1939), vase à décor d’Hellébores «  dites aussi  » Roses de Noël » à large col oblong en verre multicouche au décor, dégagé à l’acide, traité vert foncé sur fond jaune légèrement anisé et opalescent. Hauteur : 21 cm. Estimation : 400 €.

BURGUN, SCHVERER & Cie (1824-1939) – VERRERIE DE MEISENTHAL (1702-1969) – VERRERIE D’ART DE LORRAINE (1893-1903)

Situé dans les Vosges du Nord, elle est née au début du XVIIIe siècle de l’abandon, faute de combustible, de la verrerie de Soucht, le village est mentionné en 1704 avec sa verrerie, sous la forme Meisenbach, le ruisseau des mésanges, puis en 1711 sous sa forme actuelle, Meisenthal, la vallée des mésanges. Le village aurait été précédé par une première verrerie appelée Glasthal, installée au XVIe siècle et disparue au siècle suivant.

Elle devient Burgun, Schverer & C° en 1824. De grands noms franchir la porte de cette verrerie soit pour s’initier avec Emile Gallé (1867) dans la décoration du verre et Désiré Christian.

On la trouve sur la dénomination de Verrerie de Meisenthal entre 1702 et 1969 et Verrerie d’Art de Lorraine entre 1893 et 1903.

A l’issue de la guerre de (1870-1871), Meisenthal se retrouva en Lorrain annexé par la Prusse. Gallé Père & Fils ne pouvaient y accéder régulièrement depuis Nancy. La verrerie employait plus d’un millier d’ouvriers, d’où à l’époque de consacrer une production de verreries d’usage et utilitaires. Un atelier de décoration dirigé par Désiré Christian permettait de mettre une valeur ajoutée aux pièces produites.

De plus l’effectif de cette usine et la crainte de perdre un personnel qui pourrait vendre son savoir-faire ailleurs, nécessité une production importante commissionnée par Emile Gallé. Le succès de l’artiste nancéen à l’exposition universelle de 1889 submergea la verrerie de commandes puis soudainement une baisse.

En 1901, Burgen, Schverer et C° fut transformée en société anonyme, puis pris l’enseigne Désiré Christian & Fils. L’activité de la verrerie cesse en 1939.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/03/26/meisenthal-verrerie-dart-de-lorraine-burgun-schverer-c-creee-en-1711-france/

Vase à décor de fleurs émaillés intercalaires de BURGUN & SCHVERER haut de 30 cm (France)

BURGUN SCHVERER depuis 1711, vase à corps ovoïde en verre multicouche à décor de fleurs émaillées intercalaires, dégagées à l’acide sur un fond fuchsia. Cachet armorié de la «Verrerie d’art de Lorraine» et monogramme «B.S & Co. Déposé». Hauteur : 30 cm. Estimation : 5 000 €.

Situé dans les Vosges du Nord, elle est née au début du XVIIIe siècle de l’abandon, faute de combustible, de la verrerie de Soucht, le village est mentionné en 1704 avec sa verrerie, sous la forme Meisenbach, le ruisseau des mésanges, puis en 1711 sous sa forme actuelle, Meisenthal, la vallée des mésanges. Le village aurait été précédé par une première verrerie appelée Glasthal, installée au XVIe siècle et disparue au siècle suivant.

Elle devient Burgun, Schverer & C° en 1824. De grands noms franchir la porte de cette verrerie soit pour s’initier avec Emile Gallé (1867) dans la décoration du verre et Désiré Christian.

A l’issue de la guerre de 1870-1871), Meisenthal se retrouva en Lorrain annexé par la Prusse. Gallé Père & Fils ne pouvaient y accéder régulièrement depuis Nancy. La verrerie employait plus d’un millier d’ouvriers, d’où à l’époque de consacrer une production de verreries d’usage et utilitaires. Un atelier de décoration dirigé par Désiré Christian permettait de mettre une valeur ajoutée aux pièces produites.

De plus l’effectif de cette usine et la crainte de perdre un personnel qui pourrait vendre son savoir-faire ailleurs, nécessité une production importante commissionnée par Emile Gallé. Le succès de l’artiste nancéen à l’exposition universelle de 1889 submergea la verrerie de commandes puis soudainement une baisse.

En 1901, Burgen, Schverer et C° fut transformée en société anonyme, puis pris l’enseigne Désiré Christian & Fils. L’activité de la verrerie cesse en 1969.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/03/26/meisenthal-verrerie-dart-de-lorraine-burgun-schverer-c-creee-en-1711-france/

Vase balustre de BURGUN SCHVERER et Cie à décor floral haut de 32 cm (France)

BURGUN SCHVERER (Verrerie d’Art de Lorraine – Meisenthal), vase balustre sur piédouche en verre multicouche à décor dégagé à l’acide rehaussé de ciselures, émaillé et doré. Le pourtour du pied cerclé d’une monture en vermeil. Signature à l’or dans un chardon et dans la croix de Lorraine « Verrerie d’Art de Lorraine B.S.C déposé », sous la base. Hauteur : 32cm. Estimation : 2 500 €.

Situé dans les Vosges du Nord, elle est née au début du XVIIIe siècle de l’abandon, faute de combustible, de la verrerie de Soucht, le village est mentionné en 1704 avec sa verrerie, sous la forme Meisenbach, le ruisseau des mésanges, puis en 1711 sous sa forme actuelle, Meisenthal, la vallée des mésanges. Le village aurait été précédé par une première verrerie appelée Glasthal, installée au XVIe siècle et disparue au siècle suivant.

Elle devient Burgun, Schverer & C° en 1824. De grands noms franchir la porte de cette verrerie soit pour s’initier avec Emile Gallé (1867) dans la décoration du verre et Désiré Christian.

A l’issue de la guerre de 1870-1871), Meisenthal se retrouva en Lorrain annexé par la Prusse. Gallé Père & Fils ne pouvaient y accéder régulièrement depuis Nancy. La verrerie employait plus d’un millier d’ouvriers, d’où à l’époque de consacrer une production de verreries d’usage et utilitaires. Un atelier de décoration dirigé par Désiré Christian permettait de mettre une valeur ajoutée aux pièces produites.

De plus l’effectif de cette usine et la crainte de perdre un personnel qui pourrait vendre son savoir-faire ailleurs, nécessité une production importante commissionnée par Emile Gallé. Le succès de l’artiste nancéen à l’exposition universelle de 1889 submergea la verrerie de commandes puis soudainement une baisse.

En 1901, Burgen, Schverer et C° fut transformée en société anonyme, puis pris l’enseigne Désiré Christian & Fils. L’activité de la verrerie cesse en 1969.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/03/26/meisenthal-verrerie-dart-de-lorraine-burgun-schverer-c-creee-en-1711-france/

ARTI : la nouvelle boule de Noël cuvée 2018 de MEISENTHAL ! (France)

 

Arti, un coeur à prendre

Après Mix, Silex, Fizz, Rotor, voici Arti, la nouvelle boule de Noël de Meisenthal.

Créée de l’idée de la designer Nathalie NIERENGARTEN et du savoir-faire des maîtres verriers de Meisenthal, ce petit artichaut a, tels les fruits produits par la nature, demandé plusieurs mois de maturation. La designer, petite-fille de verrier et originaire du village de Meisenthal a souhaité revenir à l’essentiel à travers ce légume au cœur tendre, à la fois graphique, coloré, sensuel et onirique. Cette nouvelle création à la forme empruntée à la nature, lui a inspiré une nouvelle histoire… une histoire de cœur. Car une fois l’armure déposée, la carapace percée, que reste-t-il ? Il reste l’essentiel, le trésor de nos jardins secrets… Un cœur à prendre, léger et vaillant.

Arti vient compléter une collection de boules de Noël colorées dont l’histoire a débuté en 1999. Aux modèles traditionnels aux formes de raisin, de glaçon, de pomme s’ajoute chaque année une boule contemporaine créée grâce à la collaboration d’un créateur et des souffleurs de verre du Centre International d’Art Verrier.

Mais comment est née cette tradition ?

On raconte qu’en 1858, la nature fut tellement avare que la sécheresse priva les Vosges du Nord de fruits et ainsi, le sapin de Noël de décoration. L’idée vint à un maître verrier de Goetzenbruck de souffler quelques boules pour pallier à ce manque… la tradition était née !

Suspendues au plafond, accrochées au sapin ou disposées dans une coupe en centre de table… les boules de Noël de Meisenthal sont du plus bel effet. Elles peuvent également se glisser sous le sapin pour un cadeau original.

ARTI est en verre soufflé. Diamètre : 8,5 cm. Hauteur : 9,5 cm

Prix : à partir de 19 € (selon points de vente)

Vase en verre à décor de cyclamens de BURGUN-SCHVERER (France)

BURGUN-SCHVERER Cie (Verrerie d’Art de Lorraine – Meisenthal), vase balustre en verre reposant sur talon et à col évasé à décor de cyclamens. Hauteur : 13 cm.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/03/26/meisenthal-verrerie-dart-de-lorraine-burgun-schverer-c-creee-en-1711-france/

Vase de Burgun SCHVERER et Désiré CHRISTIAN (1843-1907) en verre à décoration de clématites roses (France)

Burgun SCHVERER et Désiré CHRISTIAN (1843-1907),  vase en verre teinté jaune à décor dégagé à l’acide de clématites roses et vertes appliquées à chaud et reprises à la meule.
Signé Verrerie d’Art de Lorraine. Hauteur : 14 cm. Estimation : 3 000 €.

Situé dans les Vosges du Nord, elle est née au début du XVIIIe siècle de l’abandon, faute de combustible, de la verrerie de Soucht, le village est mentionné en 1704 avec sa verrerie, sous la forme Meisenbach, le ruisseau des mésanges, puis en 1711 sous sa forme actuelle, Meisenthal, la vallée des mésanges. Le village aurait été précédé par une première verrerie appelée Glasthal, installée au XVIe siècle et disparue au siècle suivant. Elle devient Burgun, Schverer & C° en 1824. De grands noms franchir la porte de cette verrerie soit pour s’initier avec Emile Gallé (1867) dans la décoration du verre et Désiré Christian.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/03/26/meisenthal-verrerie-dart-de-lorraine-burgun-schverer-c-creee-en-1711-france/

Coupe à décor d’animaux antiques de la verrerie de MEISENTHAL haute de 7 cm (France)

Verrerie de MEISENTHAL/ BURGUN, SCHVERER ET CIE, coupe ronde sur piédouche en verre gravé et émaillé polychrome à décor d’animaux antiques. Deux petits pointes en application. Signée en dessous. Hauteur : 7,5 cm. Diamètre : 11,5 cm.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/03/26/meisenthal-verrerie-dart-de-lorraine-burgun-schverer-c-creee-en-1711-france/

Soliflore de Désiré CHRISTIAN – Meisenthal haut de 31 cm (France)

Désiré CHRISTIAN(1846-1907) -MEISENTHAL , soliflore en verre gravé à l’acide de motifs de végétaux bruns sur fond jaune. Signé Désiré CHRISTIAN. Hauteur : 31 cm.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/28/desire-christian-1846-1907-un-proche-de-galle/

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/03/26/meisenthal-verrerie-dart-de-lorraine-burgun-schverer-c-creee-en-1711-france/

ROTOR : la nouvelle boule de Noël cuvée 2017 de MEISENTHAL ! (France)

 

CIAV Centre International des Arts Verriers de Meisenthal (57)

Après Mix, Silex, Fizz … voici Rotor, la nouvelle boule de Noël de Meisenthal qui a rejoint la longue série contemporaine des créations de boules du Centre International des Arts Verriers situé en Moselle.

Elle représente un engrenage inspiré du mouvement d’horlogerie. Ses designers, Helène Gaulier et Gwenolé Gasnier de l’agence GG, ont voulu symboliser le décompte du temps qui nous sépare de Noël.

En verre soufflé, son diamètre est de 9,4 cm avec une hauteur : 8 cm. Son prix, à partir de 19 €.

http://ciav-meisenthal.fr/