Archives du mot-clé BAROVIER & TOSO

Vase en verre de BAROVIER & TOSO (Italie)

V1

BAROVIER & TOSO, vase en verre de 30 cm de hauteur.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/04/16/barovier-toso-une-verrerie-souvent-recompensee-1854-italie/

Publicités

Vase réalisé en 1952 par BAROVIER & TOSO (Italie)

V

BAROVIER & TOSO, vase en verre d’une hauteur de 20 cm réalisé en 1952.

La firme Barovier & Toso est née en 1935, de la fusion de deux verreries vénitiennes : la Vetreria Artistica Barovier & C. (1919-1935), dirigée par Ercole Barovier ; et la S.A.I.A.R. (Società Anonima Italiana Arti Riunite) Ferro Toso & C. (1902-1935), dirigée par Decio et Artemio Toso. Dans la région, le nom des familles Barovier et Toso était cependant déjà lié depuis des siècles au travail ou au commerce du verre (respectivement depuis les XIVe et XVIIe siècles). Les maisons Fratelli Toso et Fratelli Barovier existaient en outre depuis 1854 et 1883.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/04/16/barovier-toso-une-verrerie-souvent-recompensee-1854-italie/

Pour DIOR, vase bouteille BAROVIER & TOSO années 70 estimé 1 500/2 000 € (Italie)

V3

BAROVIER & TOSO pour Christian DIOR, vase bouteille en verre soufflé à corps quadrangulaire à décor « scozzese » dans les tons bleus et bruns sur fond vert. Signé « Christian Dior ». Circa 1969-1970. H : 25 cm.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/04/16/barovier-toso-une-verrerie-souvent-recompensee-1854-italie/

Vase « Spacchi » de Barovier & Toso (Italie)

V

De 1983 à 1984, Toni Zuccheri travaille comme designer pour la maison Barovier & Toso. De cette collaboration naissent plusieurs séries, toutes inspirées par la nature. Toni Zuccheri porte en effet un intérêt marqué pour la faune et la flore. Dans ses rapports avec le verre, il créé des pièces représentant des animaux (nombreuses figurines dédiées aux volatiles) ou des vases évoquant des plantes (troncs ou fleurs).

Comme pour les séries Morbidi et Minassia, les vases de la collection Spacchi (fentes) rappellent la forme d’une corolle florale. La particularité de ce modèle tient tant dans la fente incisée dans le verre (incandescent), et dont l’un des bords est replié, que dans son décor vertical, composé de deux couleurs différentes, l’une distribuée sur la surface externe, l’autre sur la surface interne. Les pièces les plus courantes ont été produites avec des baguettes de verre noires et blanches, qui leur confèrent une élégance classique. Il en existe toutefois aussi dans des tons verts (vert pomme pour la paroi extérieure, et vert clair pour la paroi intérieure), mais distribuées à moins grande échelle.

Les vases Spacchi semblent avoir déjà marqué l’histoire du verre vénitien contemporain. Un modèle a d’ailleurs été choisi pour illustrer cette période lors de la grande exposition consacrée au verre de Murano par le Musée Correr (L’Avventura del Vetro, un millennio d’arte veneziana, Venise, décembre 2010 – avril 2011).

La firme BAROVIER & TOSO est née en 1935 (Italie)

V2VVV1V3V V1 V2 V3 V4 V5 V6 V7 V8 V9 V10 Antiques of River Oaks V13 V14 V15 V17 V18

La firme Barovier & Toso est née en 1935, de la fusion de deux verreries vénitiennes : la Vetreria Artistica Barovier & C. (1919-1935), dirigée par Ercole Barovier ; et la S.A.I.A.R. (Società Anonima Italiana Arti Riunite) Ferro Toso & C. (1902-1935), dirigée par Decio et Artemio Toso. Dans la région, le nom des familles Barovier et Toso était cependant déjà lié depuis des siècles au travail ou au commerce du verre (respectivement depuis les XIVe et XVIIe siècles). Les maisons Fratelli Toso et Fratelli Barovier existaient en outre depuis 1854 et 1883.

D’abord baptisée Ferro Toso Barovier & C., puis Barovier Toso & C. dès 1938, la firme prit son nom actuel, Barovier & Toso, en 1942. Ercole Barovier (1889-1974) en assura l’administration et la direction artistique jusqu’en 1972, avant que ne lui succède son fils Angelo (1927), rejoint en 1975 par Mario Toso. La verrerie est aujourd’hui toujours propriété de descendants des familles Barovier et Toso.

Riche des expériences et succès liés aux deux entreprises fondatrices, et portée par le génie créateur d’Ercole Barovier, la nouvelle entité devint immédiatement une référen-ce incontournable à Murano et à l’étranger. Sa production, régulièrement récompensée par de prestigieux prix, fut longtemps dominée par les pièces imaginées par son directeur artistique. Depuis les années 1970, la maison Barovier & Toso s’est toutefois diversifiée, en s’assurant la collaboration de nombreux designers, tels que : Toni Zuccheri, Renato et Giusto Toso, ou encore Matteo Thun ; puis plus tard, Sergio Calatroni, Steve Chase, Marco Mencacci, Hiroyuki Toyoda, Luca Scacchetti, etc.

En 1995, la maison Barovier & Toso a ouvert son propre musée à Murano, y exposant plus de 250 pièces (couvrant les années 1880 à 1970), et mettant à la disposition des chercheurs ses archives, comprenant, outre des photographies et des documents divers, plus de 22 000 dessins originaux d’Ercole Barovier.