Archives du mot-clé Montjoye

Vase signé MONTJOYE à décor de géraniums haut de 24 cm (France)

MONTJOYE (Verreries de Saint-Denis), vase « Géraniums » en verre teinté vert, de forme torsadée à col évasé cerné à l’or. Décor floral émaillé polychrome à feuillage doré sur un fond givré A l’acide. Signature écusson Montjoye à l’or, sous la base. Hauteur : 24 cm. Estimation : 900 €.

François Théodore Legras est nommé Président Directeur Général de « Verrerie et Cristallerie de St Denis », qui deviendra « Legras et Cie » situé avenue de Paris à Saint Denis. La société utilise des dépôts au 22 bis, rue de Paradis à St Denis.  Il se fait une spécialité de la couleur « vert Nil » obtenue par l’acide. Les décors sont souvent cernés à l’or et les formes généralement simples.

Ses thèmes préférés sont toutes les variétés de chrysanthèmes, d’iris et d’orchidées. Il fabrique également des verres givrés. Il a pratiqué toutes les techniques de verre et fut grand admirateur d’Emile Gallé qu’il a tenté de l’imiter dans les pièces artistiques.

Les créations artistiques de Legras ne sont pas toujours signées, mais leur façon  permet souvent de les reconnaître.

François Théodore LEGRAS est décédé le 2 août 1916 à son domicile parisien.

Lorsqu’elles existent, les signatures peuvent varier : « L » associée à « Saint Denis » ou « MONT JOYE L-C » ou « MONT JOYE L et C ». En 1909,  son neveu et collaborateur de toujours  Charles devient responsable et gérant jusqu’en 1919. Les signatures sont alors soit « Legras », soit « Pantin », soit encore « Legras SD », « Sargel », « SARGEL SD »,  « Leg », « Leg. », « SD », « St Denis », « LCie ST DENIS PARIS », « Déposé », « DEPOSE », « INDIANA LC », « LC », « MONTJOYE SD », « MONT JOYE SD A. HEILIGENSTEIN », « MONTJOYE SD aug. heiligenstein », « ST DENIS Seine », « SN 253 » ou « JEM ».

A partir de 1919, c’est son autre neveu Théodore qui reprend l’affaire jusqu’en 1928. Auguste Heiligenstein maintien la production jusqu’en 1930. Entre temps elle est rachetée par le groupe « verrier lyonnais Souchon-Neuvesel » qui conservera le nom de Legras. En 1925, le groupe cède l’usine vieillissante à la « verrerie et Cristallerie des Quatre Chemins » au parfumeur François Coty.

https://leverrelecristaletlapatedeverre.wordpress.com/2014/01/21/francois-theodore-legras-1839-1916-le-destin-extraordinaire-dun-verrier-vosgien/

Vase MONTJOYE haut de 51 cm à décor de chardons en fleurs gravé à l’acide et émaillé (France)

v1 v2

François-Théodore LEGRAS (1839-1916) Montjoye. Important vase à décor de chardons en fleurs dégagé à l’acide et émaillé. Cachet doré. Hauteur : 51 cm.

https://leverrelecristaletlapatedeverre.wordpress.com/2014/01/21/francois-theodore-legras-1839-1916-le-destin-extraordinaire-dun-verrier-vosgien/

Vase en verre givré dépoli à décor d’acacia de François-Théodore LEGRAS (France)

V

François-Théodore LEGRAS (1839-1916) (Montjoye), vase balustre à haut col en verre givré dépoli à décor doré dégagé à l’acide de feuilles et fleurs d’acacia.  Hauteur : 66 cm.

https://leverrelecristaletlapatedeverre.wordpress.com/2014/01/21/francois-theodore-legras-1839-1916-le-destin-extraordinaire-dun-verrier-vosgien/

Vase à décor de dahlias de François-Théodore LEGRAS signé MONTJOYE estimé 600 € (France)

V V1

François-Théodore LEGRAS (1839-1916), vase balustre en verre de couleur vert pâle givré à décor gravé de dahlias rehaussé or. Liseré or au col. Cachet or Montjoye L Cie sous la base. Hauteur : 35 cm.

https://leverrelecristaletlapatedeverre.wordpress.com/2014/01/21/francois-theodore-legras-1839-1916-le-destin-extraordinaire-dun-verrier-vosgien/

Grand vase de 41cm de hauteur signé MONTJOYE (France)

V1

MONTJOYE (Legras), grand vase en cristal givré rehaussé d’or de plusieurs tons, à décor de fleurs, feuillages et brindilles stylisées, marqué au cachet doré MONTJOYE L.C.  Hauteur : 41 cm.

https://leverrelecristaletlapatedeverre.wordpress.com/2014/01/21/francois-theodore-legras-1839-1916-le-destin-extraordinaire-dun-verrier-vosgien/

Importante coupe en cristal gravée et rehaussée d’or à fond vert à décor de fleurs de pavots signée MONTJOYE (France)

V

MONTJOYE (LEGRAS), importante coupe en cristal gravé eet rehaussée d’or à fond vert, dégradée à décor de fleurs de pavots, le pied en bronze à motif de coquilles. Attribuée à la Manufacture de MONTJOYE. Hauteur : 16 cm. Diamètre : 25 cm.

Les créations artistiques de Legras ne sont pas toujours signées, mais leur façon  permet souvent de les reconnaître. Lorsqu’elles le sont, la signature peut varier : « L » associée à « Saint Denis » ou « Montjoye ».

http://leverrelecristaletlapatedeverre.wordpress.com/2014/01/21/francois-theodore-legras-1839-1916-le-destin-extraordinaire-dun-verrier-vosgien/

Vase de 37 cms de hauteur avec magnifique décor de François-Théodore LEGRAS (France)

V

François-Théodore LEGRAS (1839-1916) – Mont Joye St-Denis, important vase en verre incolore doublé orange et or, soufflé et travaillé à l’outil. Décor floral détouré à l’acide, fond givré. Haut : 37 cm. Non signé.

https://leverrelecristaletlapatedeverre.wordpress.com/2014/01/21/francois-theodore-legras-1839-1916-le-destin-extraordinaire-dun-verrier-vosgien/

Jolie coupe de la Manufacture de MONTJOYE (France)

V4

MONTJOYE (François Théodore LEGRAS (1839-1916)), coupe décor d’iris et or. Diamètre : 20 cms.

Les créations artistiques de Legras ne sont pas toujours signées, mais leur façon  permet souvent de les reconnaître. Lorsqu’elles le sont, la signature peut varier : « L » associée à « Saint Denis » ou « Montjoye ».

https://leverrelecristaletlapatedeverre.wordpress.com/2014/01/21/francois-theodore-legras-1839-1916-le-destin-extraordinaire-dun-verrier-vosgien/

Vase attribué à Montjoye (Legras) en verre gravé à l’intérieur (France)

 

V

Vase de forme pansue à col ourlé en corolle en verre gravé à l’intérieur de nervurassions et à décor d’iris jaunes et mauves soulignées d’or, porte une ancienne étiquette. Proche du Travail de la Manufacture de MONTJOYE (Legras). Il mesure 12 cm de hauteur pour un diamètre de 16 cm. Estimation 200 €.

http://leverrelecristaletlapatedeverre.wordpress.com/2014/01/21/francois-theodore-legras-1839-1916-le-destin-extraordinaire-dun-verrier-vosgien/