Archives du mot-clé Sabino

Pierrot et Colombine en régule argenté sur un escalier en verre produit par SABINO estimé 1 800 € (France)

V1

Marius-Ernest SABINO (1878-1961), Pierrot et Colombine enlacés à l’escalier au clair de lune. Groupe en régule argenté en haut d’un escalier éclairant en verre, signé Sabino 4903 France. Hauteur : 44 cm.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/03/03/marius-ernest-sabino-1878-1961-le-specialiste-du-verre-presse-moule-france/

Publicités

Important vase en verre soufflé-moulé, modèle « Gaieté » de Marius-Ernest SABINO (1878-1961) (France)

V1

Marius-Ernest SABINO (1878-1961), important vase en verre soufflé-moulé, modèle « Gaieté » par Sabino Paris à la Verrerie d’art de Noisy-le-Sec de période Art Déco 1920/30.

Dimensions : hauteur 35,5 cm, diamètre au col 16,5 cm, diamètre approximatif au plus large de la panse 22 cm, circonférence approximative au plus large de la panse 70 cm, diamètre au piètement 13 cm. Poids : 3,800 kg.

Vase en épais verre soufflé-moulé opalescent-translucide satiné à l’acide, animé d’un large décor tournant en fort relief formant ronde de quatre scénettes figurant des jeunes femmes à la danse. Forme olive, large col très évasé, haute et généreuse panse bombée, et piètement tronqué dans la continuité.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/03/03/marius-ernest-sabino-1878-1961-le-specialiste-du-verre-presse-moule-france/

Applique Art Déco de Marius-Ernest SABINO (1878-1961) (France)

V

SABINO FRANCE, Marius-Ernest SABINO (1878-1961) applique en verre moulé et pressé à décor d’hirondelle signé et numéroté SABINO 4804P FRANCE et monture en métal chromé signée SABINO FRANCE.  Hauteur : 38 cm.

Marius-Ernest SABINO étudie à L’Ecole Nationale des Arts décoratifs et des Beaux-Arts de Paris, où il est émerveillé par la nouveauté de l’électricité. Il crée sa propre entreprise dans la fabrication de luminaires à Noisy le Sec. Dans les années 20, son activité s’étend vers les objets décoratifs : coupes, vases, bibelots et figurines. Ses créations sont dans un esprit proche de celui de René Lalique.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/03/03/marius-ernest-sabino-1878-1961-le-specialiste-du-verre-presse-moule-france/

VERLUX une probable sous-marque du marchand-éditeur Edmond Etling (France)

v1v1v3V1V2V4vV2V7Vv1 OLYMPUS DIGITAL CAMERA V3 V4 v5 v6

Le doute subsiste quant à l’origine de la marque VERLUX (qui se situerait en les 2 guerres). Par la qualité des pièces réalisées et du détail des décors, il se pourrait que cette marque soit une sous-marque d’Edmond ETLING.

En effet l’originalité artistique des motifs décoratifs nous rappelle Lalique, Sabino ou Sèvres. On retrouve le même motif de pommes de pin sur les pièces moulées de Etling.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/03/21/edmond-etling-marchand-editeur-parisien-des-annees-1920-1930-france/

VERLYS (1925-1946) une marque française de la société Holophane (France)

V1V3V3V2V1V1V1v4V1V1V2V1v4v2v3v5v4vv1v1VVV1VV1VVV2V3VV3V7V4V4V5V6V2V3VVVVvV2V3VV3VVVV V0 V1 V2 V3 V4 V5 V6 V7 V8 V9 V10

VERLYS (1925-1946) est associé à la société Holophane (verrerie des Andelys – Hanots).

C’est une verrerie d’art pour la table et objets de décoration. La création de la marque VERLYS provient de la contraction de VERrerie des AndeLYS) Cette production artistique était composée de plusieurs centaines de pièces différentes. Les divers catalogues que nous connaissons témoignent de la qualité et de la diversité des pièces fabriquées : vases, coupes, sujets animaliers, religieux…

La marque Verlys trouva ses lettres de noblesse dans de grandes expositions aux côtés de verreries de chez Lalique – Etling – Sabino … et ne tarda pas à attirer de grands verriers. La signature de ces pièces était gravée soit dans la poche, soit sur le noyau du moule. La même pièce pouvait avoir des couleurs différentes, néanmoins référencée dans un catalogue. Cette production artistique était malheureusement peu rentable pour la société Holophane.

La fabrication Verlys fut donc abandonnée vers 1946 au profit de celle des glaces de phares. Dans les années 1970, la direction de la Société a permis quelques retirages de ces verreries afin de récompenser des manifestations sportives et autres, mais les moules étaient souvent usés et laissaient apparaître des défauts : signature illisible, craquelures, finition laissant à désirer… et les couleurs n’étaient pas toujours celles référencées au catalogue.

A noter également que la société ne disposait plus de verre de couleur vers la fin des années 1990. Aujourd’hui cette société emploi 350 personnes et fabrique des plots de chaussée en verre pour la signalisation routière, de glaces de phares antibrouillard, de lentilles asphériques et des verres de haute technologies destinées en grande partie pour l’exportation.

Les signatures :

Après 1925 « Verlys avec un numéro », « Verlys HS avec un numéro » et « 3928 91 Verlys. ». Après 1931 « VA » pour verrerie des Andelys. Après 1931 « Jean. K. », « Verlys » avec variantes, « Des Hanots ». « Holophane », « Autophane », « Holophare », « Callophane », « EH », « L’Eclairage Holophane », « GH », « L’Holophane », « GH », « Bozal », Prismalys ». Après 1935 « A. Verlys » et « A. Verlys France ».