Archives du mot-clé Victor Prouvé

Vase « Les hommes noirs » de Emile GALLE et Victor PROUVE vendu 147 000 € en 2009 à Paris (France)

V
Émile GALLÉ (1846-1904) et Victor PROUVÉ (1858-1953), vase « Les hommes noirs, 1900 », en verre soufflé de forme sphérique à col étranglé entre deux anses appliquées, décor floral dégagé à l’acide et repris à la roue, portant les inscriptions: « Hommes noirs, d’où sortez-vous ? / Nous sortons / de dessous terre / Béranger ». Signé « Gallé 1900 » et « V. Prouvé ». Haut. : 39 cm.
Cet exemplaire a été vendu par l’étude ADER NORMANN le 20 mars 2009 147 000 € hors frais à Drouot.
Le vase Les Hommes noirs, conçu pour l’exposition universelle de 1900, en référence à l’Affaire Dreyfus et la Main aux  Algues de 1904, l’une des toutes dernières créations du maître-verrier nancéien.
Exposé à l’Exposition Universelle de Paris, 1900. Présenté à l’exposition « L’Ecole de Nancy, 1889-1909 », à Nancy, galeries Poirel, avril-juillet 1999. Présenté à l’exposition « Le testament artistique d’Émile Gallé », à Paris, Musée d’Orsay, juin-septembre 2004.
Exemplaire similaire au Musée de l’École de Nancy.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

Coupe ‘L’Escargot des Vignes » d’Emile GALLE et Victor PROUVE réalisée en 1888 (France)

V
Emile GALLE (1846-1904), coupe « l’Escargot des vignes », en verre soufflé-moulé, émaux opaques et translucides et or, gravé à la roue. Hauteur : 28,4 cm.

1884 est pour Gallé une date importante, c’est l’année de la VIIIe exposition de l’Union Centrale des Arts décoratifs consacrée à la terre, au verre et à la pierre, inaugurée le 14 août. Dans son discours, le président de l’Union Centrale, Antonin Proust, y saluait Gallé comme « l’honneur des contrées de l’est » !

Ce vase inspiré par « une coquille commune de Lorraine » (Jules Henrivaux) porte la double signature d’Emile Gallé et de Victor Prouvé à qui revient la composition du dessin gravé. De dix ans plus jeune que Gallé et nancéien comme lui, le peintre Victor Prouvé est l’auteur d’un portrait particulièrement inspiré de Gallé et fut avec son ami, en 1901, cofondateur de l’Ecole de Nancy.

 

Quelques mots sur l’exposition « Les artistes de l’Ecole de Nancy et la Première Guerre Mondiale » à Nancy du 19 mars au 29 juin 2014

VV

A l’occasion des célébrations du centenaire de la Première Guerre Mondiale, le musée de l’École de Nancy a sorti de ses réserves un ensemble captivant d’œuvres réalisées pendant et après la guerre par les artistes qui firent les beaux jours de l’association.

L’association est dissoute alors que les premiers soldats sont mobilisés. Si la plupart des membres de l’École de Nancy sont trop âgés pour partir combattre, ce n’est pas le cas de leur main d’œuvre, immédiatement et massivement enrôlée. Les premières batailles se déroulent aux portes de Nancy… La guerre bouleverse toute la production artistique locale, nécessitant fermeture ou délocalisation des ateliers.

Pourtant, il faut survivre et même participer à l’effort de guerre. Les premiers croquis de  Louis Hestaux ou de Victor Prouvé témoignent avec consternation des destructions qui frappent les villages proches de Nancy. On croyait alors à un conflit express…

Prouvé met ensuite son art au service de l’éducation des populations civiles par le biais d’affiches, de diplômes, et même de bons points. Les établissements Gallé retrouvent l’élan de Gallé, disparu 10 ans plus tôt, en produisant des séries de verreries, pour certaines “parlantes”, évoquant les destructions ou la ligne bleue des Vosges, symbole des combats pour les territoires perdus.

Enfin, à la fin de la guerre, la commémoration des sacrifices et l’éloge rendu aux héros des tranchées nécessitent la production de médailles et autres monuments symboliques. La reprise lente de l’activité des ateliers d’art nancéiens est, comme pour l’ensemble du pays, un passage forcé vers une autre époque, l’entrée réelle dans le 20ème siècle. Et la fin définitive d’un rêve d’union.

Exposition « Les artistes de l’Ecole de Nancy et la Première Guerre Mondiale » au Musée de l’Ecole de Nancy, du 19 mars au 29 juin 2014

V

L’exposition rassemble une trentaine d’œuvres graphiques, vases et documents illustrant cette période jamais ou rarement évoquée. Les œuvres de Victor Prouvé, Louis Hestaux, Louis Majorelle et des Etablissements Gallé sont issues des collections du musée de l’Ecole de Nancy et de collections privées.

Petit journal d’exposition adulte et enfant, en français. Gratuit. Visites guidées de l’exposition les 27 mars, 25 avril et 24 mai à 16 h 30 – Tarif : 1,60 € + billet, sans réservation.

Musée de l’Ecole de Nancy : 36-38 Rue Sergent Blandan 54000 Nancy
03 83 40 14 86