Archives mensuelles : mai 2014

La Verrerie d’ELME a accueillie le designer Edvin Ollers (1903-1970) (Suède)

V V1 V2 V3 V4 V5 V6

Cette petite verrerie suédoise a été reprise en 1925 par un industriel dynamique. Il l’équipa afin de réaliser des pièces en verres décoratifs moulés au souffle ou à la presse.

Ainsi des pièces de style Art déco ont fait le bonheur de Elme, situé dans le sud de la Suède, dans les années 1920-1930. Edvin Ollers (1888-1959 photo ci-joint), talentueux designer fut engagé pour cela. Cette verrerie occupait environ 300 personnes dans les meilleures années de l’Art Déco.

Elle produisait essentiellement pour l’exportation : Etats-Unis et Angleterre. En 1970, elle cessa toute activité.

Publicités

Vente à Morlaix d’un vase DAUM pour 4 636 € (France)

V1Belle vente pour la salle des Ventes bretonne « Dupont et Associé de Morlaix avec la vente en mai 2014 pour 4 636 € de ce vase DAUM en forme évasée à double renflement sur piédouche circulaire.

Il a le col pincé en verre soufflé-moulé multicouches à décor de branches de mûres dégagé à l’acide et repris à la roue sur fond ocre, brun et vert. Signé Daum Nancy.

Cette pièce a été réalisée vers 1919. D’une hauteur de 23 cm, ce modèle de forme identique est représenté dans le catalogue Daum, Collections du Musée des Beaux-Arts de Nancy Réunion des Musées Nationaux 2000, sous la référence 368. L’exemplaire qui a été vendu est de taille plus importante.

Il avait été estimé entre 1 500 € et 1 800 €.

 

Pot à biscuits attribué à François Théodore LEGRAS (France)

V

François Théodore LEGRAS (1839-1916), pot à biscuits. Epreuve de tirage industriel réalisée en verre blanc satiné. Décor d’un paysage lacustre, gravé à l’acide et émaillé. Non signé. Haut. 17,5 cm.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/21/francois-theodore-legras-1839-1916-le-destin-extraordinaire-dun-verrier-vosgien/

Assiette émaillé de Nicolas-Jean Alphonse GIBOIN (1828-1921) (France)

R

Nicolas-Jean Alphonse GIBOIN (1828-1921), assiette émaillé. Dimensions : diamètre : 18 cm. Hauteur : 2,5 cm. Signé.

Les émaux utilisés par Giboin consistent généralement en un mélange de flux de verre incolore (cristal à très bas point de fusion et pouvant contenir jusqu’à 70% d’oxyde de plomb) et d’oxydes broyés donnant la couleur.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/03/22/a-giboin-decorateur-de-verre-a-lemail-et-a-lor-dans-les-annees-1870-1880-france/

La Brocante du Verre, dimanche 15 juin de 8 h à 18 h à Meisenthal (France)

V1

Les partenaires du site Verrier de Meisenthal, se mobilisent pour la 7ème édition de « La Brocante du Verre », un rendez-vous désormais incontournable des inconditionnels du verre dans le Grand-Est.
Ce marché du verre d’occasion se déroulera le dimanche 15 juin 2014 de 8 h à 18 h, dans le cadre unique de la cour intérieure du site verrier de Meisenthal ou dans la somptueuse Halle Verrière en cas de pluie.

Vase réalisé par Auguste HOUILLON à la Cristallerie de Lemberg (France)

V

Auguste Houillon (1885-1954), vase en cristal taillé à décor géométrique et travaillé au burin signature incisée : A. Houillon – 1er ouvrier de France – Lemberg – Moselle. Hauteur : 21,3 cm.

Après la fermeture de la Cristallerie de Nancy, il se consacra à la sculpture et rejoint une cristallerie fondée à Lemberg en 1925 par Mr Heitzman. Ce dernier, boulanger pour la cristallerie de Saint Louis, perd son chiffre d’affaire suite à la création d’une boulangerie propre à l’usine. Il décide alors de créer la Cristallerie Lorraine (Cristallerie de Lemberg).

Elle a prospérée jusqu’à compter plus de 200 ouvriers malgré des temps difficiles. En 1937, cette cristallerie offrit à Auguste Houillon, distingué la même année « Meilleur ouvrier de France » pour ses gravures de cristaux au burin, le poste de directeur artistique tout en lui laissant sa liberté d’artiste.

En 1940, la cristallerie qui est à proximité du front, dut être évacuée en catastrophe lors de la déroute de l’armée française.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/04/auguste-houillon-1885-1954-graveur-du-cristal-au-burin/

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2015/01/13/cristallerie-de-lemberg-moselle-ou-cristallerie-lorraine-1925-1940-france/

Lucien WERCOLLIER (1908-2002) perfectionniste dans les bronzes il a réalisé des pièces en verre moullé (Luxembourg)

v V1 V3v V1 V2 V4

Né en 1908 à Luxembourg, le sculpteur Lucien Wercollier (1908-2002) est le plus célèbre des artiste sculpteurs luxembourgeois. Il a bénéficié d’une formation académique extrêmement poussée. Il a été élève à l’Académie des beaux-arts de Bruxelles, puis se rend à Paris où il suit les cours de l’Ecole Nationale des Beaux -Arts. Ses premiers travaux sont d’inspiration naturaliste et témoignent des influences successives d’Aristide Maillol et d’Henri Laurens. Peu à peu et comme nombre de sculpteurs de sa génération, il abandonne la représentation objective au profit d’une plus grande stylisation des formes.

A partir de 1950, bien qu’il s’inspire toujours d’une réalité concrète, le plus souvent un nu féminin, ses formes tendent vers l’abstraction au point de sembler devenir des éléments de plastique pure. Après avoir participé en 1951, au Salon de mai à Paris, il exécute plusieurs décorations sculpturales pour le pavillon luxembourgeois de l’exposition universelle de Bruxelles en 1958.

La même année, il expose à titre personnel et pour la première fois ses œuvres abstraites à la galerie Saint- Augustin à Paris. Qu’il choisisse de s’exprimer par le bronze, qu’il travaille le marbre ou l’albâtre, qu’il trace dans l’espace d’une feuille blanche, un ensemble de lignes multicolores qui se croisent et se répondent, Lucien Wercollier semble avoir presque banni de son vocabulaire formel, les raideurs de la ligne comme les cassures provoquées par angle droit.

Refusant tout expressionnisme ostentatoire, sans grandiloquence excessive et sans tapage, l’artiste s’attache essentiellement à mettre en évidence l’élégance achevée et la souplesse sensuelle de courbes organiques susceptibles de se pénétrer les unes les autres et de dialoguer entre elles.

Par ailleurs, la perfection du bronze poli à l’extrême et les effets colorés susceptibles de se dégager d’une masse de pierre choisie avec le plus grand soin, permettent au sculpteur d’ajouter à cet échange subtil qu’il sait instaurer entre sa visions et les formes qui en émergent, toute une gamme de vibrations sensibles dues aux jeux de la lumière remarquablement dosée.

Vase Art Déco d’Auguste HOUILLON (1885-1954) (France)

V

Auguste Houillon (1885-1954), vase ovoïde de couleur prune en verre deux couches, décor géométrique taillé – signé AH VF France. Hauteur : 24,5 cm.

Auguste HOUILLON est né en 1885 à Baccarat. Il rentre à 13 ans dans la célèbre cristallerie de sa ville de naissance. Il fait des études de dessin dans l’école de la manufacture. Après verrier, tailleur de cristaux puis graveur, il est affecté au service artistique avant la première guerre.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/04/auguste-houillon-1885-1954-graveur-du-cristal-au-burin/

Rare lampe de J. MICHEL PARIS à décor de daturas (France)

V15

J. MICHEL PARIS, lampe en verre gravé à l’acide à décor de daturas. Hauteur 41 cm.

« J. MICHEL Paris » est la signature des productions de cet artiste. Il serait  natif de Lunéville. Ses œuvres semblent provenir de la période 1920-1930. La technique et les motifs des décors, celle de gravure à l’acide est proche de productions De VEZ de la Cristallerie de Pantin.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/14/avis-de-recherche-sur-le-verrier-j-michel-de-paris/