Archives du mot-clé Auguste Houillon

Vase en cristal double couche de la Cristallerie de NANCY réalisé par Auguste HOUILLON estimé 600 € (France)

v1

Cristalleries de NANCY (1920-1935)  & Auguste HOUILLON (1885-1954), vase ovoïde à large col annulaire et reposant sur piédouche. Épreuve en cristal double couche moulé-pressé et taillé réalisé par Auguste Houillon. Décor de fleurs stylisées dans de grande réserves verticales. Hauteur : 30 cm.

A la fin de la guerre 14-18, Daum et Gallé demeurent les deux seules verreries à Nancy. Celle d’Emile Gallé, auquel sa veuve a succédé jusqu’en avril 1914, est plus ou moins dirigée par son gendre Paul Perdrizet. Depuis qu’ils ne bénéficient plus de génie créatif d’Emile Gallé, les ateliers d’art vivent sur leur passé.

Malgré la présence des verreries Daum et Gallé, certains entrevoient la possibilité de gains sur un marché à reconquérir et à une demande croissance. Ainsi quelques hommes d’affaires nancéens se réunissent (Bayet, Krug, Simon, Jacquemin, Perdizet) pour créer en 1920, les Cristalleries de Nancy. Elle s’installera devant chez Daum au 88, rue du faubourg Saint Georges à Nancy. Elle recruta près de 600 personnes dont le talentueux nancéen Auguste Houillon comme directeur artistique. Elle sera spécialisée dans la fabrication de flacons de cristal taillé pour la parfumerie de luxe, car les besoins en France et à l’étranger (notamment en Amérique) sont considérables.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/04/cristalleries-de-nancy-1920-1935-la-discrete/

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/04/auguste-houillon-1885-1954-graveur-du-cristal-au-burin/

Vase réalisé en 1936 terminé au burin par Auguste HOUILLON, dédié au Patron des skieurs et alpinistes (France)

 

V3

Auguste HOUILLON (1885-1954), vase « Saint Bernard de Menthon » (Patron des skieurs et alpinistes) réalisé en cristal, moulé, taillé et travaillé au burin.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/04/auguste-houillon-1885-1954-graveur-du-cristal-au-burin/

Vase en cristal d’Auguste HOUILLON (France)

 

V

Auguste HOUILLON (1885-1954), vase en cristal de 14 cm de hauteur.

Cet artiste est né en 1885 à Baccarat. Il rentre à 13 ans dans la célèbre cristallerie de sa ville de naissance. Il fait des études de dessin dans l’école de la manufacture. Après verrier, tailleur de cristaux puis graveur, il est affecté au service artistique avant la première guerre.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/04/auguste-houillon-1885-1954-graveur-du-cristal-au-burin/

Vase-gourde, pièce unique d’Auguste HOUILLON (France)

V

HOUILLON Auguste (1885-1954), vase-gourde en pâte de verre bleutée à triple couche blanche et noire à décor quadrillé. Signé et marqué « pièce unique, A. HOUILLON premier ouvrier de France ». Hauteur : 22 cm – Largeur : 22 cm.

Auguste HOUILLON est né en 1885 à Baccarat. Il rentre à 13 ans dans la célèbre cristallerie de sa ville de naissance. Il fait des études de dessin dans l’école de la manufacture. Après verrier, tailleur de cristaux puis graveur, il est affecté au service artistique avant la première guerre.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/04/auguste-houillon-1885-1954-graveur-du-cristal-au-burin/

Vase réalisé par Auguste HOUILLON à la Cristallerie de Lemberg (France)

V

Auguste Houillon (1885-1954), vase en cristal taillé à décor géométrique et travaillé au burin signature incisée : A. Houillon – 1er ouvrier de France – Lemberg – Moselle. Hauteur : 21,3 cm.

Après la fermeture de la Cristallerie de Nancy, il se consacra à la sculpture et rejoint une cristallerie fondée à Lemberg en 1925 par Mr Heitzman. Ce dernier, boulanger pour la cristallerie de Saint Louis, perd son chiffre d’affaire suite à la création d’une boulangerie propre à l’usine. Il décide alors de créer la Cristallerie Lorraine (Cristallerie de Lemberg).

Elle a prospérée jusqu’à compter plus de 200 ouvriers malgré des temps difficiles. En 1937, cette cristallerie offrit à Auguste Houillon, distingué la même année « Meilleur ouvrier de France » pour ses gravures de cristaux au burin, le poste de directeur artistique tout en lui laissant sa liberté d’artiste.

En 1940, la cristallerie qui est à proximité du front, dut être évacuée en catastrophe lors de la déroute de l’armée française.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/04/auguste-houillon-1885-1954-graveur-du-cristal-au-burin/

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2015/01/13/cristallerie-de-lemberg-moselle-ou-cristallerie-lorraine-1925-1940-france/

Vase Art Déco d’Auguste HOUILLON (1885-1954) (France)

V

Auguste Houillon (1885-1954), vase ovoïde de couleur prune en verre deux couches, décor géométrique taillé – signé AH VF France. Hauteur : 24,5 cm.

Auguste HOUILLON est né en 1885 à Baccarat. Il rentre à 13 ans dans la célèbre cristallerie de sa ville de naissance. Il fait des études de dessin dans l’école de la manufacture. Après verrier, tailleur de cristaux puis graveur, il est affecté au service artistique avant la première guerre.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/04/auguste-houillon-1885-1954-graveur-du-cristal-au-burin/

Auguste HOUILLON (1885-1954) graveur du cristal au burin

v1V3VV2VV5

V8 V1 V2 V3 V4 V5 V6

Auguste HOUILLON (1885-1954) :

Auguste HOUILLON est né en 1885 à Baccarat. Il rentre à 13 ans dans la célèbre cristallerie de sa ville de naissance. Il fait des études de dessin dans l’école de la manufacture. Après verrier, tailleur de cristaux puis graveur, il est affecté au service artistique avant la première guerre.

Il entre en 1921 à la Cristallerie de Nancy en tant que directeur artistique. Il produira un important et varié catalogue de pièces fourni par 500 employés. Auguste HOUILLON n’abandonne pas sa passion pour la sculpture avec une production importante de sculptures en terre cuite, bois, bronze. Il sculpte également le cristal au burin. Il est très ami avec Amalric Walter. Il conçut ainsi de nombreuses pâtes de verre. Il a réalisé également des peintures.

Après la fermeture de la Cristallerie de Nancy, il se consacra à la sculpture et rejoint une cristallerie fondée à Lemberg en 1925, suite à un conflit avec Saint-Louis.

Elle avait prospérée jusqu’à compter plus de 200 ouvriers malgré des temps difficiles. En 1937, cette cristallerie offrit à Auguste Houillon, distingué la même année « Meilleur ouvrier de France » pour ses gravures de cristaux au burin, le poste de directeur artistique tout en lui laissant sa liberté d’artiste.

Il mourut en 1954 à Nancy. On gardera de lui un savoir-faire dans la technique de gravure au burin du cristal.   

Cristalleries de NANCY (1920-1935) la discrète

v1

Ensemble comprenant porte d’entrée et rampe d’escaliers des anciennes Cristalleries de Nancy réalisé par Jean PROUVE (1901-1984) vers 1927/1928.V3V7VV4V7 V V1 V2 V3 V4 ??????????????????????????????? V9+Cristalleries de Nancy objet publicitaire 1OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cristalleries de NANCY (1920-1935) :

A la fin de la guerre 14-18, Daum et Gallé demeurent les deux seules verreries à Nancy. Celle d’Emile Gallé, auquel sa veuve a succédé jusqu’en avril 1914, est plus ou moins dirigée par son gendre Paul Perdrizet. Depuis qu’ils ne bénéficient plus de génie créatif d’Emile Gallé, les ateliers d’art vivent sur leur passé.

Malgré la présence des verreries Daum et Gallé, certains entrevoient la possibilité de gains sur un marché à reconquérir et à une demande croissance. Ainsi quelques hommes d’affaires nancéens se réunissent (Bayet, Krug, Simon, Jacquemin, Perdrizet) pour créer en 1920, les Cristalleries de Nancy. Elle s’installera devant chez Daum au 88, rue du faubourg Saint Georges à Nancy.

Elle recruta près de 600 personnes dont le talentueux nancéen Auguste Houillon comme directeur artistique. Elle sera spécialisée dans la fabrication de flacons de cristal taillé pour la parfumerie de luxe, car les besoins en France et à l’étranger (notamment en Amérique) sont considérables.

Le 27 janvier 1921, la fabrication débute. Le catalogue commercial était impressionnant par sa variété. On pouvait y trouver de nombreux pièces en verre, en cristal, incolore ou doublé de couleur, fait à la main, mais aussi plus de 25 vases, garnitures de toilettes .

Des motifs floraux, Art Déco ou géométrisants côtoyaient les pièces aux tailles classiques à côtes plates ou en creux, gravées à l’acide, en relief et à la roue.  Aristide Colotte y travailla un an aux projets de modèles. Des créations artistiques originales, numérotés ont été produites avec le peintre lorrain Michel Colle (1872-1949).

Elle fut la première victime de l’industrie du verre en Lorraine lors de la crach de Wall Street de 1929. Sa faillite fut déclarée en 1931 et sa liquidation fut achevée en 1935. Les frères Daum rachètent une partie des équipements.

Les pièces sont signées : « CRISTAL C (Croix de Lorraine) N NANCY », « CRISTAL (Croix de Lorraine) NANCY FRANCE », « C (Croix de Lorraine) N », « GUERYCOLAS », « EDITIONS D’ART DES CRISTALLERIES DE NANCY OEUVRE DE MR CLAUSE TIRAGE A 100 EXEMPLAIRES « , « NANCY » et « NS CLAUSE ».