Archives pour la catégorie Emile GALLE (1846-1904) le Maître-Verrier exceptionnel de l’Art Nouveau (France)

Paire de vases d’Emile GALLE à décor floral haut de 11 cm (France)

 

Emile GALLE (1846-1904),  paire de vases « Orchidées » ou « Sabots de Vénus » en verre, teinté vert aux éparses marbrures écailles, au décor, pour partie, émaillé polychrome, et, pour une autre partie, gravé à l’acide puis patiné et doré. Hauteur : 11 cm.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

Publicités

Suspension en verre teinté des Etablissements GALLE vers 1925 (France)

Emile GALLE (1846-1904), suspension en verre teinté à décor de stries blanches,  monture en bronze. Réalisée par les Etablissements GALLE vers 1925. Signée Gallé. Hauteur 70 cm. Largueur : 25 cm. Estimation 7500 €.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

Vase à décor de lions et lys d’Emile GALLE (France)

Émile GALLE (1846-1904) vase-gourde aux lions héraldiques et fleur de lys » réalisé entre 1871 et 1878 en cristal à décor émaillé de trois lions passants sur une face, et d’une fleur de lys stylisée sur l’autre. Signé en creux « Émile Gallé Nancy ».  Hauteur : 35 cm. Estimation : 30 000 €.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

Vase à décor émaillé d’orchidées réalisé par Emile GALLE (France)

v2 v1

Emile Gallé (1846-1904), vase soliflore en verre à fond marbré dans les tons vert et bordeaux, décor d’orchidées émaillées polychromes. Signé. Hauteur : 16 cm.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

Lampe BERGER réalisée par Emile GALLE à décor de clématites estimée 1 000 € (France)

v6 v7

Émile GALLÉ (1846-1904), lampe « Berger » à décor de clématites violines sur fond jaune gravées à l’’acide. Signature à l’étoile. Hauteur flacon : 13,2 cm. Hauteur totale : 17,5 cm.

La lampe Berger est un système de désinfection de l’atmosphère fondé sur le principe de la combustion catalytique dont le procédé a été découvert par les chimistes Justus von Liebig et Charles Gerhardt. La lampe Berger a été mise au point par un préparateur en pharmacie nommé Maurice Berger (1866-1930). À ce titre, il dépose un brevet en 16 juin 1898. Sa commercialisation débute vers 1902 dans quelques pharmacies parisiennes avant que Maurice Berger n’ouvre sa boutique en 1910, au 18 de la rue Duphot à Paris.

Les signatures d’Emile Gallé présentent d’infinies variations en raison de la multitude des sources d’inspirations ( hiéroglyphes, idéogrammes chinois, caractères cunéiformes, japonais, arabes, grecs, latins, monogrammes et chiffres) et de l’imagination sans limites de l’artiste. L’examen des signatures et de marques permet donc de dater les verreries d’Emile Gallé ou des Etablissements Gallé avec une bonne précision. On distingue ainsi les périodes 1885-1889, 1890-1894, 1894-1904, 1894-1897, 1898-1904, 1904-1906 (présence d’une étoile), 1907-1914, 1918-1936, 1925.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/21/lampe-berger-des-productions-en-verre-cristal-et-pate-de-verre/

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

Vase « Iris » d’Emile GALLE à décor gravé à l’acide (France)

 

Emile GALLE (1846-1904), vase « Iris »en verre double brillant, à décor gravé à l’acide de boutons et fleurs d’iris. Signé « Cristallerie d’E. Gallé Nancy Modèle et Décor déposés » gravé au trait double, sous la base. Hauteur : 22 cm.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

Vase d’Emile GALLE à décor de chrysanthèmes haut de 34 cm estimé 3 000 € (France)

v1 v2

Emile GALLE (1846-1904), vase fuselé en verre triplé à décor de « Chrysanthèmes flamboyants » rouge brun dégagés à l’acide sur fond beige clair, reflets d’opale en haut du vase et sur les pistils. Belle signature japonisante. Hauteur : 34 cm.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/