Tous les articles par Le Verre, le Cristal et la Pâte de Verre

Pichet d’Emile GALLE haut de 14,5 cm avec inscription 1878-1900 Histoire du Verre (France)

Emile GALLE (1846-1904), pichet en verre à décor de poisson japonais et de fleurs, rehaussé d’or. Signé et inscription « Gallé 1878-1900 Histoire du Verre ». Hauteur : 14,5 cm. Estimation : 5 000 €.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

Vase de Gabriel ARGY-ROUSSEAU, modèle « Vagues et poissons » créé en 1925 (France)

Gabriel ARGY-ROUSSEAU (1885-1953), vase modèle « Vagues et poissons » en pâte de verre polychrome à décor de poissons verts dans des vagues nuancées violettes et blanches, signé « G. Argy-Rousseau », numéroté sous la base. Hauteur : 15 cm. Estimation : 1 500 €.

De son vrai nom Joseph-Gabriel Rousseau, Gabriel Argy-Rousseau est né dans un petit village de Beauce à Meslay le Vidame (Eure et Loire),  dans une famille d’ouvriers agricoles. Il prit ce nom à son mariage en 1913, en accolant à son propre nom les quatre premières lettres du nom de sa femme Marianne Argyriadès, en hommage à son apport culturel, sentimental et familial.

Il entra à 17 ans en 1903 à l’Ecole Nationale de Céramique de Sèvres où il eut Albert Dammouse comme professeur. Les recherches d’Henri Cros, qui disposait d’un atelier mis à sa disposition dans l’enceinte de la manufacture, éveillèrent son intérêt pour la pâte de verre.

Il fit des études brillantes. Esprit vif et créatif, passionné de peinture, il s’installe dans un petit atelier au 52 avenue des Ternes à Paris.

Ses premières créations furent exposées en 1914, au Salon des Artistes Français. La guerre freinera ses créations. A partir de 1919, il développe momentanément une production en série de flacons, vases, etc .. avec succès. Les pâtes de verre décoratives qu’il produira ensuite, marqueront à toujours sa style et seront récompensées à travers de nombreux prix.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/02/gabriel-argy-rousseau-1885-1953-la-vie-et-loeuvre-dun-passionne/

Vase « violettes » de François-Théodore LEGRAS haut de 10 cm (France)

François-Théodore LEGRAS (1839-1916), vase « Violettes » en verre à décor gravé et émaillé
de violettes sur un fond jaspé brun-rouge et gris nuancé. Frise de lambrequins gravés et émaillée or en pourtour du col. Hauteur : 10 cm. Estimation : 150 €.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/21/francois-theodore-legras-1839-1916-le-destin-extraordinaire-dun-verrier-vosgien/

1 631 780 visiteurs depuis la création de ce blog, suivi dans 190 pays dans le monde ! Merci !

Merci au 1 631 780 visiteurs qui ont surfé sur ce blog depuis sa création il y a 5 ans.

Le public de ce site consacré aux arts décoratifs est large allant de l’étudiant, en passant par le curieux, le commissaire-priseur, le collectionneur, le chineuse, le retraité ….  Les descendants des artistes permettent de mettre à jour certaines informations où parfois font découvrir certaines pièces de leurs aïeux. Les informations proviennent de la lecture de votre serviteur et de ses recherches.  Les visiteurs proviennent de 190 pays différents dans le monde.

Un seul mot MERCI et meilleurs vœux à vous !

Thank you to 1 631 780 visitors who have surfed this blog since its creation 5 years ago.

The public of this site devoted to decorative arts is large ranging from the student, through the curious, the auctioneer, the collector, the bargain hunter, the retiree ...

The descendants of the artists make it possible to update certain information where sometimes make discover certain parts of their ancestors. Information obtained from your servant's conference and research. Visitors received from 190 different countries around the world.

One word THANK YOU and best wishes to you!

 

Vase « Indiana » de François-Théodore LEGRAS haut de 14 cm (France)

François-Théodore LEGRAS (1839-1916), vase « Indiana » en verre multicouche à col trilobé cerné à l’or à décor de pavots gravé en réserve de couleur rouge-vermillon et de feuillage vert sur un fond givré brun-rouge et bleu-vert, rouge vermillon en interne. A la base du col, des lambrequins gravés et dorés. Hauteur : 14 cm. Diamètre : 13 cm. Estimation : 1 500 €.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/21/francois-theodore-legras-1839-1916-le-destin-extraordinaire-dun-verrier-vosgien/

Suite de 4 gobelets signée Emile GALLE haut de 11 cm (France)

Emile GALLE (1846-1904), suite de quatre verres gobelet en cristal fumé à légères cannelures et décor patriotique émaillé à la croix de Lorraine et aux chardons. Signée à la pointe E. Gallé Nancy. Hauteur : 11 cm. Estimation : 300 €.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

Portrait de femme en pâte de verre signé Georges DESPRET (France)

Georges DESPRET (1862-1952), portrait de femme en bas relief en pâte de verre oranger et bleu. Signature émaillée au dos. Dimensions : 15 x 13 cm. Estimation : 150 cm.

Georges DESPRET (1862-1952), natif de Binche (Belgique), met au point une technique de pâte de verre à la même époque qu’Henry Cros sans rien connaître ses travaux. Tous deux ont œuvré de leur côté et ne se sont jamais rencontrés.

Après des études d’ingénieur à Liège, il est appelé à la direction de la Glacerie de Jeumont en France. Il donne un vif élan à l’entreprise et l’agrandit par l’acquisition des Glaceries de Boussois en 1903. Son affaire devient considérable, produisant 4 tonnes de verre par jour sous forme de glaces, miroirs, dalles et revêtement en pâte de verre…

La pâte de verre, son violon d’Ingres ! Georges Despret recherche le secret de fabrication de vases légendaires. Il arrive à obtenir une matière semi transparente avec laquelle il modèle de petites sculptures aux dégradés subtils. Il offre une importante collection de ses œuvres au Musée communal de Jeumont. Mais la guerre des 1914-1918 détruit ce musée et endommage gravement ses usines. Trop occupé à restructurer son entreprise, Georges Despret abandonne la fabrication de pâtes de verre. Celles qui ont survécu aux désastres sont fort rares, hélas ! Presque toutes non signées.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/07/georges-despret-1862-1952-des-pates-de-verre-belges-aux-degrades-subtils-belgique/

VERLYS (1925-1946) « Plat aux orchidées », coupe ronde en verre diamètre 35 cm (France)

VERLYS (1925-1946) « Plat aux orchidées », coupe ronde en verre moulé pressé blanc opalescent. Signée. Diamètre : 35 cm. Estimation : 250 €.

VERLYS (1925-1946) est associé à la société Holophane (verrerie des Andelys – Hanots).

C’est une verrerie d’art pour la table et objets de décoration. La création de la marque VERLYS provient de la contraction de VERrerie des AndeLYS) Cette production artistique était composée de plusieurs centaines de pièces différentes. Les divers catalogues que nous connaissons témoignent de la qualité et de la diversité des pièces fabriquées : vases, coupes, sujets animaliers, religieux…

La marque Verlys trouva ses lettres de noblesse dans de grandes expositions aux côtés de verreries de chez Lalique – Etling – Sabino … et ne tarda pas à attirer de grands verriers. La signature de ces pièces était gravée soit dans la poche, soit sur le noyau du moule. La même pièce pouvait avoir des couleurs différentes, néanmoins référencée dans un catalogue. Cette production artistique était malheureusement peu rentable pour la société Holophane.

La fabrication Verlys fut donc abandonnée vers 1946 au profit de celle des glaces de phares. Dans les années 1970, la direction de la Société a permis quelques retirages de ces verreries afin de récompenser des manifestations sportives et autres, mais les moules étaient souvent usés et laissaient apparaître des défauts : signature illisible, craquelures, finition laissant à désirer… et les couleurs n’étaient pas toujours celles référencées au catalogue.

A noter également que la société ne disposait plus de verre de couleur vers la fin des années 1990. Aujourd’hui cette société emploi 350 personnes et fabrique des plots de chaussée en verre pour la signalisation routière, de glaces de phares antibrouillard, de lentilles asphériques et des verres de haute technologies destinées en grande partie pour l’exportation.

Les signatures :

Après 1925 « Verlys avec un numéro », « Verlys HS avec un numéro » et « 3928 91 Verlys. ». Après 1931 « VA » pour verrerie des Andelys. Après 1931 « Jean. K. », « Verlys » avec variantes, « Des Hanots ». « Holophane », « Autophane », « Holophare », « Callophane », « EH », « L’Eclairage Holophane », « GH », « L’Holophane », « GH », « Bozal », Prismalys ». Après 1935 « A. Verlys » et « A. Verlys France ».

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/03/20/verlys-1925-1946-une-marque-francaise-de-la-societe-holophane-france/

Calendrier 2020 du Marché aux Puces de METZ (France)

 

 

Le Marché aux Puces de Metz est situé au Parc des Expositions de Metz Métropole rue de la Grange aux bois. Il est organisé les samedis de 7 h à 12 h (entrées et parking gratuits).

De 90 exposants à l’origine, le Marchés aux Puces est passé à plus de 300. Ils viennent en majorité du Grand Est mais aussi de la région parisienne et lyonnaise, du nord de la France, du Centre et occasionnellement du Sud ou de Bretagne. Deuxième marché régulier après St Ouen, il est devenu un lieu incontournable pour qui aime les objets anciens.

On y trouve de tout et de qualité. On y parle le français, l’anglais, l’allemand, le flamand, le néerlandais et le lorrain …

Calendrier 2020 :  13 Marchés aux puces (samedi de 7 h à 12 h) – entrée gratuite : 

18.01.20 / 01.02.20 / 15.02.20 / 21.03.20 / 04.04.20 / 18.04.20 / 09.05.20 / 06.06.20 / 20.06.20 / 04.07.20 / 12.09.20 / 10.10.20 / 05.12.20

Calendrier 2020 : Foires à la brocante (le dimanche de 7 h à 17 h) – entrée payante :

12.01.20 : Bourse d’Antiquités militaires / 29.03.20 : Printemps du Vintage / 30.08.20 : Puces Vintage / 15.11.20 : Saveurs d’Automne

(dates communiquées sous réserve de modification par les organisateurs)

http://www.lespucesdemetz.fr

Infos : 03 87 55 66 00 – http://www.lespucesdemetz.fr