Tous les articles par Le Verre, le Cristal et la Pâte de Verre

Veilleuse d’Amalric WALTER en pâte de verre à décor floral haut de 15 cm (France)

Amalric WALTER (1870-1959), veilleuse en pâte de verre translucide bleue de forme ovoïde à décor de fleurettes au pistil jaune, monture de fer forgé. Hauteur : 15 cm. Estimation : 1 500 €.

Artiste talentueux mais trop modeste, Amalric WALTER est mort dans l’indifférence et a été totalement oublié par les biographes qui se sont surtout intéressés aux « Grands » de l’École de Nancy. Il reçoit une formation initiale de céramiste à la manufacture de Sèvres avant de s’installer à son compte. Il expose des faïences décorées et des objets en pâte de verre. En 1905, il intègre la célèbre cristallerie Daum à Nancy et transmet son savoir-faire de la pâte de verre. Après la guerre de 1914-1918, il s’installe à son compte. Un texte officiel de 1926 à Nancy le déclare « créateur du procédé des pâtes de verre ». Il reçoit le diplôme d’honneur à l’Exposition universelle de 1900, et la médaille d’or aux Expositions de Nancy en 1909 et de Bruxelles en 1910.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/01/amalric-walter-1870-1959-artiste-talentueux-de-pates-de-verre-france/

Publicités

Exceptionnelle service de nuit aux dahlias en verre émaillé d’Emile GALLE (France)

Émile GALLE (1846-1904), service de nuit aux dahlias en verre émaillé et gravé composé d’un verre d’eau, d’une carafe et d’une soucoupe à décor émaillé de dahlias. Signé à l’or sous la base « Cristallerie d’Émile Gallé, Nancy, modèle et décor déposés ». Poinçon Minerve. Monture de trois pièces en vermeil repoussé d’iris.

Verre : Hauteur 14 cm. Carafe : Hauteur 20 cm. Assiette : Diamètre 19 cm. Hauteur totale 22,5 cm. Estimation : 3 000 €.

En 1877, la maison de cristaux et porcelaine devient l’entreprise Emile Gallé et remporte une médaille de bronze (verrerie et céramique) à l’Exposition Universelle de Paris. Travailleur acharné, il développe l’affaire en 1885 en construisant de vastes ateliers,  non seulement de faïence et de verrerie mais aussi d’ébénisterie. Emile Gallé s’y réserve au centre une pièce où il élabore les projets, dont il confie ou moins partiellement la réalisation à ses collaborateurs. Cette même année, il conclut un contrat tripartie avec la société Burgun, Schwerer et Désiré Christian qui s’engage à exécuter les commandes de Gallé, à les signer à son nom, en échange d’un volume de travail garanti. Etabli pour dix ans, il ne sera pas renouvelé.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

 

Sculpture d’avion d’Aristide COLOTTE (France)

Aristide COLOTTE (1885-1959), Sculpture « Avion »
en cristal de roche, Nancy, signé. Hauteur : 21 cm. Estimation : 400 €.

Aristide COLOTTE est né en 1885 à Baccarat. Engagé par la cristallerie de la ville comme apprenti à 16 ans, il suit l’enseignement proposé par l’école interne de graveur sur cristaux et est engagé en 1902. Après son service militaire, il revient à Baccarat en 1908. L’année suivante, il rencontre Eugène Corbin (directeur des Magasins Réunis de Nancy) qui lui propose de travailler pour lui en créant un atelier de graveur sur cristaux. En 1919, il fonde au 42 de la rue St Jean à Nancy, un atelier de gravure « sur or et tous métaux » et sur « verres en tous genres ». Il déménage au 2 de la rue Gilbert à Nancy.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/05/aristide-colotte-1885-1959-un-artiste-contreverse-malgre-son-oeuvre-exceptionnelle-france/

Coupe de François-Emile DECORCHEMONT en pâte de verre d’un diamètre de 15 cm (France)

François-Emile DECORCHEMONT (1880-1971), coupe creuse circulaire en pâte de verre mauve à marbrures vertes orangées. Décor floral stylisé en relief surle pourtour. Cachet en creux et gravé sous la base 329. Hauteur : 7,2 cm. Diamètre : 15 cm.

Ce maître-verrier est un céramiste et maître verrier français. Il appartenait à une famille d’artistes, son père, Louis-Émile Décorchemont (1851-1921), était sculpteur. Après avoir étudié à l’École nationale des arts décoratifs, il réalisa de nombreux objets en pâte de verre qui lui apportèrent la notoriété. La technique de la pâte de verre s’était développée à la fin du XIXe siècle chez les verriers.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/25/francois-emile-decorchemont-1880-1971-des-creations-de-pates-de-verre-exceptionnelles/

Vase signé THOUVENIN à décor émaillé haut de 20 cm (France)

Verrerie de VIERZON-THOUVENIN, vase en verre à décor émaillé de rose. Hauteur : 20 cm. Estimation : 80 €.

Paul et Albert Thouvenin reprirent une ancienne verrerie (verrerie Vierzon-ville) en 1887 et lui donne le nom de « Verrerie de Vierzon-Les fils d’Adrien Thouvenin ». Ils débouchent alors plusieurs ouvriers des verreries de Vallerysthal en Moselle. Vosgiens, ils sont issus d’une famille de verriers. Le père Michel-Adrien Thouvenin a travaillé pendant 20 ans à la verrerie de la Rochère, puis il a dirigé la verrerie de Vallerysthal et le groupe verrier SA des Verreries réunis de Vallerysthal et Portieux.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/04/04/verrerie-de-vierzon-les-fils-dadrien-thouvenin-1887-1921-creee-par-paul-et-albert-thouvenin-france/

Suspension sphérique des Etablissements GALLE réalisée vers 1925 (France)

Emile GALLE (1846-1904), suspension sphérique orangée avec stries blanches. Signature japonisante GALLÉ. Vers 1925. Hauteur : 26 cm. Diamètre : 26 cm. Estimation 8000 €.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

Vase des Frères MULLER à décor d’iris haut de 22 cm estimé 1 000 € (France)

 

Frères MULLER (1897-1936), vase en pâte de verre à décor polychrome et en relief d’iris en fleurs, signé. Hauteur : 22 cm.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/11/freres-muller-a-luneville-1897-1936-lhistoire-dune-famille-verrier-france/

Vase de Marcel GOUPY à décor émaillé de fleurs stylisées haut de 16 cm (France)

Marcel GOUPY (1886 – 1954), vase en verre à décor de fleurs stylisées en émaux durs, orange et noir sur un fond poudré vert clair. Signé « M Goupy » Hauteur : 16 cm.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/03/22/marcel-goupy-1886-1954-decorateur-au-magasin-cristallerie-de-la-paix-france/

Paire de vases d’Auguste JEAN haut de 36 cm (France)

Auguste JEAN (1830-1890), paire de vases de section carrée en verre fumé vert ambré, taloché, avec en application quatre pieds, draperies et col festonné, ondulés, modelés et posés à chaud en verre bleu. Sur les côté deux mufles de lion rayonnants dorés également, en application. Hauteur : 36 cm.

Auguste JEAN est né à Paris vers 1830. Fils de céramiste, il commence à être connu à partir de 1860 comme céramiste et décorateur de faïences fines avant de se tourner vers la verrerie d’art. Novice, il a apporté un bouleversement dans la technique des décors émaillés. Ses premiers décors japonisants de vase sont peints aux émaux polychromes en haut relief et à l’or. Ils les réalisent sur des vases, coupes, corbeilles à base tripode et à corps penché.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/15/auguste-1830-jean-precuseur-de-lart-nouveau-france/

Vase d’Emile GALLE à décor d’orchidées haut de 13 cm estimé 700 € (France)

 

Emile GALLÉ (1846-1904), vase « Ophris » en verre vert à décor d’orchidées émaillé rose et vert-mousse. Signé « Cristallerie d’Emile Gallé, Nancy, modèle et décor déposés » gravé sous la base. Hauteur : 13 cm.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/