Archives mensuelles : janvier 2020

Verre « Bon voyage monsieur Dumollet » provenant du service à eau d’Emile GALLE humoristique comprenant cruche et verre réalisé vers 1880 (France)

Emile GALLE (1943-1904), verre « Bon voyage monsieur Dumollet » comprenant une cruche et 8 verres à décor émaillé de scènes humoristiques : « Bon voyage monsieur Dumollet », « Ma Grand-mère, quand je danse « , « Le chien de Jean de Nivelle », « Il pleut, il pleut bergère », « Le Marquis de Carabas » (2), « A vos souhaits » (2) et « Je t’en brasse » (cruche). Il existe également un verre « L’instruction obligatoire » et un variante de la cruche représentant une alsacienne et un alsacien à la mine réjouie avec la citation « Quand vin a tiré fot l’boire ».

C’est un service à eau à décor inspiré des traditions populaires en cristal incolore à côtes vénitiennes et  émaux polychromes opaques (rouges, bleus et jaunes) soulignés de noir.

Le décor est probablement dû au crayon d’Emile Gallé lui-même. Les émaux, mis en place à Meisenthal sont de facture assez sommaire. Le motif a été exécuté par un décorateur de l’équipe de Désiré Christian, à qui on demandait plus de rapidité que de dextérité.

Hauteur verres : 11 cm. Hauteur cruche : 24, 5 cm. Estimation du service à eau : 1 500 €.

https://leverrelecristaletlapatedeverre.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

Coupe jaune signée KOLEK d’un diamètre de 20 cm (République Tchèque)

KOLEK (République Tchèque), coupe jaune de style Art Déco. Signée. Diamètre : 20 cm. Estimation : 80 €.

Aucune information sur cette manufacture.

Une production Tango glass de Bohème vers 1930, se rapproche de celle signée Kolek :

Cruche « Je t’en brasse » provenant du service à eau d’Emile GALLE humoristique comprenant cruche et verre réalisé vers 1880 (France)

Emile GALLE (1943-1904), cruche « Je t’en brasse » comprenant une cruche et 8 verres à décor émaillé de scènes humoristiques : « Bon voyage monsieur Dumollet », « Ma Grand-mère, quand je danse « , « Le chien de Jean de Nivelle », « Il pleut, il pleut bergère », « Le Marquis de Carabas » (2), « A vos souhaits » (2) et « Je t’en brasse » (cruche). Il existe également un verre « L’instruction obligatoire » et un variante de la cruche représentant une alsacienne et un alsacien à la mine réjouie avec la citation « Quand vin a tiré fot l’boire ».

C’est un service à eau à décor inspiré des traditions populaires en cristal incolore à côtes vénitiennes et  émaux polychromes opaques (rouges, bleus et jaunes) soulignés de noir.

Le décor est probablement dû au crayon d’Emile Gallé lui-même. Les émaux, mis en place à Meisenthal sont de facture assez sommaire. Le motif a été exécuté par un décorateur de l’équipe de Désiré Christian, à qui on demandait plus de rapidité que de dextérité.

Hauteur verres : 11 cm. Hauteur cruche : 24, 5 cm. Estimation du service à eau : 1 500 €.

https://leverrelecristaletlapatedeverre.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

 

Service à eau d’Emile GALLE humoristique comprenant cruche et verre réalisé vers 1880 (France)

Emile GALLE (1943-1904), service humoristique comprenant une cruche et 8 verres à décor émaillé de scènes humoristiques : « Bon voyage monsieur Dumollet », « Ma Grand-mère, quand je danse « , « Le chien de Jean de Nivelle », « Il pleut, il pleut bergère », « Le Marquis de Carabas » (2), « A vos souhaits » (2) et « Je t’en brasse » (cruche). Il existe également un verre « L’instruction obligatoire » et un variante de la cruche représentant une alsacienne et un alsacien à la mine réjouie avec la citation « Quand vin a tiré fot l’boire ».

C’est un service à eau à décor inspiré des traditions populaires en cristal incolore à côtes vénitiennes et  émaux polychromes opaques (rouges, bleus et jaunes) soulignés de noir.

Le décor est probablement dû au crayon d’Emile Gallé lui-même. Les émaux, mis en place à Meisenthal sont de facture assez sommaire. Le motif a été exécuté par un décorateur de l’équipe de Désiré Christian, à qui on demandait plus de rapidité que de dextérité.

Hauteur verres : 11 cm. Hauteur cruche : 24, 5 cm. Estimation du service à eau : 1 500 €.

https://leverrelecristaletlapatedeverre.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

 

 

Vase de François-Théodore LEGRAS à décor de glycines haut de 27 cm (France)

François-Théodore LEGRAS (1839-1916), vase en verre multicouche de forme quadrangulaire à base pincée et col droit, décoré de branches de glycines mauves et brunes sur fond marmoréen, signé. Hauteur : 27 cm. Estimation : 900 €.

En 1888, la verrerie de la Plaine Saint-Denis reçoit une médaille d’or à l’exposition de Barcelone : c’est la consécration. Le 27 décembre de cette année, le jour de ses 49 ans, il est fait Chevalier de la Légion d’Honneur par le Président de la République Sadi Carnot.

L’exposition universelle de 1889 est un succès pour le verrier qui propose un catalogue extrêmement varié. Il obtient de nouvelles récompenses, ce qui provoque une nouvelle expansion afin d’augmenter la capacité de production d’autant qu’en 1897 la verrerie de Pantin est rattachée à celle de Saint-Denis. 

En 1902, la verrerie Legras comporte 9 grands fours de fusion à 12 creusets et un four à 8 creusets pour les verres de couleur, soit 10 fours, dont 9 toujours en activité. Elle emploie des ouvriers verriers, des tailleurs, des boucheurs, des artistes décorateurs, dessinateurs, graveurs soit 800 personnes, 1400 avec l’usine de Pantin. La fabrication comprend la verrerie pour la pharmacie et la chimie, le flaconnage, les services de table en verres de toutes les couleurs, certains articles de fantaisies : vases à fleurs, jardinières, coupes en verre blanc ou de couleur, uni et décoré.

François Théodore Legras est nommé Président Directeur Général de « Verrerie et Cristallerie de St Denis », qui deviendra « Legras et Cie » situé avenue de Paris à Saint Denis. La société utilise des dépôts au 22 bis, rue de Paradis à St Denis.  Il se fait une spécialité de la couleur « vert Nil » obtenue par l’acide. Les décors sont souvent cernés à l’or et les formes généralement simples.

https://leverrelecristaletlapatedeverre.wordpress.com/2014/01/21/francois-theodore-legras-1839-1916-le-destin-extraordinaire-dun-verrier-vosgien/

Pichet d’Emile GALLE haut de 14,5 cm avec inscription 1878-1900 Histoire du Verre (France)

Emile GALLE (1846-1904), pichet en verre à décor de poisson japonais et de fleurs, rehaussé d’or. Signé et inscription « Gallé 1878-1900 Histoire du Verre ». Hauteur : 14,5 cm. Estimation : 5 000 €.

https://leverrelecristaletlapatedeverre.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

Vase de Gabriel ARGY-ROUSSEAU, modèle « Vagues et poissons » créé en 1925 (France)

Gabriel ARGY-ROUSSEAU (1885-1953), vase modèle « Vagues et poissons » en pâte de verre polychrome à décor de poissons verts dans des vagues nuancées violettes et blanches, signé « G. Argy-Rousseau », numéroté sous la base. Hauteur : 15 cm. Estimation : 1 500 €.

De son vrai nom Joseph-Gabriel Rousseau, Gabriel Argy-Rousseau est né dans un petit village de Beauce à Meslay le Vidame (Eure et Loire),  dans une famille d’ouvriers agricoles. Il prit ce nom à son mariage en 1913, en accolant à son propre nom les quatre premières lettres du nom de sa femme Marianne Argyriadès, en hommage à son apport culturel, sentimental et familial.

Il entra à 17 ans en 1903 à l’Ecole Nationale de Céramique de Sèvres où il eut Albert Dammouse comme professeur. Les recherches d’Henri Cros, qui disposait d’un atelier mis à sa disposition dans l’enceinte de la manufacture, éveillèrent son intérêt pour la pâte de verre.

Il fit des études brillantes. Esprit vif et créatif, passionné de peinture, il s’installe dans un petit atelier au 52 avenue des Ternes à Paris.

Ses premières créations furent exposées en 1914, au Salon des Artistes Français. La guerre freinera ses créations. A partir de 1919, il développe momentanément une production en série de flacons, vases, etc .. avec succès. Les pâtes de verre décoratives qu’il produira ensuite, marqueront à toujours sa style et seront récompensées à travers de nombreux prix.

https://leverrelecristaletlapatedeverre.wordpress.com/2014/02/02/gabriel-argy-rousseau-1885-1953-la-vie-et-loeuvre-dun-passionne/

Vase « violettes » de François-Théodore LEGRAS haut de 10 cm (France)

François-Théodore LEGRAS (1839-1916), vase « Violettes » en verre à décor gravé et émaillé
de violettes sur un fond jaspé brun-rouge et gris nuancé. Frise de lambrequins gravés et émaillée or en pourtour du col. Hauteur : 10 cm. Estimation : 150 €.

https://leverrelecristaletlapatedeverre.wordpress.com/2014/01/21/francois-theodore-legras-1839-1916-le-destin-extraordinaire-dun-verrier-vosgien/

1 631 780 visiteurs depuis la création de ce blog, suivi dans 190 pays dans le monde ! Merci !

Merci au 1 631 780 visiteurs qui ont surfé sur ce blog depuis sa création il y a 5 ans.

Le public de ce site consacré aux arts décoratifs est large allant de l’étudiant, en passant par le curieux, le commissaire-priseur, le collectionneur, le chineuse, le retraité ….  Les descendants des artistes permettent de mettre à jour certaines informations où parfois font découvrir certaines pièces de leurs aïeux. Les informations proviennent de la lecture de votre serviteur et de ses recherches.  Les visiteurs proviennent de 190 pays différents dans le monde.

Un seul mot MERCI et meilleurs vœux à vous !

Thank you to 1 631 780 visitors who have surfed this blog since its creation 5 years ago.

The public of this site devoted to decorative arts is large ranging from the student, through the curious, the auctioneer, the collector, the bargain hunter, the retiree ...

The descendants of the artists make it possible to update certain information where sometimes make discover certain parts of their ancestors. Information obtained from your servant's conference and research. Visitors received from 190 different countries around the world.

One word THANK YOU and best wishes to you!