Archives mensuelles : avril 2018

Coupe de François-Théodore LEGRAS à décor de fleurs de pommier haute de 11 cm (France)

François-Théodore LEGRAS (1839-1916), coupe de forme oblongue en verre camée à décor de fleurs de pommier sur fond opalescent et vert nuagé. Bordure polylobée à motif en relief et or de feuillages et rinceaux. Signée. Hauteur : 11 cm. Estimation : 800 €.

François Théodore LEGRAS est né le 27 décembre 1839 dans le hameau de La Grande Catherine de la commune de Claudon, commune française, située dans le département des Vosges, région Lorraine. C’est un maître verrier de renom et de réputations mondiales, qui n’a pas toujours été reconnu par ses pères. Fils d’un modeste bûcheron, il devient le patron de la plus grande verrerie de France, avec 1400 ouvriers et 150 décorateurs . Son enfance passée dans un tout petit hameau, en pleine nature, au cœur de la forêt de Darney, l’une des plus belles forêts de France, l’a vraisemblablement marqué et va devenir source d’inspiration pour ses créations axées sur la faune, la flore et surtout sur les paysages de forêts et lacustres.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/21/francois-theodore-legras-1839-1916-le-destin-extraordinaire-dun-verrier-vosgien/

Publicités

Vase boule en verre soufflé moulé à décor géométrique d’André HUNEBELLE estimé 250 € (France)

v3v4

André HUNEBELLE (1896-1985), vase boule en verre soufflé-moulé opalescent à décor géométrique en saillie en partie satiné, signé. Hauteur : 22 cm.

André Hunebelle est un maître verrier et un réalisateur français né en 1896 à Meudon, mort en 1985 à Nice. Après avoir préparé l’Ecole polytechnique, il choisit le métier de décorateur, de designer, puis de maître verrier.

Entre 1927 et 1931, il édite ses verreries de table qu’il diffuse en ouvrant un magasin sur l’avenue des Champs-Elysées à Paris. De formation scientifique, André Hunebelle est devenu éditeur verrier par passion vers le milieu des années 1920. Il s’est surtout fait connaître grâce aux lignes rigoureuses, mais toujours élégantes et singulières, exposées dans son luxueux magasin, aujourd’hui disparu.

On lui doit aussi de nombreux modèles de vases, de coupes et de luminaires aux décors moulés, strictement géométriques, originaux et de facture soignée et exécutés à la cristallerie de Choisy-le-Roi. Son nom apparaît systématiquement moulé sur ces objets, soit seul, soit accompagné de celui de R.Cogneville, un sculpteur dont il s’assure la collaboration.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/21/andre-hunebelle-1896-1985-maitre-verrier-et-realisateur-de-fantomas-et-le-bossu-france/

Vase signé LEUNE à décor de chardons haut de 51 cm (France)

v1 v2

Verrerie de LEUNE (1861-1930), Vase en verre à décor de chardons. Signé. Hauteur : 51 cm.

La première trace de la verrerie Leune, nous l’avons dans un document de la préfecture de police de la Seine Saint Denis. Ce document nous indique que son installation a eu lieu le 15 février 1861 à Epinay sur Seine. Entre 1904 et 1914, les établissements Leune produisent des porcelaines, des verreries médicales, des bibelots, des coupes  et vases à décor de paysages idylliques et romantiques, ainsi que des oiseaux et fleurs, peint à l’émail fixé à chaud. Ces productions décoratives sont de prix abordables et en série.

Auguste Heiligenstein sera conseiller technique de 1922 à 1926. Spécialiste dans l’émaillage sur verre, il fournira au catalogue de la société, de nouvelles création de qualité. Les Frères Daum fourniront en blancs l’atelier de décoration de l’établissement. Vers 1920-1930, la  société domicilié au 28 bis de la rue du Cardinal Lemoine à Paris (5ième arrondissement);  suivra la mode de la production de verres moulés ou soufflés, incolore ou opale portant la signature de Leunox.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/03/09/verrerie-de-leune-1861-1930-specialiste-de-lemail-fixe-a-chaud-france/

Porte-pinceau de François-Eugène ROUSSEAU à décor de papillon haut de 17 cm estimé 3 000 € (France)

François-Eugène ROUSSEAU (1827-1891), porte-pinceau gravé d’’un papillon sur fond de feuillages. Il repose sur un socle débordant à quatre petits pieds en verre émaillé et doré. Signé. Hauteur : 17 cm sur base carrée 11 cm.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/07/08/francois-eugene-rousseau-1827-1890-marchand-editeur-parisien-specialise-dans-la-ceramique-et-le-verre-france/

Paire de vases VAL SAINT LAMBERT en verre et dorures haut de 16 cm (Belgique)

VAL SAINT LAMBERT (1826-2013) , paire de vases en verre gravé à décor peint et doré de frises de fleurs, d’arabesques et de croisillons.  Signé. Hauteur : 16 cm. Estimation : 150 €.

Les origines : L’abbaye du Val Saint Lambert fut créée au début du XIIIe siècle par des moines cisterciens au confluent du ruisseau de Villencourt et de la Meuse. Ils y observèrent la Règle de saint Benoît jusqu’à la Révolution, époque à laquelle ils furent chassés et leurs biens confisqués. Le domaine appartint alors à Jean-François Deneef, dernier bourgmestre de Seraing lors du Royaume-Uni des Pays-Bas, jusqu’en 1825. Il y installa une filature mécanique de lin qui ne connut pas le succès. En 1825, le Val Saint Lambert changea de propriétaires dans l’intention d’y installer une cristallerie.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/31/val-saint-lambert-1826-2013-une-signature-belge-reconnue-pour-lexception-de-la-qualite-de-sa-production/

Coupe à décor de feuilles de bambou, fleurs et papillons de Auguste JEAN (France)

Auguste JEAN (1830-1890), coupe de forme pansue en verre soufflé et fumé brun ambré, au col de forme festonnée, et aux quatre pieds modelés à chaud. Décor en verre émaillé polychrome à l’éventail, feuilles de bambou, fleurs et papillons. Estimation : 300 €.

Hauteur : 17 cm. Largeur : 30 cm.

Auguste Jean travaille à la cristallerie de Clichy à partir des années 1870. Il est reconnu pour ses objets aux formes révolutionnaires et aux décors d’inspiration japonisante. Son activité cesse dans les années 1880, tandis que ses travaux connaissent une importante postérité qui en fait un des grands verriers précurseurs des innovations formelles de l’art nouveau.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/15/auguste-1830-jean-precuseur-de-lart-nouveau-france/

Vase en verre soufflé moulé de BECKEN & RICHY style Art Déco (France)

v2

BECKEN & RICHY (1920-1930), vase en verre soufflé moulé, décor à frise fleurie stylisé peint aux émaux polychromes. Signé à l’mail noir sur le bas du corps. Hauteur : 28 cm. Diamètre : 12 cm.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2017/01/24/becken-richy-1920-1930-proprietaire-de-latelier-de-decoration-a-paris-france/

Coupe au dragon de Louis DAMON pour DAUM (France)

Louis DAMON (1860 – 1947) et DAUM, coupe au dragon coupe en forme de dôme inversé en verre doublé de couleur violet, rose et transparent, dégagée à la roue d’un dragon dans les nuages. Signée à la base « L Damon / à Paris / Daum / Nancy / croix de Lorainne / fecit ». Sur un piétement en bronze doré figure un dragon renversé. Estimation : 2000 €.

Hauteur : 17,5 cm.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/03/16/louis-damon-homme-de-gout-et-proprietaire-du-magasin-au-vase-etrusque-a-paris-france/

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/28/daum-un-style-depuis-1875/

Vase à décor de papillons et de nénuphars signé D’AURYS haut de 9 cm (France)

v3

D’AURYS ( 1881-1940), vase à décor gravé à l’acide de papillons et de nénuphars. Hauteur : 9 cm.

La marque « D’Aurys »  a été commercialisée entre les deux guerres mondiales par la manufacture Wilhelm Kralik Sohn. Cette verrerie de Bohème était située à Lenora en République tchèque. Toutes les pièces signées « D’Aurys » ont été réalisées après 1918. La décoration est typique du simple verre cameo à deux ou trois couleurs.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2016/01/19/daurys-une-signature-de-la-manufacture-wilhelm-kralik-sohn-1881-1940-republique-tcheque/