Archives du mot-clé MEISENTHAL

Vase balustre de BURGUN SCHVERER et Cie à décor floral haut de 32 cm (France)

BURGUN SCHVERER (Verrerie d’Art de Lorraine – Meisenthal), vase balustre sur piédouche en verre multicouche à décor dégagé à l’acide rehaussé de ciselures, émaillé et doré. Le pourtour du pied cerclé d’une monture en vermeil. Signature à l’or dans un chardon et dans la croix de Lorraine « Verrerie d’Art de Lorraine B.S.C déposé », sous la base. Hauteur : 32cm. Estimation : 2 500 €.

Situé dans les Vosges du Nord, elle est née au début du XVIIIe siècle de l’abandon, faute de combustible, de la verrerie de Soucht, le village est mentionné en 1704 avec sa verrerie, sous la forme Meisenbach, le ruisseau des mésanges, puis en 1711 sous sa forme actuelle, Meisenthal, la vallée des mésanges. Le village aurait été précédé par une première verrerie appelée Glasthal, installée au XVIe siècle et disparue au siècle suivant.

Elle devient Burgun, Schverer & C° en 1824. De grands noms franchir la porte de cette verrerie soit pour s’initier avec Emile Gallé (1867) dans la décoration du verre et Désiré Christian.

A l’issue de la guerre de 1870-1871), Meisenthal se retrouva en Lorrain annexé par la Prusse. Gallé Père & Fils ne pouvaient y accéder régulièrement depuis Nancy. La verrerie employait plus d’un millier d’ouvriers, d’où à l’époque de consacrer une production de verreries d’usage et utilitaires. Un atelier de décoration dirigé par Désiré Christian permettait de mettre une valeur ajoutée aux pièces produites.

De plus l’effectif de cette usine et la crainte de perdre un personnel qui pourrait vendre son savoir-faire ailleurs, nécessité une production importante commissionnée par Emile Gallé. Le succès de l’artiste nancéen à l’exposition universelle de 1889 submergea la verrerie de commandes puis soudainement une baisse.

En 1901, Burgen, Schverer et C° fut transformée en société anonyme, puis pris l’enseigne Désiré Christian & Fils. L’activité de la verrerie cesse en 1969.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/03/26/meisenthal-verrerie-dart-de-lorraine-burgun-schverer-c-creee-en-1711-france/

Publicités

Coupe en verre de Désiré CHRISTIAN haute de 6 cm (France)

Désiré CHRISTIAN (1846-1907) – MEISENTHAL, coupe à corps circulaire polylobée à chaud sur petit talon annulaire en verre doublé rouge brun sur fond jaune et blanc. Décor de fleurs gravé en camée à l’acide et finement repris à la meule. Signée sous la base, située et marqué J. Loth. Hauteur : 6 cm. Diamètre : 20 cm. Estimation : 600 €.

Fils de Jean-Baptiste Christian, garde forestier à Lemberg, puis aubergiste à Meisenthal, et d’Odile Lutz, Désiré Jean Baptiste Christian naît le 23 mai 1846 à Lemberg en Moselle, quelques jours après Émile Gallé. Vers 1859, Désiré Christian entre comme apprenti à l’atelier de décoration à la verrerie de Meisenthal. Avec Eugène Kremer, il est l’émailleur le plus talentueux de sa génération. Il devient ainsi responsable de l’atelier de décor de la société Burgun-Schverer, et l’interlocuteur principal des Gallé père et fils à Meisenthal.

En 1897-1898, Désiré Christian quitte l’atelier de décoration de la verrerie pour s’installer à son propre compte. Il s’associe avec son frère François, sa fille Marie Augustine et son fils Armand. L’atelier installé route de Soucht, s’approvisionne en « blancs » à Meisenthal et à Saint Louis Les Bitche. Sa production est visible au musée de Meisenthal. Ses pièces, aux formes simples, sont gravées à l’acide ou décorées à l’émail rehaussé d’or. Les motifs sont inspirés par la nature, le japonisme, l’orientalisme, ou le style rocaille. Désiré Christian décéda le 19 janvier 1907 à Meisenthal. Ses œuvres resteront influencées par l’œuvre d’Émile Gallé et la production verrière de l’École de Nancy.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/28/desire-christian-1846-1907-un-proche-de-galle/

Vase de Burgun SCHVERER et Désiré CHRISTIAN (1843-1907) en verre à décoration de clématites roses (France)

Burgun SCHVERER et Désiré CHRISTIAN (1843-1907),  vase en verre teinté jaune à décor dégagé à l’acide de clématites roses et vertes appliquées à chaud et reprises à la meule.
Signé Verrerie d’Art de Lorraine. Hauteur : 14 cm. Estimation : 3 000 €.

Situé dans les Vosges du Nord, elle est née au début du XVIIIe siècle de l’abandon, faute de combustible, de la verrerie de Soucht, le village est mentionné en 1704 avec sa verrerie, sous la forme Meisenbach, le ruisseau des mésanges, puis en 1711 sous sa forme actuelle, Meisenthal, la vallée des mésanges. Le village aurait été précédé par une première verrerie appelée Glasthal, installée au XVIe siècle et disparue au siècle suivant. Elle devient Burgun, Schverer & C° en 1824. De grands noms franchir la porte de cette verrerie soit pour s’initier avec Emile Gallé (1867) dans la décoration du verre et Désiré Christian.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/03/26/meisenthal-verrerie-dart-de-lorraine-burgun-schverer-c-creee-en-1711-france/

Coupe à décor d’animaux antiques de la verrerie de MEISENTHAL haute de 7 cm (France)

Verrerie de MEISENTHAL/ BURGUN, SCHVERER ET CIE, coupe ronde sur piédouche en verre gravé et émaillé polychrome à décor d’animaux antiques. Deux petits pointes en application. Signée en dessous. Hauteur : 7,5 cm. Diamètre : 11,5 cm.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/03/26/meisenthal-verrerie-dart-de-lorraine-burgun-schverer-c-creee-en-1711-france/

Soliflore de Désiré CHRISTIAN – Meisenthal haut de 31 cm (France)

Désiré CHRISTIAN(1846-1907) -MEISENTHAL , soliflore en verre gravé à l’acide de motifs de végétaux bruns sur fond jaune. Signé Désiré CHRISTIAN. Hauteur : 31 cm.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/28/desire-christian-1846-1907-un-proche-de-galle/

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/03/26/meisenthal-verrerie-dart-de-lorraine-burgun-schverer-c-creee-en-1711-france/

Vase « Perce-neige » MEISENTHAL, BURGUN et SCHVERER haut de 13 cm (France)

MEISENTHAL, BURGUN et SCHVERER, vase « perce-neige » en cristal. Hauteur : 13 cm. Vers 1895-1903.

Merci à David pour ce partage.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/03/26/meisenthal-verrerie-dart-de-lorraine-burgun-schwerer-c-creee-en-1711-france/

Verre de communion en cristal de la verrerie de MEISENTHAL (France)

V

Verrerie de MEISENTHAL, verre en cristal aux émaux à décor floral, dégagé à l’acide ou à la roue, et chiffré, BC, marqué sous le pied « souvenir de 1ère communion Gabrielle BAUDIN 14 juillet 1899 A.L. BURGUN MEISENTHAL ». Hauteur : 18 cm.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/03/26/meisenthal-verrerie-dart-de-lorraine-burgun-schwerer-c-creee-en-1711-france/

Vase en verre martelé de chez MEISENTHAL (France)

V4 V5

Verrerie de MEISENTHAL (Burgun, Schverer er compagnie), vase en verre martelé à décor floral polychrome et or. Marque de la Verrerie d Art de Lorraine B S et C° (BURGUN, SCHVERER et Compagnie). Hauteur : 21,5 cm.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/03/26/meisenthal-verrerie-dart-de-lorraine-burgun-schwerer-c-creee-en-1711-france/

Le site verrier de Meisenthal : un lieu bien vivant toute l’année ! (France)

V4V5V6V7V V2 V3

Le site de l’ancienne verrerie de Meisenthal (1711-1969) est aujourd’hui le témoin privilégié d’un second souffle et du mariage insolite entre mémoire et modernité. Après de nombreuses étapes de reconversion, ce site industriel fermé en 1969 offre aujourd’hui à ses visiteurs la magie d’un patrimoine enrichi par le regard de créateurs contemporains et une programmation culturelle et touristique exigeante. Fréquenté par plus de 60 000 usagers par an, le Site verrier de Meisenthal est animé par trois structures partenaires (Le Musée du Verre, Le Centre International d’Art Verrier, et la Halle Verrière) qui croisent patrimoine et disciplines créatives contemporaines (design, art contemporain, musiques actuelles, théâtre de rue…).

Le musée du verre

Le Musée du Verre transmet aux visiteurs le témoignage de la mémoire verrière locale. La projection audio-visuelle est complétée par une visite guidée de la « salle des techniques » et de la somptueuse collection de verre Art Nouveau (avec notamment des pièces exceptionnelles signées Emile Gallé – qui a collaboré avec la verrerie de Meisenthal de 1867 à 1894).

Le Centre International d’Art Verrier

Le Centre International d’Art Verrier [CIAV], atelier qui œuvre pour la sauvegarde des savoir-faire verriers traditionnels et la création contemporaine, offre du haut de sa mezzanine le spectacle du ballet des souffleurs de verre qui commentent leur travail. Sur place découvrez aussi des expositions temporaires et la boutique proposant des objets en verre “Made in Meisenthal”.

La Halle verrière

La Halle Verrière, cathédrale industrielle de 3200 m2, réhabilitée en 2005, propose durant l’année des expositions d’artistes contemporains, des concerts de musiques actuelles et des festivals de théâtre de rue.

VISITE TOURISTIQUE (INDIVIDUELS ET GROUPES)

DE MARS A OCTOBRE

TOUS LES JOURS DE 14 H À 18 H SAUF LE MARDI

VISITE DU MUSÉE DU VERRE + DÉMONSTRATION DES SOUFFLEURS
Durée de la visite du Site verrier : env. 1 h 45

Tarifs :  Plein : 6 €/ Réduit (-18 ans, étudiants, handicapés) : 3 € / Pass famille : forfait 14 €
Groupe (à partir de 10 personnes) : 5 € / visiteur
Groupe réduit (scolaires, centres de loisirs, étudiants…) : 2.5 € / visiteur
Réservation obligatoire pour les groupes

Réduction tarifaire sur présentation du bon de réduction « Etoiles Terrestres » obtenu après la visite du Musée du Cristal Saint-Louis ou du Musée Lalique
Infos : etoiles-terrestres.fr

RENSEIGNEMENTS :
Musée du Verre / 00 33 (0)3 87 96 91 51 / musee.verre@musees-vosges-nord.org

Centre International d’Art Verrier/ 00 33 (0)3 87 96 87 16 / contact@ciav.fr

Vase de Meisenthal (1711-1969) décor perce-neige (France)

V

Meisenthal, Burgun, Schwerer et Cie, vase en verre multicouche aux perce-neige, décor dégagé à l’acide et repris à la roue, décor, pourtour du col et celui de la base rehaussés à l’or. Signé sous la base du cachet à l’or au chardon : B et S Cie – Verrerie d Art de Lorraine – Déposé. Hauteur : 23,5 cm

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/03/26/meisenthal-verrerie-dart-de-lorraine-burgun-schwerer-c-creee-en-1711-france/