Archives du mot-clé EMILE GALLE

Pichet en verre émaillé d’Emile GALLE haut de 23 cm à décor d’un brasseur et de 2 femmes avec mentions « Je t’embrasse » et « Brasserie » (France)

Émile GALLE (1846-1904), pichet en verre émaillé polychrome à décor d’un brasseur et deux jeunes femmes, souligné de branchages fleuris oranges et marqué au revers « Je t’embrasse » et marqué à la partie supérieure Brasserie. Signé à la pointe au revers E. GALLE, Nancy. Hauteur : 23 cm. Largueur : 17 cm. Estimation : 800 €.

L’après Gallé :

Emile Gallé meurt terrassé par une leucémie le 23 septembre 1904 à 6 h du matin à son domicile. Agé de 58 ans, il sera enterré le surlendemain dimanche 25 septembre à 14 h en toute simplicité et, conformément à ses vœux, sans l’apparat militaire dû à son rang de commandeur de la Légion d’honneur. Les artistes de l’Ecole de Nancy offrent une simple palme ornée de branches de chêne, brisée, dans laquelle s’ordonnaient des clématites sauvages, une jetée de roses et quelques branches de chardons de Nancy. L’inhumation a lieu au cimetière de Préville à Nancy.

Il existe aucune archives commerciales des Etablissements Gallé. Ils ont été volontairement détruites. Seuls des correspondances notamment celles de Paul Perdrizet permettent de connaître plus de détails dans la production de la manufacture.

Les Etablissements Gallé continueront à produire des verreries et des meubles de style Art Nouveau jusqu’à la fermeture de l’usine. C’est à contre courant de la mode et de l’évolution artistique vers l’Art Déco que les nancéens continueront à acheter « du Gallé ». Puis pendant quarante ans on ne parlera plus d’Emile Gallé. A l’exception de quelques amateurs avisés, bien des nancéiens se débarrasseront des Gallé en leur possession. Les anecdotes sont nombreuses. Une sellette marquetée et signée Emile Gallé est transformée en table basse …. Des vases serviront aux utilisations les plus diverses. On m’a rapporté que certains d’entres eux formés des bordures d’allées de potager …

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

Pichet d’Emile GALLE en verre à décor aquatique et de paysage haut de 21 cm (France)

Émile GALLE (1864-1904), pichet à corps ovoïde sur piédouche, anse latérale détachée en application et petit bec verseur modelé à chaud. Épreuve en verre vert d’eau à application d’un ruban de verre galbé sur la panse. Décor aquatique et coquillages sur fond d’un paysage en grisaille. Email polychrome au naturel rehaussé de dorure. Signé Cristallerie d’Émile Gallé, Nancy, et annoté Modèle et décor déposé. Hauteur : 21 cm. Estimation : 1 000 €.

En 1877, la maison de cristaux et porcelaines devient l’entreprise Emile Gallé et remporte une médaille de bronze (verrerie et céramique) à l’Exposition Universelle de Paris. Travailleur acharné, il développe l’affaire en 1885 en construisant de vastes ateliers, non seulement de faïence et de verrerie mais aussi d’ébénisterie. Emile Gallé s’y réserve au centre une pièce où il élabore les projets, dont il confie ou moins partiellement la réalisation à ses collaborateurs. Cette même année, il conclut un contrat tripartie avec la société Burgun, Schwerer et Désiré Christian qui s’engage à exécuter les commandes de Gallé, à les signer à son nom, en échange d’un volume de travail garanti. Etabli pour dix ans, il ne sera pas renouvelé.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

Vase des Etablissements GALLE représentant Jeanne d’Arc haut de 25,5 cm (France)

Emile GALLE (1846-1904), vase parlant en verre multicouche à décor noir dégagé à l’acide et repris en gravure de Jeanne d’Arc brandissant l’étendard dans un cartouche central. L’autre cartouche, circulaire, présente le motif d’un glaive couronné encadré de deux fleurs de lys. L’ensemble du vase à décor évoquant un vitrail avec Croix de Saint-Sépulcre, Croix de Lorraine, fleurs de chardon et de lys. La phrase « De par le Roy du ciel » sur le pourtour du col rentrant. Signé Gallé, en réserve gravé en camée à l’acide. Hauteur : 25,5 cm. Estimation : 5 000 €.

On ne peut évoquer « 1900 », « l’Art Nouveau » ou « Nancy » sans évoquer « Gallé ». Le Maître Verrier Emile Gallé a toujours voulu que l’on associe sa ville natale à son nom et son œuvre. Quelques années avant sa mort, il lance « l’Alliance provinciale des industries d’Art » dite « Ecole de Nancy » (1901), dans un souci de rassembler tous les artistes, artisans et industriels lorrains appartenant à ce mouvement artistique « Art Nouveau ». Emile Gallé était un poète, un savant, un industriel, un humaniste, mais surtout un génie. Toute sa vie, il l’a consacra à comprendre et créer à travers la matière : la céramique, le bois et le verre.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

Verre « Ma grand mère quand je danse » provenant du service à eau d’Emile GALLE humoristique comprenant cruche et verre réalisé vers 1880 (France)

Emile GALLE (1943-1904), verre « Bon voyage monsieur Dumollet » comprenant une cruche et 8 verres à décor émaillé de scènes humoristiques : « Bon voyage monsieur Dumollet », « Ma Grand-mère, quand je danse « , « Le chien de Jean de Nivelle », « Il pleut, il pleut bergère », « Le Marquis de Carabas » (2), « A vos souhaits » (2) et « Je t’en brasse » (cruche). Il existe également un verre « L’instruction obligatoire » et un variante de la cruche représentant une alsacienne et un alsacien à la mine réjouie avec la citation « Quand vin a tiré fot l’boire ».

C’est un service à eau à décor inspiré des traditions populaires en cristal incolore à côtes vénitiennes et  émaux polychromes opaques (rouges, bleus et jaunes) soulignés de noir.

Le décor est probablement dû au crayon d’Emile Gallé lui-même. Les émaux, mis en place à Meisenthal sont de facture assez sommaire. Le motif a été exécuté par un décorateur de l’équipe de Désiré Christian, à qui on demandait plus de rapidité que de dextérité.

Hauteur verres : 11 cm. Hauteur cruche : 24, 5 cm. Estimation du service à eau : 1 500 €.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

 

 

Verre « Il pleut, il pleut bergère » provenant du service à eau d’Emile GALLE humoristique comprenant cruche et verre réalisé vers 1880 (France)

Emile GALLE (1943-1904), verre « Il pleut, il pleut bergère »comprenant une cruche et 8 verres à décor émaillé de scènes humoristiques : « Bon voyage monsieur Dumollet », « Ma Grand-mère, quand je danse « , « Le chien de Jean de Nivelle », « Il pleut, il pleut bergère », « Le Marquis de Carabas » (2), « A vos souhaits » (2) et « Je t’en brasse » (cruche). Il existe également un verre « L’instruction obligatoire » et un variante de la cruche représentant une alsacienne et un alsacien à la mine réjouie avec la citation « Quand vin a tiré fot l’boire ».

C’est un service à eau à décor inspiré des traditions populaires en cristal incolore à côtes vénitiennes et  émaux polychromes opaques (rouges, bleus et jaunes) soulignés de noir.

Le décor est probablement dû au crayon d’Emile Gallé lui-même. Les émaux, mis en place à Meisenthal sont de facture assez sommaire. Le motif a été exécuté par un décorateur de l’équipe de Désiré Christian, à qui on demandait plus de rapidité que de dextérité.

Hauteur verres : 11 cm. Hauteur cruche : 24, 5 cm. Estimation du service à eau : 1 500 €.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

 

Verre « Le chien de Jean de Nivelle » provenant du service à eau d’Emile GALLE humoristique comprenant cruche et verre réalisé vers 1880 (France)

Emile GALLE (1943-1904), verre « Le chien de Jean de Nivelle » comprenant une cruche et 8 verres à décor émaillé de scènes humoristiques : « Bon voyage monsieur Dumollet », « Ma Grand-mère, quand je danse « , « Le chien de Jean de Nivelle », « Il pleut, il pleut bergère », « Le Marquis de Carabas » (2), « A vos souhaits » (2) et « Je t’en brasse » (cruche). Il existe également un verre « L’instruction obligatoire » et un variante de la cruche représentant une alsacienne et un alsacien à la mine réjouie avec la citation « Quand vin a tiré fot l’boire ».

C’est un service à eau à décor inspiré des traditions populaires en cristal incolore à côtes vénitiennes et  émaux polychromes opaques (rouges, bleus et jaunes) soulignés de noir.

Le décor est probablement dû au crayon d’Emile Gallé lui-même. Les émaux, mis en place à Meisenthal sont de facture assez sommaire. Le motif a été exécuté par un décorateur de l’équipe de Désiré Christian, à qui on demandait plus de rapidité que de dextérité.

Hauteur verres : 11 cm. Hauteur cruche : 24, 5 cm. Estimation du service à eau : 1 500 €.

https://leverrelecristaletlapatedeverre.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

 

Verre « A vos souhaits » provenant du service à eau d’Emile GALLE humoristique comprenant cruche et verre réalisé vers 1880 (France)

Emile GALLE (1943-1904), verre « A vos souhaits » comprenant une cruche et 8 verres à décor émaillé de scènes humoristiques : « Bon voyage monsieur Dumollet », « Ma Grand-mère, quand je danse « , « Le chien de Jean de Nivelle », « Il pleut, il pleut bergère », « Le Marquis de Carabas » (2), « A vos souhaits » (2) et « Je t’en brasse » (cruche). Il existe également un verre « L’instruction obligatoire » et un variante de la cruche représentant une alsacienne et un alsacien à la mine réjouie avec la citation « Quand vin a tiré fot l’boire ».

C’est un service à eau à décor inspiré des traditions populaires en cristal incolore à côtes vénitiennes et  émaux polychromes opaques (rouges, bleus et jaunes) soulignés de noir.

Le décor est probablement dû au crayon d’Emile Gallé lui-même. Les émaux, mis en place à Meisenthal sont de facture assez sommaire. Le motif a été exécuté par un décorateur de l’équipe de Désiré Christian, à qui on demandait plus de rapidité que de dextérité.

Hauteur verres : 11 cm. Hauteur cruche : 24, 5 cm. Estimation du service à eau : 1 500 €.

https://leverrelecristaletlapatedeverre.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

Verre « Bon voyage monsieur Dumollet » provenant du service à eau d’Emile GALLE humoristique comprenant cruche et verre réalisé vers 1880 (France)

Emile GALLE (1943-1904), verre « Bon voyage monsieur Dumollet » comprenant une cruche et 8 verres à décor émaillé de scènes humoristiques : « Bon voyage monsieur Dumollet », « Ma Grand-mère, quand je danse « , « Le chien de Jean de Nivelle », « Il pleut, il pleut bergère », « Le Marquis de Carabas » (2), « A vos souhaits » (2) et « Je t’en brasse » (cruche). Il existe également un verre « L’instruction obligatoire » et un variante de la cruche représentant une alsacienne et un alsacien à la mine réjouie avec la citation « Quand vin a tiré fot l’boire ».

C’est un service à eau à décor inspiré des traditions populaires en cristal incolore à côtes vénitiennes et  émaux polychromes opaques (rouges, bleus et jaunes) soulignés de noir.

Le décor est probablement dû au crayon d’Emile Gallé lui-même. Les émaux, mis en place à Meisenthal sont de facture assez sommaire. Le motif a été exécuté par un décorateur de l’équipe de Désiré Christian, à qui on demandait plus de rapidité que de dextérité.

Hauteur verres : 11 cm. Hauteur cruche : 24, 5 cm. Estimation du service à eau : 1 500 €.

https://leverrelecristaletlapatedeverre.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

Cruche « Je t’en brasse » provenant du service à eau d’Emile GALLE humoristique comprenant cruche et verre réalisé vers 1880 (France)

Emile GALLE (1943-1904), cruche « Je t’en brasse » comprenant une cruche et 8 verres à décor émaillé de scènes humoristiques : « Bon voyage monsieur Dumollet », « Ma Grand-mère, quand je danse « , « Le chien de Jean de Nivelle », « Il pleut, il pleut bergère », « Le Marquis de Carabas » (2), « A vos souhaits » (2) et « Je t’en brasse » (cruche). Il existe également un verre « L’instruction obligatoire » et un variante de la cruche représentant une alsacienne et un alsacien à la mine réjouie avec la citation « Quand vin a tiré fot l’boire ».

C’est un service à eau à décor inspiré des traditions populaires en cristal incolore à côtes vénitiennes et  émaux polychromes opaques (rouges, bleus et jaunes) soulignés de noir.

Le décor est probablement dû au crayon d’Emile Gallé lui-même. Les émaux, mis en place à Meisenthal sont de facture assez sommaire. Le motif a été exécuté par un décorateur de l’équipe de Désiré Christian, à qui on demandait plus de rapidité que de dextérité.

Hauteur verres : 11 cm. Hauteur cruche : 24, 5 cm. Estimation du service à eau : 1 500 €.

https://leverrelecristaletlapatedeverre.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

 

Service à eau d’Emile GALLE humoristique comprenant cruche et verre réalisé vers 1880 (France)

Emile GALLE (1943-1904), service humoristique comprenant une cruche et 8 verres à décor émaillé de scènes humoristiques : « Bon voyage monsieur Dumollet », « Ma Grand-mère, quand je danse « , « Le chien de Jean de Nivelle », « Il pleut, il pleut bergère », « Le Marquis de Carabas » (2), « A vos souhaits » (2) et « Je t’en brasse » (cruche). Il existe également un verre « L’instruction obligatoire » et un variante de la cruche représentant une alsacienne et un alsacien à la mine réjouie avec la citation « Quand vin a tiré fot l’boire ».

C’est un service à eau à décor inspiré des traditions populaires en cristal incolore à côtes vénitiennes et  émaux polychromes opaques (rouges, bleus et jaunes) soulignés de noir.

Le décor est probablement dû au crayon d’Emile Gallé lui-même. Les émaux, mis en place à Meisenthal sont de facture assez sommaire. Le motif a été exécuté par un décorateur de l’équipe de Désiré Christian, à qui on demandait plus de rapidité que de dextérité.

Hauteur verres : 11 cm. Hauteur cruche : 24, 5 cm. Estimation du service à eau : 1 500 €.

https://leverrelecristaletlapatedeverre.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/