Archives du mot-clé EMILE GALLE

Vase à décor lacustre haut de 27 cm d’Emile GALLE estimé 2 700 € (France)

V1 V2 V3

Emile GALLE (1846-1904), vase fuselé à piédouche à décor dégagé à l’acide de paysage lacustre en verre multicouche dégradé vert sur fond rose orangé. Signé. Hauteur : 27 cm. Diamètre de la base : 10,7 cm.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

Vase à décor de glycines haut de 20 cm d’Emile GALLE 1 300 € (France)

V1 V2 V3

Émile GALLÉ (1846-1904), vase de forme ovale balustre à fond plat en verre multicouche repris à l’acide à décor de glycines en dégradé violine sur fond blanc givré. Hauteur : 20 cm.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

Vase « Crabe et algues » en verre doublé d’Emile GALLE estimé 1 800 € (France)

V

Emile GALLE (1846-1904), vase « Crabe et algues » en verre doublé brillant et satiné de couleur prune, jaune et bleue. Il repose sur une base à talon de forme balustre, le col cintré et évasé. Il est décoré d’une scène de fond marin représentant un crabe parmi des laminaires, signé. Hauteur : 24,2 cm.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

Vase à décor d’iris d’Emile GALLE haut de 34,5 cm, estimé 6 200 € (France)

V1 V2

Emile GALLÉ (1846-1904), vase de forme balustre sur piédouche en verre multicouche à décor gravé à la roue en profondeur et finement ciselé au touret d’iris dans les tons nuancés d’orange et de vert sur fond blanc laiteux. Hauteur : 34,5 cm. Signature japonisante en léger relief dans le décor.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

Rare flacon d’Emile GALLE à décor émaillé d’algues et de coquillages estimé 7 500 € (France)

 v4 v10

Émile GALLÉ (1846 – 1904), flacon « Algues et coquillages »en verre opalin vert, imitant le jade à panse légèrement méplate, col bilobé et lancéolé. Bouchon d’origine. Décor d’algues brunes et rouges, de coquillages émaillés polychrome et d’un paysage peint en grisaille et filet d’or en haut du col.

Signé « Cristallerie d’Emile Gallé EG Nancy modèle et décor déposés », peint en noir sous la base. Hauteur : 23 cm.

C’est le 29 mai 1894 que la mise à feu des fours a lieu avenue de Garenne. Le Nancéien devient réellement Maître de Verreries en inaugurant sa propre cristallerie. Gallé a conquis son indépendance de créateur et d’industriel. Toute son œuvre va pouvoir enfin être exécutée sur un seul et même site. Il a la possibilité d’expérimenter sur place et de confronter en permanence, en temps réel, la création en atelier de dessin et l’exécution dans ses ateliers. Les premières pièces sortent le 31 mai. La halle est pourvue d’un four à quatre pots et de dix places de verrier. La cristallerie comprend deux ateliers de décoration (gravure à la roue, gravure à l’acide et émaillage) situés dans un bâtiment de deux étages construit face à la halle dans le même style que le bâtiment de 1885 où sont installés les ateliers d’ébénisterie et de  céramique. Emile Gallé fait construire une salle d’expédition qui donne avenue de la Garenne. Il fait installer une porte en chêne massif à double battant. Exécutée par Eugène Vallin est à décor de feuilles de marronnier, elle porte la devise d’Emile Gallé : « Ma racine est au fond des bois ».

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

Exceptionnel vase « Roses de France » de Emile GALLE estimé 150 000 € haut de 14 cm (France)

V V1 V2

Émile GALLÉ (1846-1904), exceptionnel et rare vase « ROSES DE FRANCE » (vers 1900) de forme balustre à col quadrilobé en verre multicouche vert pâle à  décor d’application d’une branche de rosier, la branche en vert violet, les feuilles vert-amande, beige-rose et vert-pâle, la fleur à haut relief rose vif et transparente, appliquée à chaud, entièrement sculptée à la meule et à la roue ainsi que les feuilles.

Le décor se détachant sur un fond vert pâle en partie translucide gravé à la meule. Signature japonisante GALLÉ gravé à la pointe sur le flanc sous la rose. Hauteur : 14 cm.

Seuls très peu de modèles de vases identiques, moins d’une dizaine, ont été probablement exécutés par le Maître verrier, d’où le caractère exceptionnel et rare.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

Vase d’Emile GALLE à décor d’un phénix couronné et fleurs de lys estimé 900 € (France)

V1

Emile GALLE (1846-1904), vase cylindrique en verre soufflé et émaillé à décor d’un phénix couronné et d’un semis de fleurs de lys. Hauteur : 20,5 cm.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/

Joli pichet à anse à décor émaillé d’une scène de village et d’un violoniste d’Emile GALLE (France)

V1

Emile GALLE (1846-1904), pichet à anse détachée. Epreuve en verre à décor émaillé polychrome et or d’une scène de village et d’un violoniste. Emaux polychromes rehaussés de dorure. Signé cristallerie E.Gallé Nancy. Hauteur : 19,5 cm.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-le-maitre-verrier-de-l-art-nouveau-france/