Archives pour la catégorie Objets insolites en verre, cristal et pâte de verre (Tous Pays)

Comment nettoyer l’intérieur d’un vase (astuce envoyée par Claude de Belgique)

VAL SAINT LAMBERT pique fleurs 14,4 cms 9VAL SAINT LAMBERT pique fleurs 14,4 cms 1

« Pour nettoyer l’intérieur d’un vase : un comprimer effervescent ( aspirine , steradent…), de l’eau froide. Une heure d’action, puis rincer » écrit Claude de Belgique, que nous remercions pour ce précieux conseil. En exemple de photographie un pique fleurs de la cristallerie du Val saint Lambert (Belgique)

Un lustre en Cristal de Bohême pour 1 127.76 € (Bohême)

V6

Lustre en Cristal de Bohême Lustre Vermont rouge à pendants et 6 lumières

Le cristal se mêle à la couleur !

Le lustre Vermont en sa version de cristal rouge et transparent. Une belle alliance entre ce rouge vif et puissant et la douceur du cristal perlé. Un petit bijou pour une décoration assurée.

Dimensions du lustre : Hauteur de 100 cm et diamètre de 70 cm
Ampoules compatibles : 6 ampoules E14 de 40w

http://www.light-in.fr/lustre-en-cristal-de-boheme-lustre-vermont-rouge-a-pendants-et-6-lumieres-lba-home,fr,4,IC_620131_6R.cfm

Le Cristal revient à la mode (table, bijoux, mobilier, luminaire …) (France)

V V1 V2 V3 V4 V5 V6

Le Cristal revient à la mode. Il a symbolisé tout au long des civilisations la pureté et la transparence, mais également le luxe et le raffinement, et nous renvoie aux plus beaux moments du royaume de Bohème.

Arts de la table, bijoux, décoration, luminaires et même mobilier, il n’y a aucun domaine de la décoration et de la joaillerie que le cristal n’ait investi.

Romantique, baroque ou vintage, il s’adapte à toutes les personnalités et à tous les intérieurs et sait résister aux aléas de la mode, pour le plus grand plaisir des yeux !

Le Palais de Dolmabahçe (Istanbul) posséde le plus grand lustre en Cristal de Bohême (Turquie)

VV1V5

Le plus grand lustre en cristal de Bohême du monde, trône au milieu du grand salon de cérémonie du Palais de Dolmabahçe (Istanbul). L’immense chandelier comporte de 750 ampoules et pèse 4,5 tonnes. Le Palais possède la plus grande collection au monde de lustres en cristal de Bohême et de Baccarat.

600 000 € pour un magnifique lustre de la Cristallerie de Saint Louis (France) 3/3

V V1

En juin 2012, 50 caisses de cristal soufflé et taillé dans les règles de l’art par les artisans de la Cristallerie de Saint Louis, ont fait le voyage en camion pour rallier leur destination : une demeure de 5 000 m² dans l’Est de l’Europe.

A la fin du voyage l’installation d’un luminaire 212 feux, haut de 9 mètres avec un diamètre de 4 mètres. Plus de 7 000 pièces composent cette œuvre d’art unique. Elle a nécessité près de 1 400 heures de travail. Et son montage, 4 verriers durant 6 jours. Le lustre a été intégralement monté avant expédition pour vérifier son parfait état d’achèvement. Une grue de chantier a été nécessaire pour supporter les 2,5 tonnes.

La prouesse est déjà créative. Le designer maison, Patrick Neu, a travaillé directement avec la cliente. Celle-ci avait déjà commandé l’an passé des plafonniers à Saint Louis. Le lustre d’aujourd’hui en est la parfaite continuité dans un style contemporain. Le résultat est splendide. Le lustre monumental, a coûté entre 400 000 € et 600 000 € à son propriétaire. il sera installé au 4 e étage de sa maison.

La Cristallerie reste discrète sur le coût exact de cette œuvre, et on peut la comprendre. Difficile également pour les photos de la pièce qu’il nous a fallu les « dérober » …

125 ans de la Tour Eiffel : service de table 1889 (France)

V2

Des services de table en hommage à la Tour Eiffel, ont été réalisés Ce verre à pied en cristal taillé en témoigne. Aucune information sur la provenance. Il a été produit pour l’Exposition Universelle de Paris de 1889. Il est à décor des armoiries de Paris, du Palais du Trocadéro, du Dôme central et de nouveau la Tour Eiffel (fin XIXème).

Candélabre BACCARAT commandé par Nicolas II (France-Russie)

v V1

Candélabre dit « du Tsar »,  réalisé en 1896 (3,85 mètres de haut, 3 320 pièces de cristal)

La Cristallerie de Baccarat fête ses 250 ans d’existence.

C’est l’occasion de redécouvrir cette pièce exceptionnelle qu’est le candélabre dit « du Tsar ». Nicolas II, en voyage de noces à Paris, souhaite s’offrir un candélabre. Voulant ancrer son empire dans la modernité, il exige que celui-ci soit électrifié. Ce sera le premier des grands défis technologiques que la manufacture relèvera au cours de son histoire. Nicolas II en avait commandé plusieurs, deux n’ont jamais été livrés suite à la révolution russe. Ils figurent dans la collection du Baccarat.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/30/la-cristallerie-de-baccarat-le-prestige-francais-a-letranger/

 

« La main aux algues et aux coquillages » Emile Gallé réalisé en 1904 le testament de l’artiste (France)

V1 V3 V5 V6 V7

Lorsqu’il réalise cette oeuvre « La main aux algues et aux coquillages », Emile Gallé (1846-1904) se sait condamné. Depuis 1900, il souffre d’une « anémie pernicieuse » qui a considérablement réduit son temps de travail quotidien. Gallé trouve malgré tout l’énergie de produire jusqu’au dernier souffle. La main aux algues et aux coquillages constitue donc l’une des toutes dernières, sinon l’ultime création verrière de l’artiste.

Cette pièce fut offerte au Musée d’Orsay de Paris, en 1990,  par les descendants. Elle est réalisée en cristal partiellement soufflé et modelé à chaud, inclusions, applications, gravé à la roue.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/20/emile-galle-1846-1904-la-nature-dans-le-verre/