Archives du mot-clé Amédée de Caranza

Vase à décor de baies de fuchsia de Amédée de CARANZA (France)

V1

Amédée de CARANZA (1840-1912), vase à décor de baies de fuchsia haut de 14 cm.

En 1870, Amédée de CARANZA entre à la faïencerie de Longwy es prend la direction de l’atelier consacrer à la décoration des pièces à l’aide d’émaux cloisonnés à la façon japonaise. Il quitte la faïencerie en 1875 pour celle de Jules Vieillard, à Bordeaux.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/25/amedee-de-caranza-duc-1840-1912-un-artiste-complet-france/

Vase haut de 26 cm d’Amédée de CARANZA (France)

V

Amédée de CARANZA (1840-1912), vase de 26 cm de hauteur réalisé en 1905.

Amédée de Caranza (Duc) est né à Istanbul (Turquie) en 1840. C’est un artiste complet : peintre et excellent décorateur sur faïence et sur verre. Il vient travailler très jeune en France.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/25/amedee-de-caranza-duc-1840-1912-un-artiste-complet-france/

Vase à décor floral d’Amédée de CARANZA (France)

 

v2

Amédée de CARANZA (1840-1912), vase à décor floral de 16 cm réalisé en 1900.

Cet artiste travaille chez Clément Massier à Vallauris. Ces pièces sont très décoratives, proches par leur apparence de la céramique avec des reflets métalliques.

De 1890 à 1914, il devient un brillant collaborateur auprès d’Henri Copillet à Noyon dans l’Oise où il se spécialise dans l’exécution de pièces de verrerie artistique.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/25/amedee-de-caranza-duc-1840-1912-un-artiste-complet-france/

Amédée DE CARANZA (1840-1912), vase en verre de forme tronconique (France)

V3

Amédée DE CARANZA (1840-1912), vase en verre de forme tronconique, à décor irisé de rinceaux et fleurs et feuillages stylisés rouges et roses sur fond or (Hauteur : 17 cm, Diamètre inférieur : 10 cm. Diam supérieur : 7,5 cm).

Amédée de Caranza (Duc) est né à Istanbul (Turquie) en 1840. C’est un artiste complet : peintre et excellent décorateur sur faïence et sur verre. Il vient travailler très jeune en France.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/02/25/amedee-de-caranza-duc-1840-1912-un-artiste-complet-france/

Vase Amédée de CARANZA (1840-1912) (France)

V

Vase Amédée de CARANZA piriforme en verre
double à décor de baies stylisées, irisé à oxydations métalliques.
Signé A de Caranza sous la base. H : 15 cm.

Amédée de Caranza (Duc) est né à Istanbul (Turquie) en 1840. C’est un artiste complet : peintre et excellent décorateur sur faïence et sur verre. Il vient travailler très jeune en France.

Amédée de CARANZA (1840-1912) et ses pièces à effets irisées (France)

v2v1VVv2V1VV V1 V2 V3 V4 V6 V7 V8 V9 V10 V13 V14 V15 V16 V17

Amédée de Caranza est né à Istanbul (Turquie) en 1840. C’est un artiste complet : peintre et excellent décorateur sur faïence et sur verre. Il vient travailler très jeune en France.

En 1870, il entre à la faïencerie de Longwy est prend la direction de l’atelier consacrer à la décoration des pièces à l’aide d’émaux cloisonnés à la façon japonaise. Il quitte la faïencerie en 1875 pour celle de Jules Vieillard, à Bordeaux. Il travaille ensuite chez Clément Massier à Vallauris. Jeanne Duc devient travaille comme décoratrice avec lui et devient son épouse. Amédée de Caranza collabore pour la manufacture vénitienne Salviati de Murano et réalise une série de vases pour Val Saint Lambert.

Ces pièces sont très décoratives, proches par leur apparence de la céramique avec des reflets métalliques donnant des effets irisés. De 1903 à 1906, il devient un brillant collaborateur auprès d’Henri Copillet à Noyon dans l’Oise où il se spécialise dans l’exécution de pièces de verrerie artistique. Amédée de Caranza marque ses œuvres soit au rouge de cuivre, soit à l’or. Il meurt en 1912.

Les signatures :

1895, les pièces sont en générale signées de son nom : A. de CARANZA à l’or ou au rouge de cuivre. Toutes ne sont pas signées mais son style est très reconnaissable.

1902 : DUC A. de CARANZA.

1903 : H. COPILLET / Coppillet et C° NOYON/E. de NEUVILLE/ H. COPILLET

1905 : A. de CARANZA VSL

1906 : LHOMME LEFEVRE

Jean-Simon PEYNAUD (1869-1952) un verrier bordelais méconnu du public (France)

v2v3v2v1V7VVV V1 V2 V3 V5 V6 V7 V8 V9 V12 V V1 SONY DSC

Jean-Simon PEYNAUD est né en 1869 à Bordeaux. Il a travaillé pour la  faïencerie Bordelaise Vieillard, très connue des Girondins, et produit des pièces usuelles mais aussi  de formes, dans le style d’Amédée de Caranza, dont il a probablement partagé les ateliers.

A la période « Art nouveau »,  il a mis son sens artistique au service  de très belles pièces de verrerie dans l’esprit de l’Ecole de Nancy. On trouve de lui des vases, des coupes, des soliflores, des flacons, des boîtes, des bonbonnières, des pieds de lampes, en verre opalisant, givré, dégagé à l’acide et  aux décors peints multicolore de fleurs, de fruits  ou représentant des paysages et des scènes de la vie quotidienne. Peu d’écrits sur cet artiste, mais de temps en temps on le retrouve dans des salles des ventes ou sur internet. Son entreprise était installé 44, rue Héron à Bordeaux et a été très active entre 1910 et 1935.

Sans avoir l’élégance et la technique des plus grands verriers de son époque, Simon Peynaud est un artiste rare, complet à découvrir. Il mourut en 1952.