Archives mensuelles : janvier 2018

Paire de vases des verreries des fils d’Adrien signée THOUVENIN (France)

v1

Verreries les fils d’ADRIEN (1920-1930), paire de vases fuselés en verre teinté jaune à décor dégagé à l acide d’un littoral bordé de pins. Signés . Hauteur : 20 cm.

Adrien Thouvenin exerça une vingtaine d’années à la verrerie de la Rochère avant d’être nommé directeur (1859-1877) de la verrerie de Vallérysthal. Il quitta ce poste, repris par son fils Paul, pour prendre la direction générale (1877-1887) des verreries de Vallérysthal et de Portieux. Albert, son second fils, travaillait dans le même groupe. Un désaccord avec le conseil d’administration lui coûte sa place tandis que Paul et Albert reprennent la plus importante des verreries de Vierzon (Cher) en 1920 qui portera le nom de « Les Fils d’Adrien ». Elle sera absorbée en 1930 par les verreries de Vannes le Châtel.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/04/04/verreries-les-fils-dadrien-1920-1930-creees-par-paul-et-albert-thouvenin-france/

Publicités

Vase en verre enserré dans une monture à motifs feuillagés en étain de DAUM (France)

V

DAUM, vase soliflore à panse bombée et long col droit cylindrique en verre vert multicouches à décor dégagé à l’acide. Il est enserré dans une monture à motifs feuillagés en étain. Signé «Daum Nancy». Hauteur : 58 cm. Estimation : 1500 €.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/28/daum-un-style-depuis-1875/

Coupe en verre à décor floral de David GUERON signature Degué (France)

v1

David GUERON (1892-1950), coupe en verre à décor dégagé à l’acide de fleurs. Signé DEGUE. Hauteur : 24 cm.

Dans certaines de ses oeuvres,  David Guéron s’illustra par une belle audace dans l’utilisation des couleurs. Une grande rivalité existait entre les grands maîtres verriers de l’époque. Charles Schneider (Le Verre français) accusa David Guéron de copier ses créations et c’est devant les tribunaux que le différend fut porté. Poursuivi en justice pour plagiat et après un long procès (1926-1932), DEGUE perdit cette procédure qui faillit coûter leur existence aux deux compagnies rivales. C’est la seconde guerre mondiale qui mit un terme à la Verrerie d’Art Degué, David Guéron quittant la France en 1939 pour échapper aux nazis.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/16/degue-david-gueron-signature-dun-artiste-verrier-des-annees-1930/

Veilleuse de Charles SCHNEIDER signée CHARDER haute de 17 cm (France)

 

Charles SCHNEIDER (1881-1953), veilleuse en verre multicouche à décor floral dégagé à l’acide. Monture en métal. Hauteur : 17 cm

De la grande époque de la verrerie Art nouveau-Art déco (entre 1895 et 1935), le grand public retient surtout trois noms, Daum, Gallé et Lalique. Un quatrième, Schneider, plus discret, fait également partie de cette pléiade qui a pris son envol avec l’École de Nancy, lorsque les artistes, souvent lorrains ou alsaciens, se sont repliés sur l’autre versant des Vosges après la défaite de 1870, là où se trouvent, encore aujourd’hui, nombre de cristalleries de renom, Baccarat ou Saint Louis notamment. Une toute récente exposition permet de découvrir cette verrerie au style particulier, très appréciée par les amateurs et collectionneurs, de plus en plus nombreux, de cet art décoratif, aux cotes qui ne cessent de grimper.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/24/charles-schneider-1881-1953-un-maitre-verrier-apprecie-outre-atlantique/

Vase d’André DELATTE réalisé en 1920 à décor lacustre (France)

v1

André DELATTE (1887-1953), vase balustre en verre à décor gravé en camée à l’acide d’un paysage lacustre aux grands arbres en violet sur fond rose pâle dégradé. Signé. Hauteur : 13 cm. Estimation : 250 €.

Les techniques verrières qui ont rendu célèbres les productions signées DELATTE, sont surtout :

  • les vases berluzes qui appelera « les Gallinettes » en hommage à Emile Gallé, qui sont des vases en verre marmoréen, soufflés et à long col étiré. Daum lui reprocha « cette contrefaçon » lors de procès.   
  • les verreries naturalistes gravés en camée à l’acide, d’inspiration Art nouveau (dans le style des Gallé industriels), pourtant à contretemps des goûts de l’époque,
  • les verreries de style Art déco, en verre uni ou marmoréen, en surface émaillée à chaud de frises aux décors stylisés.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/22/andre-delatte-1887-1953-et-ses-galinettes-france/

Vase à décor floral des Frères DAUM (France)

v2

Frères DAUM, vase à décor floral gravé à l’acide. Hauteur : 44 cm. Estimation : 1500 €.

La saga des Daum débute lorsqu’un notaire de Bitche, Jean Daum, ayant fui l’annexion de la Moselle après la défaite de 1870 achète une verrerie industrielle de Nancy en 1875, la verrerie Sainte-Catherine.

Ses fils, Auguste et Antonin, décident de se lancer dans la verrerie artistique et adoptent rapidement le style Art nouveau que Gallé a développé. De 1890 à 1914, les frères Daum vont mettre en oeuvre toutes les techniques verrières connues et en inventeront de nouvelles. Pas moins de 3000 modèles différents seront produits pendant cette période, du plus humble au plus sophistiqué. Les verreries Art nouveau des frères Daum se reconnaissent entre toutes, à la fois par les techniques utilisées et leur style. Beaucoup, font partie des plus grands chefs-d’oeuvre de l’histoire du verre.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/28/daum-un-style-depuis-1875/

Soliflore de Désiré CHRISTIAN – Meisenthal haut de 31 cm (France)

Désiré CHRISTIAN(1846-1907) -MEISENTHAL , soliflore en verre gravé à l’acide de motifs de végétaux bruns sur fond jaune. Signé Désiré CHRISTIAN. Hauteur : 31 cm.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/28/desire-christian-1846-1907-un-proche-de-galle/

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/03/26/meisenthal-verrerie-dart-de-lorraine-burgun-schverer-c-creee-en-1711-france/

Vase en verre à décor d’œillets blanc de François-Théodore LEGRAS (France)

v1

François-Théodore LEGRAS (1839-1916), vase conique à large piédouche en verre à paraison à fond vert matifié à l’acide. Panse émaillée d’oeillets blancs nuancés de rose. Rehauts or en arabesques autour de la lèvre et en filets. Marque du doreur sous la base Hauteur : 30 cm. Estimation : 450 €.

Âgé de 20 ans, il entre comme commis dans des verreries proches de son hameau natal. C’est là qu’il apprend son métier. A 24 ans, il quitte ses Vosges natales pour aller travailler à la verrerie de la Plaine Saint-Denis quartier de la ville de Saint Denis proche de Paris où il est embauché comme commis de nuit. 6 mois plus tard, il devient chef de fabrication et en 1866 âgé de 27 ans, il devient Directeur de la verrerie. Il fit alors construire une nouvelle usine moderne et une cité ouvrière qui au fil des années devint un ensemble industriel de près de 20 000 mètres carrés.

Il deviendra Président Directeur Général de « Legras et Cie » puis  » Verrerie et Cristallerie de St Denis ». Il se fait une spécialité de la couleur « vert Nil » obtenue par l’acide. Les décors sont souvent cernés à l’or et les formes généralement simples.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/21/francois-theodore-legras-1839-1916-le-destin-extraordinaire-dun-verrier-vosgien/

Coupe des Frères DAUM à décor de feuilles de marronniers d’un diamètre de 31 cm (France)

v1
Frères DAUM, coupe circulaire sur talon en verre multicouche à décor dégagé à l’acide de feuilles de marronniers sur fond givré vert. Signé. Hauteur : 14,5. Diamètre : 31 cm. Estimation : 2 000 €.
Au total 250 pièces sur les 600 pièces provenant des familles DAUM et de l’entreprise, sont exposées au Musée des Beaux Arts de Nancy (France) dans un lieu spectaculaire : le sous-sol autour des vestiges restaurés de l’imposant bastion d’Haussonville sur une surface de prés de 600 m2.
Cette exposition donne un panorama complet des recherches et des inventions incessantes et diversifiées de la manufacture en terme de techniques, de matières, de fonctions, de décors et de formes. Elle permet de présenter l’histoire de la verrerie depuis ses débuts jusqu’aux créations contemporaines.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/01/28/daum-un-style-depuis-1875/