Archives pour la catégorie Autres Verreries ou Maîtres Verriers Français

Romuald RIBES souffleur de verre et de pièces uniques (France)

Jpeg Jpeg Jpeg Jpeg V6

Romuald RIBES est un passionné de verre et créé des pièces uniques et magnifiques. Il utilise la technique traditionnelle du souffleur de verre à la canne, ce qui lui permet de réaliser des lampes, centres de table, flacons de parfums, vases, sulfures …

Son atelier est dans les vieux quartiers de la Roche Bernard (Bretagne-France). Il réalise des pièces en mélangeant la matière. Les couleurs sont magnifiques.

Sur ces photos, vous découvrez son travail. La création de pièces uniques avec une application de feuille de cuivre. C’est une technique personnelle et très intéressante.

Contact : Verre tout horizon – 7 place du Bouffay 56130 La Roche-Bernard (France)

Tél : 02 99 90 98 63

Publicités

V1V1v2V1V2V1VV4V3VV V1 V2 V3 V6 V7 V8 V9 V10 V11 V12

André Thuret (1898-1965) occupe, à partir de 1922 des postes d’ingénieur aux verreries de Bagneux, puis de Bezons. Il est à la fois scientifique par sa formation et verrier par sa passion.

Participe à ce titre à l’Exposition des Arts Décoratifs de 1925 et obtient, personnellement, un diplôme d’honneur. A partir de 1926, assistant, puis chef de travaux, de la chaire de Chimie appliquée aux Industries de la céramique et de la verrerie au Conservatoire National des Arts et Métiers et Expert près de la Cour d’Appel de Paris, il partage son activité, axée sur le verre, entre son enseignement, la recherche scientifique et sa production d’artiste.

C’est par la science qu’André Thuret est venu à l’art. Ce sont en lui l’ingénieur et le chimiste qui servent l’artiste et déterminent, expérimentalement, les divers stades de son évolution. Le savant met à la disposition du créateur de formes, de rythmes et de couleurs la beauté fluide et transparente du verre et les réactions des oxydes métalliques. Tous les vases, coupes ou flacons de Thuret sont des pièces uniques, soufflées et travaillées selon la technique traditionnelle à une température excédant 1 000 degrés.

A ses débuts André Thuret soufflait la « paraison », masse de verre fluide, dans des moules dont les décors en creux s’inscrivaient en reliefs sur la forme, reliefs colorés ensuite par « roulage » sur le marbre chargé d’oxydes métalliques.

Coup de coeur pour Cyril John Rousseau et ses créations art de la table (France)

VV V1 V4 V5 V6 VV7 V8

Son adoration pour la matière en fusion l’a mené dans des verreries prestigieuses, en France et en Angleterre. Tel un compagnon, c’est au gré de ses pérégrinations que Cyril-John Rousseau, 34 ans, a appris son métier, les gestes précis qui forment et déforment le verre. C’était écrit, sa voie toute tracée. Ce fils de céramistes installés à Louviers, allait devenir artiste. Son CAP en poche, à 19 ans, le voilà sur la route, direction Bréhat et sa fantastique verrerie. Il trace son chemin et des rencontres puis Cyril John devient un souffleur de verre … souffleur de rêves…. concepteur et créateur d’objets uniques, design et contemporain pour la décoration de la maison et du jardin.

Cyril-John Rousseau
Jardins du Castelrose
1 ter, avenue de Paris
95290 L’ISLE-ADAM
Ouvert au public. Renseignements 06 31 05 41 92

Jean SALA (1895-1976) un catalan qui a travaillé à la Cristallerie Saint Louis (France)

v1v1V1 V2 V3 V4V1 V5 V6 V7

Jean SALA (1895-1976) est un catalan, qui arrivé à huit ans à Paris, balançait déjà les cannes de fer et s’exerçait à souffler. Il faisait son apprentissage au côté de son père, verrier comme tous les Sala. Malgré l’Ecole des beaux-arts et la peinture, qui reste son délassement, Jean Sala est demeuré fidèle au four près duquel lui ont été transmis les procédés des vieux verriers vénitiens. Il étudie le travail des Phéniciens, des Romains, des Arabes. Mais copier ne suffit pas l’artiste dessine les pièces, en cherche le volume, l’élégance, la couleur. Lier la fantaisie de ses trouvailles au sable ardent du creuset est une de ses joies. Il choisit avec soin les oxydes métalliques et dispose ses touches dans le feu…

De 1933 à 1939, il créé pour les cristalleries de Saint Louis un service de table, des vases, des coupes, des chandeliers et des sujets animaliers dont ses populaires poissons.

Il exposa avec son père jusque dans les années 1920. Puis dans des expositions nationales et internationales.

 

Adrien MAZOYER verrier méconnu de l’Art Déco (1887-1950) (France)

V1V1V1v1OLYMPUS DIGITAL CAMERAv1v4v6VV1VVVV4IMG_3218adrien mazoyer 4 001 10 Photo N- 4 acte de naissance adrien mazoyer 001 Adrien Mazoyer 1 Adrien Mazoyer 2 Adrien Mazoyer 3 VV7V8V6V2V1V1V2V3V4V1V6V6V1 V2 V3 V4 V5 V6 V7 V8 V2 V3

Peu d’informations sur Mazoyer jusqu’en août 2015 suite au contact que nous avons eu avec le petit-fils du Maître Verrier : Alain Mazoyer.

Après de nombreux échanges et témoignages nous pouvons apporter des faits nouveaux sur cet artiste et rétablir des erreurs commises depuis près de 70 années, par des professeurs d’Histoire de l’Art, des collectionneurs, des experts, des commissaires-priseurs …

Le site révèle tout d’abord le vrai prénom de Mazoyer : Adrien et non Albert. Puis sa date de naissance : 1887 et des détails de son histoire qui nous a été confirmé par Alain Mazoyer :

 » Ci joint, l’acte de naissance de mon grand père « Antonin Adrien Mazoyer son prénom usuel était Adrien, Antonin étant le nom de son père accolé par tradition. Je pense que cet acte légal doit retirer toute ambiguïté. Il est né au Creusot le 18 mars 1887 est décédé à Moulins le 2 novembre 1950. Après sa mort, un courrier de sa femme Augustine fait mention d’une vente, donc le magasin existe toujours.

Après la mort d’Augustine en 1952 le magasin est repris par ma tante puis fermé. Mon grand père peignait aussi sur différents supports : porcelaine.

Adrien a fait les Beaux Arts ? Mais où? rien de sûr. Nous avons des tableaux d’après Sala et Lambert…) réalisés à la plume en 1906 (il avait 19 ans). Il a travaillé au « Vase étrusque  » à Paris ». Il a arrêté ses activités à la guerre de 40, il était malade« .

La présidente de la Société Bourbonnaise des Etudes Locales de Moulins nous précise : « Je suis en fait historienne médiéviste … Je me souvenais bien d’un magasin MAZOYER en bas de la rue d’Allier où j’achetais les cadeaux que j’avais à faire. Comme j’ai été pendant 20 ans gestionnaire du lycée d’YZEURE (à côté de Moulins) qui a une section verre à chaud, une section verre à froid et aussi une section ferronnerie d’art, MAZOYER m’a intéressée.« 

Les œuvres portent la signature : « A. Mazoyer » suivie d’un dessin de moulin peints à l’émail noir. Le moulin représente le symbole de la ville de Moulins.

Antoine LEPERLIER Maître Verrier spécialiste de la Pâte de Verre et petit-fils de François-Emile Decorchemont (France)

v2v1v1V1V7V6V5V5V V1 V3 V4 V V1

Antoine Leperlier est né en 1953 à Conches (France). Ce Maître Verrier est spécialiste des pâtes de verre et il sait de qui tenir …puisqu’il est le petit-fils de François Decorchemont (1880-1971). Naturellement, il fréquente l’atelier de son grand-père et prend goût à la magie de la fabrication de la matière.

Diplômé en arts plastiques et sciences de l’art, il s’orient rapidement vers les créations en pâte de verre. Les premières expositions nationales et internationales sont réalisées dans les années 1980 avec son frère Antoine. Le succès arrive rapidement avec des créations dont seul restait la lumineuse qualité de la pâte de verre propre à François-Emile Decorchemont. Ces deux frères ont finalement pris un parcours propre à leur inspiration et ont créé leur atelier.

http://www.antoine-leperlier.com/site/Accueil-2.html

Clément Le Mener souffleur de « Rêve » (France)

V4 V5 V6 V7 V8 V9 V10 V3V11 V12V

Clément Le Mener est un souffleur de « rêve » comme il se définit, âgé de 28 ans. Ce normand originaire de Caen, réalise des pièces artistiques, utilitaires et décoratives. Il travaille avec et en collaboration avec des designers.

Après avoir suivi une formation de concepteur, créateur au CERFAV de Vannes le Châtel, il a été formateur. Un tour de France des différents ateliers lui a permis d’observer le savoir-faire de certains souffleurs, lorsqu’ils le voulaient bien.

Cet artiste a travaillé aux Cristalleries de saint Louis et de Val saint Lambert.

Clément est un souffleur de cœur puisqu’’il veut former, partager sa passion pour le verre auprès des grands, mais également des enfants.

Contact :

Clément Le Mener
31 avenue de la république
91260 JUVISY SUR ORGE
0689842335
clement.le-mener@orange.fr

http://www.concepteur-createur.com/clement_le_mener/

Adrian COLIN réalise un trophée pour le Sénat Français (France)

v V1 V2 V3 salle des conferences V5 V6

Réalisation d’Adrian COLIN (France) d’un trophée offert à Serge Gaujour par la société Meilleurs Ouvriers de France, lors de la cérémonie des meilleurs apprentis de France à la haute chambre du Parlement Français : le Sénat.
Adrian Colin, Meilleur Ouvrier de France

https://leverreetlecristal.wordpress.com/2014/03/15/adrian-colin-meilleur-ouvrier-de-france-et-maitre-verrier-hors-pair/

Adrian COLIN Meilleur Ouvrier de France et Maître Verrier hors pair (France)

vV V1 V2 V3 V4 V5 V6 V7 V8 V9 V10 V11 V12 V13 V14 V15 V16 V17 V18 V19 V20 V21 V22 V23 V24

Adrian COLIN est un Maître-Verrier hors pair. Habitant Dinan (France), il est le Meilleur Ouvrier de France en 2011. En 2013, il réalise des flacons à parfum pour la maison Caron à Paris et devient Président du groupement départemental des Meilleurs Ouvriers de France des Côtes d’Armor. En 2014, il réalise un trophée pour le Sénat à l’occasion de la cérémonie des médailles des Meilleurs Apprentis de France.

Depuis l’âge de 14 ans, il se passionne pour le verre. d’art. A l’âge de 27 ans, il s‘inscrit ainsi dans une démarche de qualité et de valorisation du savoir-faire français.

Depuis plus de 10 ans, il a son atelier à Dinan, où il produit des pièces exceptionnelles et magnifiques. Qu’elles soient soufflées, filées ou sculptées, les réalisations de cet artiste sont entièrement fabriquées à la main selon la technique de travail du verre au chalumeau. Cette technique permet un travail en finesse et en détails.

Dans sa galerie, vous pourrez découvrir ses créations se déclinant en différentes collections: flacons à parfum, sculptures, objets décoratifs, bijoux ou perles de verre. Il travaille également sur commande pour les particuliers, associations, designers ou autres.

Adrian Colin : 1, rue du Jerzual – 22100 Dinan (France)

tel: +33 (0)2 96 87 61 99 – email: contact@adriancolin.com

http://www.adriancolin.com/

Marisa et Alain BEGOU des Maîtres Verriers spécialistes de la technique de poudres de verre (France)

V1v4R V V1 V2 V3 V4 V5 V6 V7 V8

Alain Bégou (né en 1945 dans la Drôme) et Marisa Bégou (née en 1948 en Italie) travaillent depuis près de 40 ans en commun leur passion : le verre à chaud. Une complicité devenue presque fusionnelle leur a permis de former une véritable cordée. C’est ainsi qu’ils ont inventé une méthode de création adaptée à leurs personnalités contradictoires et complémentaires.

En 1967, Alain Bégou découvre la pratique du verre soufflé en assurant l’entretien des fours à la verrerie de Biot (Alpes Maritimes). Quelques années plus tard, il apprend le métier de souffleur à la verrerie utilitaire et décorative d’Allex (Drôme).

En 1979, le couple Bégou ouvre son propre atelier à Villetelle (Hérault) et Marisa se joint alors spontanément aux créations de son mari.

Perfectionné par d’inlassables recherches, le travail d’Alain et Marisa se distingue rapidement. En 1987, le vase bleu-rouge-noir, une petite pièce plate et opaque aux couleurs aériennes, entraîne l’art des Bégou vers une plus grande picturalité.

Ce n’est qu’en 1994 que les Bégou trouvent leur mode de création définitif. Ils se spécialisent alors dans l’utilisation des poudres de verre que Marisa dompte pour inventer de somptueuses compositions.

Réalisées dans le secret de leur connivence, leurs œuvres conjuguent la maîtrise parfaite de la matière et la sensibilité d’un imaginaire créatif où la nature se reflète secrètement. Marisa est la décoratrice, Alain le créateur de la forme et chacune de leurs pièces exalte ce mariage subtil. Au rythme de ce quatre mains parfaitement mesuré, la création d’une œuvre en appelle une autre.

Leurs pièces sont exclusivement réalisées dans les règles du verre soufflé et c’est au travers de cette technique contraignante, trop souvent exclue du champ de la création, qu’Alain et Marisa Bégou ont imaginé une expression libre et personnelle.

Dans cette œuvre harmonieuse et lyrique, chacun trouvera matière à rêver…

http://lesbegou.com/